Press Release Monaco

Helsinki 2005 re-tests reveal six adverse findings

IAAF logo (IAAF.org)IAAF logo (IAAF.org) © Copyright

Monaco - The International Association of Athletics Federations (IAAF) has re-tested a selection of doping samples collected at the 2005 IAAF World Championships, Helsinki, Finland, from a wide range of disciplines and nations, and the results have revealed a further* six adverse findings.

The IAAF, as part of its strategic anti-doping policy, instigated last year the re-analysis of samples originally taken during Helsinki 2005 using the most up-to-date analytical techniques. These samples had been transferred to the WADA-accredited laboratory in Lausanne, Switzerland following the World Championships for long–term storage in accordance with the IAAF retesting policy.

“The IAAF’s message to cheaters is increasingly clear that, with constant advancements being made in doping detection, there is no place to hide,” confirmed IAAF President Lamine Diack. “This re-testing is just the latest example of the IAAF’s firm resolve to expose cheating in our sport. The IAAF will continue to do everything in its power to ensure the credibility of competition, and where the rules have been broken, will systematically uncover the cheats.”

The six adverse findings involving Andrei MIKHNEVICH (BLR), Ivan TSIKHAN (BLR), Vadim DEVYATOVSKIY (BLR), Tatyana KOTOVA (RUS), Nazdeya OSTAPCHUK (BLR), and Olga KUZENKOVA (RUS) have resulted in the initiation of disciplinary procedures which are currently ongoing in accordance with IAAF Rules. The IAAF will not make any further comment until the completion of those proceedings.

---

* NOTE - previous to today’s announcements two athletes, Vladislav Piskunov (UKR) who had finished 12thin the men’s Hammer Throw, and Neelam Jaswant Singh (IND) who was 9thin Group A of the women’s Discus Throw qualification, had already been sanctioned and disqualified for doping violations at the 2005 IAAF World Championships, Helsinki, Finland.

Helsinki 2005, de nouvelles analyses révèlent six cas positifs

Monaco - L'Association Internationaledes Fédérations d'Athlétisme(IAAF) aprocédé à de nouvelles analyses sur une série d’échantillons prélevéslors des Championnats du monde 2005 d’Helsinki (Finlande) à partir d’un large éventail de disciplines et de nations. Ces re-analyses ont donné lieu à six nouveaux cas positifs.

Dans le cadre de sa politique de lutte contre le dopage, l’IAAF a procédé l’an dernier,à une nouvelle analyse des échantillons prélevés à Helsinki 2005, en utilisantles techniques analytiques les plus récentes. Ces échantillons avaient été transmis au laboratoirede Lausanne, accrédité par l'AMA à l’issue des Championnats du monde, en vue d’une conservation de longue durée, afin de permette leur ré-analyse ultérieure, conformément à la politique del'IAAF.

"Notre message à l’adresse des tricheurs estlimpide ! Grâce aux progrès constants réalisés dans la détection du dopage, les tricheurs ne seront jamais à l’abri ", a déclaré le Président de l'IAAF, Lamine Diack. «Ces nouvelles analyses ne sont que la dernière illustration de notre ferme résolution de dénoncer ceux qui trichent. L'IAAF mettra tout en œuvre pour assurer la crédibilitédes compétitions d’athlétismeet ceux qui ont enfreint les règles seront systématiquement démasqués".

Les sixcas positifs concernent les athlètes suivants :Andrei Mikhnevich(BLR), Ivan Tsikhan(BLR), Vadim Devyatovskiy(BLR), TatyanaKotova(RUS), NazdeyaOstapchuk(BLR) et OlgaKuzenkova(RUS). Ils ont donné lieu àl'ouverture de procédures disciplinaires quisont actuellement en cours conformément aux Règles de l’IAAF. L'IAAF ne fera aucunautre commentaire jusqu'à la conclusionde ces procédures.

---

 * NB - Récemment déjà, deux athlètes avaient été sanctionnés et disqualifiés pour violationaux règles antidopage lors des Championnats du monde 2005. Il s’agissait de Vladislav Piskunov (UKR) 12èmedu lancer de marteau masculinet de Neelam Jaswant Singh (IND), 9ème des qualifications du groupe A du lancer de disque féminin.