Iaaf News Moscow, Russia

IAAF Council statement concerning Anti-Doping

IAAF logo (IAAF.org)IAAF logo (IAAF.org) © Copyright

- READ ON for English and French language versions of this story
- La traduction française suit le texte anglais

This morning during the second day’s working session of the 49th IAAF Congress, the following statement on Anti-Doping issued by the IAAF Council was approved by acclamation.

---

“The IAAF Council would like to take the opportunity offered by the gathering of the World Athletics Family in Moscow on the occasion of the 49th IAAF Congress to reiterate the IAAF’s long standing and unwavering commitment against doping in Athletics.”

“The IAAF has an ethical obligation to the overwhelming majority of athletes and officials who believe in clean sport. As a leader in this fight the IAAF has built and delivers a programme that is well resourced, far reaching, sophisticated and increasingly able to detect and remove from the sport those who breach our anti-doping rules.”

“The IAAF has historically been the pioneering international sport federation in the field of anti-doping. The IAAF began out of competition testing in 1989 and blood testing in 2001 and almost all of the key procedures in anti-doping currently in use have been originated by our sport.”

“The IAAF’s collection of the blood samples of nearly 2000 athletes in Daegu, as part of our commitment to the Athlete Biological Passport, was an historic achievement across all sports, and continues in Moscow.”

“The IAAF will carry on investing in education, controls and sanctions, applying the most sophisticated methods in pursuit of its goal, and using every means at its disposal to expose the cheats.”

“The new WADA Code, which will come into force on 1 January 2015, will reflect our firm commitment to have tougher penalties and the IAAF will return to 4 year sanctions for serious doping offences.”

“The IAAF will not stint in its resolve to do everything in its power to eradicate cheating and the Council invites Congress to strongly endorse this statement.”

---

On the request of the IAAF Council, Congress also mandated it with the constitutional power to implement the new WADA Code, which is currently being revised and will come into force on 1 January 2015.

IAAF

Déclaration sur la lutte antidopage rédigée par le Conseil de l'IAAF

 Ce matin, dans le cadre de la séance de travail de la seconde journée du 49e Congrès de l'IAAF, la déclaration suivante, rédigée par le Conseil de l'IAAF et portant sur la question de la lutte contre le dopage, a été adoptée par acclamation.

---

"Le Conseil de l'IAAF veut saisir l'opportunité de ce rassemblement de la Famille mondiale de l'athlétisme à Moscou, pour le 49e Congrès de l'IAAF, pour réaffirmer l'engagement de longue date de l'IAAF dans la lutte contre le dopage en athlétisme, ainsi que sa détermination absolue à éradiquer ce fléau.

"L'IAAF est investie d'une obligation éthique envers l'immense majorité des athlètes et des dirigeants, qui croient en un sport propre. En sa qualité de meneur dans ce combat, l'IAAF a conçu et mis en place un programme de détection sophistiqué, de grande envergure, doté de moyens importants, et toujours plus à même d'identifier et d'expulser de notre discipline ceux et celles qui enfreignent nos règles antidopage.

"Historiquement, l'IAAF a été la fédération internationale sportive pionnière en matière d'antidopage. C'est ainsi qu'elle a mis en place des contrôles hors compétition dès 1989, puis les contrôles sanguins à compter de 2001; en outre la quasi totalité des procédures clés actuellement en usage pour combattre le dopage ont été introduites par notre sport.

"Le prélèvement et la conservation par l'IAAF d'échantillons sanguins de près de 2000 athlètes à Daegu, dans le cadre de notre engagement vis-à-vis du programme du Passeport biologique de l'Athlète, a été une grande première pour le monde sportif dans son ensemble, et ces efforts se poursuivent à Moscou.

"L'IAAF va continuer à investir dans l'éducation, ainsi que dans les contrôles et les sanctions antidopage, en appliquant les méthodes les plus sophistiquées et en s'appuyant sur tous les moyens à sa disposition pour démasquer les tricheurs.

"Le nouveau Code de l'AMA, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2015, reflétera notre détermination absolue à imposer des pénalités plus sévères, et l'IAAF va notamment revenir à des sanctions de quatre ans pour les infractions au dopage les plus  graves.

"L'IAAF ne faiblira pas dans sa résolution de mettre en œuvre tout ce qui est en son pouvoir pour éradiquer la triche. Le Conseil invite donc le Congrès à soutenir cette déclaration de la manière la plus ferme qui soit."

---

À la demande du Conseil de l'IAAF, le Congrès l'a investi du pouvoir constitutionnel d'appliquer le nouveau Code de l'AMA, actuellement en phase de révision et qui entrera en vigueur le 1er janvier 2015.

IAAF

Show me all pages related to this article:

Competitions