Iaaf News Moscow, Russia

Spasiba Moscow! says IAAF President Lamine Diack.

Handover of IAAF Flag between Moscow and Beijing (IAAF)Handover of IAAF Flag between Moscow and Beijing (IAAF) © Copyright

- READ ON for English and French language versions of this story
- La traduction française suit le texte anglais

The concluding IAAF Press Conference at the IAAF World Championships Moscow 2013 took place before the start of the last day of athletics in the Luzhniki Stadium and the guests on Sunday included IAAF President Lamine Diack and Minister of Sports of Russia and Chairman of the Moscow 2013 Local Organising Committee Vitaly Mutko.

“The IAAF World Championships in Moscow have been a wonderful celebration of athletics, the world has been focused on athletics,” said Diack, reflecting on the last nine days which have showcased the very best athletes in the world.

“The TV data for the opening three days is very encouraging with an increase in the audience on the last World Championships. In 2011, five billion people around the world watched and we are confident that number will be bettered for Moscow.

“Over a quarter of a million stadium spectators have attended the eight evening sessions; adding VIPS, guests, media and athletes then the total audience is over 390,000. Aside from football, no other Olympic sport can attract that number of spectators to a stadium for its World Championships.

“Moscow has again proved we are the most universal of all sports and 203 nations competed, this is a record for the IAAF World Championships. We will leave Moscow with wonderful memories especially of the field events and the relays.

“We have also been active in our fight against cheating to ensure the credibility of the competitions and we are proud to confirm that in Moscow the IAAF have taken close to 1900 blood samples and 100 urine samples in the pre-competition period and 500 in-competition urine samples.

“The Local Organising Committee has provided us with optimum conditions for our congress and championships. I want to thank everybody involved with these championships but especially I wish to thank the thousands of volunteers for giving up their time to make these championships possible.

“My personal highlights included the 100m and 200m double by Usain Bolt, and the 5000m and 10,000m double by Mo Farah; then there was the High Jump with Ukraine’s Bohdan Bondarenko and, of course, a thrilling women’s 4x400m. It’s this type of competition you want," added President Diack.

“Politically, this championship had a record number of participants in the congress and to also have an International Olympic Committee Executive Committee meeting here, before the championships, shows the great respect that this sport and the championships have. Overall, we had 15 ministers of sport here.

“Spasiba Moscow,” concluded the IAAF President.

“It has been an excellent nine day festival of sport. The sprints, the distance events, the jumps, the throws, the walks, have all been outstanding; this signifies that all the disciplines of athletics attracts young people,” commented Mutko.

“I feel we didn’t have any failures, everything worked at a high level. I think new groups of athletics fans were created and the supporters were not just cheering the champions but also the losers.

“This championship has provided an opportunity to promote this sport and the legacy for Moscow is that we hope thousands, hundreds of thousands in fact, will get involved in athletics. We have more than 6000 sports schools in Moscow, and more than 3.5 million children, so there potential is there.

“I don’t think the economic impact on Moscow can be assessed at this stage but it will be positive. I think we responded to what the IAAF wanted, and they have very high demands.

“We also had the Kenyan president here for one day. He was a lucky charm for Russian athletics as we had four medals that night.

“I begged him to stay for another day but he said he had to get back, but shows this sport’s international appeal,” added Mutko with a satisfied smile after Moscow’s Luzhniki Stadium, 33 years after the 1980 Olympic Games, had once again staged a hugely successful global athletics event.

Moscow passes the flag to Beijing

Following the last competition session of Moscow 2013, the traditional handover of the IAAF flag from present Local Organising Committee to the next hosts took place. The 15th edition of the IAAF World Championships will take place in the Chinese capital of Beijing from the 22 to 30 August 2015.

IAAF

"Spasiba Moscou!" s'exclame le Président de l'IAAF Lamine Diack

L'ultime conférence de presse de l'IAAF des Championnats du Monde de l'IAAF de Moscou 2013 s'est déroulée avant l'ouverture de la dernière journée de compétition au stade Luzhniki, et les invités de la conférence ce dimanche comprenaient notamment le Président de l'IAAF, Lamine Diack, et le Ministre des Sports de la Fédération Russe et le Président du Comité d'organisation local de Moscou 2013, Vitaly Mutko.

"Les Championnats du Monde de l'IAAF de Moscou ont été une merveilleuse célébration de l'athlétisme, et le monde entier a été focalisé sur l'athlétisme ces neuf jours durant", a déclaré Diack, revenant sur une compétition qui a mis en valeur les performances des meilleurs athlètes au monde.

"Les chiffres des audiences télévisées disponibles pour les trois premières journées sont très encourageants, et traduisent une hausse par rapport à ceux enregistrés lors des derniers Championnats du Monde. En 2011, cinq milliards de personnes au travers du monde ont suivi nos mondiaux, et nous sommes confiants que ce total va être encore amélioré à Moscou.

"Plus d'un quart de million de spectateurs se sont rendus dans le stade pour les huit séances en soirée; si l'on y ajoute les VIP, les invités, la presse et les athlètes, nous atteignons un total de quelque 390 000 personnes. À l'exception du football, aucun autre sport olympique ne peut attirer autant de monde dans un stade pour ses championnats du monde.

"Moscou a démontré une fois encore que nous sommes le plus universel de tous les sports, avec 203 nations participantes, un record pour des championnats du monde de l'IAAF. Nous allons quitter Moscou la tête emplie de souvenirs fabuleux, particulièrement en ce qui concerne les concours et les relais.

"Nous avons également été très actifs dans notre lutte contre les tricheurs afin d'assurer la crédibilité de nos compétitions, et sommes fiers de confirmer qu'à Moscou, l'IAAF a prélevé près de 1900 échantillons sanguins et 100 échantillons urinaires dans la période pré-compétition et 500 échantillons urinaires en compétition.

"Le Comité d'organisation local a mis à notre disposition des conditions optimales pour notre congrès et nos championnats. Je tiens à remercier toutes les personnes impliquées dans cette compétition, et plus particulièrement les milliers de volontaires qui ont offert leur temps afin de rendre ces championnats possibles.

"Pour moi, les moments les plus mémorables comprennent les doublés sur 100m/200m de Usain Bolt et sur 5000m/10 000m de Mo Farah; je pense également au saut en hauteur féminin avec la victoire de l'Ukrainien Bohdan Bondarenko et, bien entendu, à la superbe finale du 4x400m féminin. C'était vraiment le type de compétition dont on rêve," a ajouté le Président Diack.

"Politiquement parlant, ces championnats ont connu un nombre record de participants lors de notre Congrès, et le fait qu'une réunion de la Commission exécutive du Comité international Olympique ait également été organisée ici, avant l'ouverture des Championnats, montre le grand respect dans lequel sont tenus notre sport et ces championnats. En outre, nous avons accueilli les ministres des sports de quinze nations différentes lors de cette compétition."

"Spasiba Moscou!," a lancé le Président Diack en guise de conclusion.

Le Ministre Vitaly Mutko a alors pris la parole, déclarant: "Cela a été un excellent festival du sport pendant neuf jours. Les sprints, les courses de fond, les sauts, les lancers, les courses de marche ont tous été fabuleux: cela signifie que l'ensemble des disciplines de l'athlétisme attire les jeunes.

"Mon impression est que nous n'avons connu aucun échec, et que tout a fonctionné au plus haut niveau. Je ne doute pas que Moscou 2013 aura révélé toute la magie de l'athlétisme à de nouveaux futurs passionnés, et j'ai aussi noté que le public dans son ensemble donnait de la voix pour ceux qui terminaient derrière, plutôt que d'encourager les seuls champions.

"Ces Championnats ont été l'opportunité de promouvoir ce sport, et le legs que nous espérons en tirer pour Moscou est de voir des milliers, voire des centaines de milliers de personnes, adopter l'athlétisme. Nous avons plus de 6000 écoles du sport à Moscou et plus de 3,5 millions d'enfants et il existe donc un potentiel immense à ce niveau.

"Je ne pense pas que l'on puisse, pour le moment, évaluer les retombées économiques de la compétition pour Moscou mais elles seront certainement positives. Il me semble que nous avons su être à la hauteur des attentes de l'IAAF, qui a des exigences extrêmement élevées.

"Nous avons eu l'honneur d'accueillir le Président du Kenya pendant une journée, et sa présence a semblé agir comme un véritable charme pour l'athlétisme russe, car nous avons remporté quatre médailles le soir de sa présence.

"Je l'ai supplié de rester une journée de plus, mais il devait regagner son pays. En tous les cas cela démontre l'attrait international de ce sport," a ajouté Mutko dans un grand sourire. Le stade Luzhniki de Moscou a, en tous les cas, 33 ans après les Jeux Olympiques de 1980, été à nouveau la scène d'une compétition d'athlétisme mondiale couronnée de succès."

Cérémonie de passation de la bannière de l'IAAF de Moscou à Pékin

À l'issue de la dernière séance de compétitions de Moscou 2013, la traditionnelle passation de la bannière de l'IAAF du Comité d'organisation local actuel à celui des prochains hôtes a eu lieu. La 15eédition des Championnats du monde de l'IAAF se déroulera en effet dans la capitale chinoise, Pékin, du 22 au 30 août 2015.

IAAF