NACAC AA Executive Council at its February 2016 meeting, with IAAF Interim CEO/General Secretary Jean Gracia (centre) (NACAC) © Copyright
Iaaf News San Juan, Puerto Rico

NACAC backs IAAF President Coe's reform process

Français

The NACAC (North American, Central American and Caribbean Athletics Association) Council has put its full support behind IAAF President Sebastian Coe, the Area Association’s Council announced in a signed resolution during its meeting in San Juan, Puerto Rico, on Saturday (20).

The Council stated that it, “fully and unequivocally supports Lord Coe in his role, recommendations and actions as IAAF President, both now and in the future.”

It also added: “The policies, practices and governance of the IAAF must drastically be changed to ensure the integrity of the sport of athletics and to protect our clean athletes.

“The sport of athletics must be united in our efforts to severely punish past wrongs, clean up past practices and be clear in the path to a positive future. In such a time of crisis, strong leadership is critical to addressing the crisis and moving forward.

“IAAF President Lord Sebastian Coe, on his record as an athlete and leader, has demonstrated the integrity and resolve needed to lead athletics into a better future.”

IAAF Interim CEO/General Secretary Jean Gracia represented the IAAF President at the meeting.

IAAF


La NACAC apporte son soutien au processus de réformes du président Coe

Le Conseil de la NACAC (l’Association d’athlétisme d’Amérique du nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes) a déclaré soutenir sans réserve le président de l’IAAF, Sebastian Coe, a annoncé le Conseil de l’Association régionale au cours de sa réunion de San Juan, Puerto Rico, samedi (20). Cette déclaration a pris la forme d’une résolution signée.

Dans cette résolution, le Conseil déclare notamment “apporter son soutien total et sans équivoque à Lord Coe dans son rôle, ses recommandations et actions en sa qualité de président de l’IAAF, tant maintenant qu’à l’avenir.”

Le Conseil a ajouté: “Les politiques, les pratiques et la gouvernance de l’IAAF doivent être modifiées de manière drastique afin d’assurer l’intégrité du sport de l’athlétisme et protéger nos athlètes propres.

“Il nous faut, nous, parties prenantes du sport de l’athlétisme, être unis dans nos efforts afin de punir avec sévérité les méfaits commis, faire table rase des pratiques du passé et déterminer clairement quel chemin nous devons emprunter pour aboutir à un avenir positif.

En de tels temps de crise, un leadership fort est critique pour affronter la situation de face et aller de l’avant.

“Le président de l’IAAF, Lord Sebastian Coe, a démontré, notamment au travers de ses performances sur la piste, mais aussi de son parcours de dirigeant et administrateur, posséder l’intégrité et la détermination requises pour guider l’athlétisme vers un futur meilleur.”

Le secrétaire général/ CEO par intérim de l’IAAF, Jean Gracia, représentait le président de l’IAAF lors de cette réunion.

IAAF