27 JUL 2013 Iaaf News London, UK -

President Diack meets Arthur Wharton Foundation ambassadors at London IAAF Diamond League

Shaun Campbell, Rachel Yankey, Lamine Diack and Dentaa Amoateng pose with Arthur Wharton Trophy at London's Olympic stadium, Saturday 27 July 2013 (Arthur Wharton Foundation)Shaun Campbell, Rachel Yankey, Lamine Diack and Dentaa Amoateng pose with Arthur Wharton Trophy at London's Olympic stadium, Saturday 27 July 2013 (Arthur Wharton Foundation) © Copyright

- READ ON for English and French language versions of this story
- La traduction française suit le texte anglais

On the second day (27) of the Sainsbury’s Anniversary Games, the London fixture of the IAAF Diamond League, IAAF President Lamine Diack met with Dentaa Amoateng and Rachel Yankey, ambassadors of the Arthur Wharton Foundation, an organisation which honours the memory of the footballer and sprinter after which it is named.

In 1886 Arthur Wharton ran 10 secs for 100 yards the first ‘even time’ run in championship conditions, with three timekeepers in agreement. The Foundation which ‘Works for Racial Harmony Through Sport’ was founded by Shaun Campbell and looks to celebrate Wharton’s achievements.

Wharton was born of a half-Scottish half Grenadian father and a half Scottish half Ghanaian mother in an era very different to the multicultural world in which we inhabit today. As well as his prowess as an athlete, Wharton was a professional footballer playing in goal for the then powerful English league and FA cup winning side Preston North End.

Yankey, England Football’s most capped player in history and Amoateng winner of the annual African Women in Europe Award, along with Campbell were at the finish line of London’s Olympic stadium on Saturday to make a ceremonial presentation of the Arthur Wharton Trophy to President Diack.

Shaun Campbell commented: “The gesture you (President Diack) have made by embracing the legacy of Arthur Wharton will be far-reaching and will resonate for some considerable time to come.”

“It was both appropriate and poignant, that you as a former athlete, footballer  and football coach should pave the way for this initial introduction towards the celebration of Arthur Wharton’s achievements into the world of athletics, indeed, you could say that you have been the ‘pioneer’ that first raised awareness to the wider sporting world through your actions on Saturday.”

“I speak for all concerned when I say that your support is both very much welcomed and respected as the head of world athletics.”

President Lamine Diack commented: “In the pre-1912 era of the sport of Athletics, before the foundation of the IAAF and the establishment of recognised global official rules and technical regulations, Arthur Wharton’s 10 second performances for the 100 yards dash stand out from the ‘unofficial’ times of other sprinters that had come before.”

“Wharton who received the Prince Hassan Cup for his AAA victories in 1886 and 1887 was one of sports’ true pioneers. His championship record was not beaten until 1912 and his mantle was taken up by later AAA sprint winners Robert Kerr, Reggie Walker, Eric Liddell, Harold Abrahams, Don Quarrie, Allan Wells, Linford Christie, each one an Olympic champion.”

“On behalf of the IAAF, and personally as a former athlete, footballer and coach, I am delighted to salute his sporting achievements.”

IAAF

Le Président Diack rencontre les Ambassadrices de la Fondation Arthur Wharton à l'occasion de la Ligue de diamant de l'IAAF

Lors de la seconde journée (27) des Jeux anniversaires Sainsbury’s, la compétition londonienne de la Ligue de diamant de l'IAAF, le président de l'IAAF Lamine Diack a rencontré Dentaa Amoateng et Rachel Yankey, Ambassadrices de la Fondation Arthur Wharton, qui honore la mémoire du footballeur et du sprinter qui lui a donné son nom.

En 1886 Arthur Wharton a couru le 100 yards en 10 secondes, la première fois que ce temps était réussi dans un contexte de championnat, avec trois chronométreurs confirmant le temps enregistré. La Fondation, dont la mission est la "Promotion de l'harmonie raciale au travers du sport", a été fondée par Shaun Campbell et son objectif est de célébrer les accomplissements de Wharton.

Celui-ci est né d'un père moitié écossais et moitié grenadin, et d'une mère moitié écossaise et moitié ghanéenne à une époque très différente du monde multiculturel que nous connaissons aujourd'hui. En plus de ses prouesses en tant qu'athlète, Wharton était également un joueur de football professionnel, officiant notamment comme gardien de but pour Preston North End, qui était alors un des grands clubs anglais, et qui a remporté tant le championnat anglais que la FA Cup.

Yankey, la joueuse la plus capée de toute l'histoire du football anglais, et Amoateng, récipiendaire du Prix annuel de la Femme africaine en Europe, se trouvaient, en compagnie de Campbell, sur la ligne d'arrivée du Stade olympique de Londres samedi pour une cérémonie de remise officielle du Trophée Arthur Wharton au Président Diack.

Shaun Campbell a déclaré à cette occasion: "Président Diack, votre reconnaissance du legs d'Arthur Wharton aura une grande portée, dont on se souviendra certainement pendant très longtemps.

"Il est à la fois approprié et poignant que ce soit vous, ancien athlète et entraîneur de football, qui ayez ainsi ouvert la voie pour cette première présentation de la célébration des accomplissements d'Arthur Wharton dans l'univers de l'athlétisme; on pourrait même dire que vous avez joué un rôle de "pionnier" en portant le premier les exploits de Wharton sur le devant de la scène au travers de vos actions de samedi.

"Je sais que je parle au nom de toutes les parties concernées lorsque je vous exprime notre gratitude et le respect que nous portons à votre soutien en votre rôle de dirigeant de l'instance dirigeante de l'athlétisme mondial." 

Le Président Diack a commenté: "La performance de 10 secondes sur 100 yards d'Arthur Wharton, réussie lors de l'ère précédant la fondation de l'IAAF, en 1912, et donc l'établissement de règles officielles et régulations techniques reconnues mondialement, est vraiment exceptionnelle et se démarque des temps "non-officiels" de ses prédécesseurs.

"Wharton, qui a reçu la Coupe Prince Hassan pour ses titres nationaux AAA de 1886 et 1887, était un des grands innovateurs du sport. Son record des championnats n'a pas été battu avant 1912, et ses successeurs au titre de champion de l'AAA ont été des ténors du sprint tels que Robert Kerr, Reggie Walker, Eric Liddell, Harold Abrahams, Don Quarrie, Allan Wells, Linford Christie, tous couronnés champions olympiques au cours de leurs carrières respectives.

"Au nom de l'IAAF, ainsi qu'en mon nom personnel, en tant qu'ancien athlète, footballeur et entraîneur, je suis ravi de pouvoir saluer les exploits sportifs d'Arthur Wharton."

IAAF