13 FEB 2013 Press Release Bydgoszcz, Poland

Tergat is wowed by visit to Bydgoszcz

Paul Tergat in Toruń (Organisers)Paul Tergat in Toruń (Organisers) © Copyright

- READ ON for English and French language versions of this story
- La traduction française suit le texte anglais

The feedback given by IAAF Ambassador Paul Tergat on his first ever visit to Poland exceeded the expectations of the organisers of the 2013 IAAF World Cross Country Championships.

After his four-day stay in Poland where Tergat visited the three biggest cities of the region – Włocławek, Toruń and Bydgoszcz, host city of the 40th edition of the IAAF World Cross Country Championships on 24 March 2013 – there seems to be more running enthusiasts in the regions of Kujawy and Pomorze.

Tergat, the former World record holder in the 10,000m, Half Marathon and Marathon, signed autographs and posed for photographs with the many people he met, always smiling and happy to share the experiences of his long career.

Question time in Włocławek

His trip began on Friday February 8 in Włocławek, less than 100km from Bydgoszcz, the Polish capital of athletics. Invited by LKS DGS Vectra running club together with Amber Palace Hotel and Wieniec Health Resort, Tergat met with around 300 people including City Hall representatives as well as pupils, students, coaches and teachers.

The four-time World cross-country champion was asked questions such as “Which medal was the most important – the first or the last one?” … “What is life like for a student in Kenya?” … “How many kilometres did you run in an average week?”

“I was amazed by the smart questions from such young people,” commented Tergat. He and his assistant, Simon Chebon, then moved on to Toruń.

“It’s the first time I've ever seen snow!” said Chebon. “It’s cold here,” added Tergat. “In Kenya the coldest it gets is twelve degrees with a bit of rain.”

Piotr Całbecki, the marshall of the Kujawsko-Pomorskie Voivodeship, was the host on the early Friday afternoon. After tea and Toruń’s special gingerbread, there was a media briefing attended by television stations, radio stations, written press and photographers, followed by an interesting walk throughout the city, which is on the Unesco Heritage list, covering its 800-year history.

At midday on Saturday it was back to Bydgoszcz for a photo and autograph session at the Focus Mall, where media and LOC volunteers assisted with the promotional activities.

Testing the World Cross course

Then finally on Sunday it was time for the Fun Run. Equipped with cap, gloves and a scarf from the LOC, Tergat was well prepared to take part. Fortunately the weather was kind and the temperature didn’t go into minus figures.

The oldest participant, 76-year-old Władysław Angiel, asked Tergat to sign a promotional card. The next person to receive one was Janusz Lenz who, as it transpired, competed in the Berlin Marathon in 2003 where Tergat set his World record.

As a kind of review of Tergat’s visit, the LOC organised a press conference in Karczma Kujawska ‘Kummerowka’ where Tergat faced more questions from journalists.

“I am very, very, very impressed by the course,” said Tergat. “It will be a real cross country for the runners.

“The narrow hill makes it hard and it’s going to be a real fight between the runners,” he added. “The cold and snow could also make it more exciting for the spectators and for the participants.

“I wouldn’t want to make any medal predictions for Kenyan athletes in Bydgoszcz. I think all of them are taking a very serious approach to their preparations. But the wintry conditions make it more difficult to predict who will win.

“I am also very impressed by the way I’ve been hosted here in Bydgoszcz. The people are very friendly and the food is so nice. You should be proud that the whole world – particularly the cross-country world – knows the name of your city and is coming to you for the IAAF World Cross Country Championships.

Nearing the end of his visit, just when it seemed that nothing more could surprise the multiple Olympic medallist, he looked out of the window. “It’s a miracle. I am shocked. I have never seen this in my entire life,” said Tergat, clearly moved. “This is the first time I can see people walking on water.”

He was in fact looking at a group of skaters on the frozen lake close to the start line of the World Cross course. But it made for a memorable – and fitting – lasting image of Tergat’s visit to Bydgoszcz.

Organisers for the IAAF

Tergat séduit par Bydgoszcz

13 février 2013 - Bydgoszcz, Pologne.

Le retour d'expérience donné par l'Ambassadeur de l'IAAF Paul Tergat au terme de sa toute première visite en Pologne a surpassé les attentes des organisateurs des Championnats du monde de cross de l'IAAF 2013.

Après son séjour de quatre jours en Pologne, lors duquel il a visité les trois villes majeures de la région - Włocławek, Toruń et Bydgoszcz, la ville hôte de la 40e édition des Championnats du monde de cross de l'IAAF le 24 mars 2013 - gageons que les régions de Kujawy et Pomorze comptent désormais plus de passionnés de la course à pied.

Tergat, ancien détenteur des records du monde du 10 000m, du semi marathon et du marathon, a signé un grand nombre d'autographes et posé pour des photos aux côtés de beaucoup des personnes qu'il a rencontré, toujours souriant et prêt à partager les expériences de sa longue carrière.

Séance de questions/réponses à Włocławek

Il a entamé son séjour le vendredi 8 février à Włocławek, à moins de 100km de Bydgoszcz, la capitale polonaise de l'athlétisme. Invité conjointement par le club d'athlétisme de la LKS DGS Vectra, l'Hôtel Amber Palace et le club de sports Wieniec Health Resort, Tergat y a rencontré près de 300 personnes, au nombre desquelles des représentants de la municipalité, des écoliers, des étudiants, des entraîneurs et des enseignants.

Le quadruple champion du monde de cross a répondu à des questions telles que "Quelle a été la plus importante de vos médailles - la première ou la dernière?"… "À quoi ressemble la vie d'un étudiant au Kenya?" … "Combien de kilomètres hebdomadaires parcouriez-vous en moyenne au cours de votre carrière?".

"J'ai été époustouflé par l'excellent niveau des questions de la part de personnes aussi jeunes," a déclaré Tergat au terme de la séance de questions/réponses, avant de se rendre à Torún, l'étape suivante sur son itinéraire, en compagnie de son assistant, Simon Chebon.

"C'est la première fois de ma vie que je vois de la neige!" s'est exclamé Chebon.

"C'est vrai qu'il fait froid ici, a ajouté Tergat. Au Kenya, les températures ne descendent jamais sous douze degrés, avec parfois un peu de pluie."

Piotr Całbecki, le maréchal de la province de Kujawsko-Pomorskie, a reçu Tergat vendredi en début d'après-midi. Après un thé accompagné de pains d'épices de Toruń, un point presse était organisé à l'attention des chaînes de télévision et de radio, de la presse écrite et des photographes. Ensuite, les visiteurs ont eu droit à une découverte à pied du Torun historique, ville fondée voilà quelque 800 ans et inscrite sur la Liste du Patrimoine mondial de l'Unesco.

Samedi, une séance d'autographes et de photos était organisée à midi au centre commercial du Focus Mall de Bydgoszcz, où les activités promotionnelles et médiatiques étaient mises sur pied avec la participation des volontaires du comité d'organisation local (COL).

Test du parcours des mondiaux de cross

Le dimanche, finalement, a été la journée de la course pour tous, organisée sur le tracé du parcours des mondiaux. Bien équipé contre le froid, avec une casquette, des gants et une écharpe officiels fournis par le COL, Tergat n'a finalement pas eu à affronter des températures trop hostiles, le thermomètre ne descendant jamais sous 0 degré.

Le participant le plus âgé, Władysław Angiel, 76 ans, a demandé à Tergat de lui signer une photo promotionnelle. La personne suivante à demander un autographe fut Janusz Lenz, lui-même participant  du marathon de Berlin de 2003, qui avait vu Tergat établir son record du monde.

Pour clôturer la visite du Kenyan, le COL a organisé une conférence de presse à Karczma Kujawska Kummerowka.

"J'ai trouve le parcours extrêmement impressionnant, a dit Tergat au terme de la course. Il va vraiment tester les capacités de coureurs de cross des participants.

"La montée étroite présente une difficulté majeure, et on peut s'attendre à une lutte acharnée entre les coureurs. De plus, le froid et la neige risquent de rendre la course encore plus passionnante, pour les spectateurs comme pour les athlètes.

"Je préfère ne pas m'avancer quant à un pronostic de médailles kenyanes à Bydgoszcz. Je suis certain que tous les coureurs prennent actuellement leurs préparations très au sérieux, mais les conditions hivernales rendent toute prédiction d'autant plus difficile.

"J'ai été très touché par la manière dont j'ai été accueilli ici à Bydgoszcz. Tout le monde est très gentil et la nourriture est délicieuse. Vous devez être fiers que le monde entier - en particulier le monde du cross - connaisse le nom de votre ville et se prépare à vous rendre visite pour ces Championnats du monde de cross de l'IAAF."

À l'approche de la fin de son séjour, alors même qu'on pensait que plus rien ne pouvait l'étonner, l'homme aux multiples médailles olympiques, s'arrêta, interdit, en regardant par une fenêtre et s'écriant: "C'est un miracle! Qu'est-ce qui se passe - je n'ai jamais vu une chose pareille?! Des gens qui marchent sur l'eau!"

Il s'agissait en fait de patineurs sur le lac glacé proche de la ligne de départ du parcours des mondiaux. Mais ce fut un moment magique, et une image qu'on retiendra longtemps de la visite de Tergat à Bydgoszcz.

Le COL pour l'IAAF