22 AUG 2009 General News Berlin, Allemagne –Lors de l’avant

Berlin 2009- 8ème journée

Newly crowned World Record holder Anita Wlodarczyk of Poland with her record distance at the IAAF World Championships in Berlin (Getty Images)Newly crowned World Record holder Anita Wlodarczyk of Poland with her record distance at the IAAF World Championships in Berlin (Getty Images) © Copyright
dernière journée des championnats, Anita Wlodarczyk de la Pologne a mis sur le devant de la scène l’épreuve du lancer du marteau en battant le record du monde de la discipline avec un jet à 77.96m.

La foule pensait voir la victoire de Betty Heidler (75.10m) mais la Polonaise a vite rectifié le tir et amélioré le record du monde établi à Tallinn voilà déjà trois ans.

Wlodarczyk, qui s’était apparemment blessé lors de ce jet, n’a pas pu finir la compétition et du attendre la fin du concours pour savoir si elle avait gagné l’or. L’Allemande finissait fort avec un record national lors de son dernier essai (77.12). Mais ce n’était pas suffisant pour le titre.

A la perche, le champion olympique, Steve Hooker de l’Australie, a débuté son concours à 5.85m pour éviter de forcer sur ses adducteurs. Incapable de passer cette barre, mais de peu, il décida de monter à 5.90 une hauteur qu’il pu effacer sans difficultés. Derrière lui, l’argent revenait à Romain Mesnil (5.85) et le bronze était pour le jeune Renaud Lavillenie, auteur de 5.80m.

Au 4x100m masculin, Usain Bolt a récolté sa troisième médaille d’or. Cependant un mauvais échange entre lui et Asafa Powell ne leurs permettaient pas de battre le record du monde. Le chrono final était de 37.31, néanmoins un nouveau record des championnats.
Trindad et Tobago est deuxième avec un record national (37.62) et la Grande-Bretagne termine à la troisième place en 38.02.

Chez les femmes, en l’absence des USA (l’équipe US n’a pas pu finir la course en qualif à cause de blessure), la Jamaïque a dominé l’épreuve et remporté l’or en 42.06. Les Bahamas sont deuxième et l’Allemagne est médaille de bronze.

Au marathon masculin ce matin, Abel Kirui a franchi la ligne en vainqueur devant son coéquipier Emmanuel Mutai. Après le titre de Luke Kibet à Osaka, voilà enfin la preuve de la supériorité des Kenyans sur la distance dans un championnat.
Cette course s’est résumée à un duel entre l’Ethiopie et le Kenya. L’allure était telle que les adversaires de Kirui ne purent suivre le Kenyan qui gagne en 2.06.54, soit un nouveau record des mondiaux.

Autre distance mais même duel entre Kenyans et Ethiopiens sur le 5000m femmes. Et les athlètes kenyannes remportent l’or et l’argent avec Vivian Cheruiyot et Silvia Kibet, devant Defar. Cheruiyot gagne en 14:57.97 et Kibet prend l’argent en 14:58.33. Defar est troisième avec 14:58.41.

Au concours du saut en longueur, Dwight Phillips des USA a réalisé 8.40m à son premier essai. Il a ensuite amélioré cette marque en sautant 8.54m. Le Sud-Africain Godfrey Mokoena attérissait bien à 8.47m pour l’argent et le bronze revenait à Mitchell Watt d’Australie. Le champion olympique était incapable d’effectuer un essai validé.

Pat Butcher pour l’IAAF

Show me all pages related to this article

Disciplines
Competitions
Events