23 AUG 2009 General News Berlin, Allemagne

Berlin 2009 -9ème journée

Kenenisa Bekele of Ethiopia can add the 5000m World Championship title to his collection after winning in Berlin (Getty Images)Kenenisa Bekele of Ethiopia can add the 5000m World Championship title to his collection after winning in Berlin (Getty Images) © Copyright
Kenenisa Bekele de l’Ethiopie a ajouté un nouveau titre à son long palmarés en gagnant le 5000m avec un dernier tour en 53.81. Il remporte la finale devant Bernard Lagat des USA qui était le champion en titre, après avoir mené la course pendant longtemps à un faux rythme.

Il a finalement mis tous le monde d’accord dans les derniers 200m pour franchir la ligne en 13:17.09. Lagat finit en 13:17.33, et le bronze revient à James Kwalia Chepkirui du Quatar en 13:17.78.

Dans le 1500 féminin, Natalia Rodriguez d’Espagne gagne la course mais a été disqualifié après coup pour avoir fait obstruction à Gelete Burka d’Ethiopie dans le sprint final. Burka avait accéléré à 650m de l’arrivée pour détacher ses adversaires. A 200m de la ligne, il y avait encore un bon groupe dans lequel figurait Rodriguez qui décidait d’attaquer et faisait la faute. La championne en titre Maryam Yusuf Jamal du Bahreprenait l’initiative devant Lisa Dobriskey de l’Angleterre. Rodriguez était finalement la plus forte dans la ligne et Jamal arrivait juste à battre l’Anglaise. Mais avec la disqualification de l’Espagnole, Jamal conservait son titre.

Au marathon féminin, la plupart des favorites ont perdu du terrain lorsque au 25ème km
Nailiya Yulamanova de Russie a placé une forte accélération. En l’espace de 5km, seules Bai Xue de Chine, Yoshimi Ozaki du Japon, et Aselefech Mergia d’Ethiopie restaient avec elle. Mais à une station de ravitaillement la Russe devait ralentir soudainement prises de crampes intestinales.
Ce fut à 2km de l’arrivée que la Chinoise Bai décidait de partir seule pour gagner en 2.25.15, laissant la médaille d’argent à la Japonaise Ozaki (2.25.25) et le bronze à Mergia (2.25.32). La Chine remporte l’épreuve par équipe devant le Japon et la Russie.

Dans le 800m masculin, la victoire est revenu à l’athlète le plus âgé, le Sud-Africain Mbulaeni Mulaudzi, vainqueur en 1:45.29.  Dans une course au rythme assez lent, Mulaudzi a attaqué dans le dernier virage et ne fut jamais rattrapé. Il gagne devant le champion en titre du Kenya Alfred Yego. Kamel du Bahrain est troisième.

Au javelot, le Norvégien Andreas Thorkildsen, qui a lancé à 89.59 à son deuxième essai, est devenu champion du monde un an après son titre olympique, chose que Jan Zelezny n’avait jamais pu faire.
Guillermo Martinez de Cuba  prend l’argent avec un jet à 86.41 et le bronze est pour le Japonais Yukifumi Murakami. Il s’agit de la première médaille au javelot de l’histoire pour le Japon.

Au saut en longueur féminin, Britney Reese des USA était la grande favorite (elle avait sauté à plus de 7m cette saison) et confirma ce statut en remportant le concours avec un saut à 7.10m à son troisième essai. Elle gagne devant Tatyana Lebedeva de Russie (6.97) et Karin Mey Melis de Turquie (6.80m).

Enfin sur les relais 4x400m, les USA se sont imposés dans les deux courses, les hommes gagnant en 2.57.86 et les femmes en 3.17.83
 
Pat Butcher pour l’IAAF