09 JUL 2009 General News Rome, Italie

Gay est à Rome pour son premier 100m de qualité cette saison

Tyson Gay in Rome (Bob Ramsak)Tyson Gay in Rome (Bob Ramsak) © Copyright
Le double champion du monde en titre, l’Américain Tyson Gay a averti Usain Bolt expliquant qu’il ne pourrait pas rééditer son exploît de Pékin lors des Mondiaux de Berlin.

S’adressant à la presse à la veille du meeting de Rome, Gay a expliqué que la blessure qui l’avait éloigné des pistes l’an passé lors des JO était désormais de l’histoire ancienne et qu’il entendait bien défendre ses titres mondiaux sur 100 et 200m en Allemagne.

« Je suis à 100% de ma forme et je me donne donc 100% de chance de gagner, » a expliqué le sprinteur âgé de 26 ans.

Et si Bolt venait à courir en 9.69 a demandé un journaliste à Gay et Powell présent lors de la conférence de presse. « Oui on peut le battre, » a repondu sans hésitation l’Américain.

A Powell d’ajouter : « Nous avons tous évoquer la défaite de Bolt depuis les JO. Il a couru en 9.69 alors on sait qu’il faut courir plus vite que cela. Or comme on a déjà dit que l’on voulait gagner le titre mondial, on sait ce qu’il nous reste à faire.»

Tyson Gay n’avait pas pu participer à la finale de Pékin. Blessé plusieurs semaines auparavant lors des sélections US, il avait du regarder les exploits de Bolt depuis les tribunes.

Cette saison, Gay a déjà couru en 9.75 (vent favorable de 3.4m/s) en ne prenant par qu’à une seule course ses sélections. Est-ce que c’était par mesure préventive ? « Non. Je n’ai pas peur de me blesser. Je suis déjà qualifier pour Berlin en tant que champion en titre, alors j’ai décidé de ne courir qu’une seule course. »

Avant Eugune, Gay avait gagné un 200m en 19.58 à New York, soit le troisième meilleur temps de l’histoire sur la distance. Il s’agit pour l’heure du meilleur temps mondial cette année, un centième plus vite que les 19.59 de Bolt à Lausanne.

Alors que doit-on attendre à Rome ?
« Je suis impatient de vraiment me concentrer sur ma saison et de me mettre dans l’état d’esprit des mondiaux. Je veux courir vite mais je n’ai pas de temps en tête. Cela sera mon premier 100m de haute compétititon. »

Pour Powell, qui revient de blessure à la cheville, l’objectif sera de garder le record du meeting de 9.85 qu’il détient avec Maurice Greene. « Bolt a couru en 9.69 ce qui prouve que nous pouvons descendre sous les 9.70. Il a montré le chemin pour nous tous. »

David Powell pour l’IAAF