17 AUG 2013 General News Moscow, Russia

IAAF Ambassadors Press Conference 17 August: the 2014 IAAF World Relays

The IAAF Ambassadors Press Conference: Tatyana Lebedeva and Esser Gabriel (Getty Images)The IAAF Ambassadors Press Conference: Tatyana Lebedeva and Esser Gabriel (Getty Images) © Copyright

- READ ON for English and French language versions of this story
- La traduction française suit le texte anglais

The Press Conference featured IAAF General Secretary Essar Gabriel, who introduced a new competition for the 2014 season: the IAAF World Relays.

This competition will be staged in the Bahamas in 2014 and 2015. The Hon. Daniel Johnson, the Bahamas Minister of Youth, Sports and Culture, President of the BAAA Mike Sands and IAAF Council member Pauline Davis-Thompson were representing the event from the host nation.

“We are here to talk about a new and exciting addition to our events. The Relays bring the addition of teaming up and the excitement of the unfolding of different abilities with competitions from 100m up to higher distances,” said Gabriel.

“These are exciting events that the spectators want to see. The Bahamas is the land of relays; Pauline can talk about that, and testify. The icing on the cake is that the 2014 edition will be considered as a qualification for the 2015 IAAF World Championships in Beijing, and 2015 edition for the 2016 Olympic Games.”

Daniel Johnson provided the host’s perspective: “You are going to see a spectacular event, this will be one of the best events ever; we are bringing the best athletes in the world together.

"We are celebrating 40 years of independence and have just built a new national stadium named after Thomas A. Robinson (sprinter, who competed in four successive Olympic Games), a national hero and are building a new hotel resort., Baha Mar, it is the most spectacular resort in the Caribbean.”

“The Bahamas has a rich history in Athletics, we love athletics, but more than anything, we love the relays,” added Davis-Thompson, a double Olympic champion in Sydney 2000.

The host of the press conference, 2004 Olympic Games 100m Hurdles champion Joanna Hayes, asked US sprint legend Maurice Greene: “You competed in Olympic Games and World Championships in the 4x100m Relay, how would you have liked to have this competition way, way back in your day?”

“I’m glad you didn’t put another ‘way’ in there!” Joke Greene.

“ I think this would have been a lot of fun when I was competing, I would have loved to be a part of something like this, but unfortunately I’m not. Maybe I can be a part of it some other way.”

Russia’s Tatyana Lebedeva, the 2004 Olympic champion and three times World champion, was also present and the opportunity presented itself to get her opinion on the new addition to the IAAF World Athletics Series.

“I have to say that relays are also very popular in my country although, as a jumper, I haven’t participated in many of them. I would like to see a competition with men and women jumping together and results counted as a total for teams, I think that would be great for promotional purposes.

“Sprinters compete in individual events and then in relays, and for jumpers there are no chances to show the team spirit like that.”

Pauline Davis-Thompson was also posed with a question relating to the IAAF World Relays. “Pauline, you spent an athletics career traveling the world, what do you think would be the impact to athletics in your country, of a world event coming to the Bahamas?”

“It will have a great impact. One thing you have to remember is that Bahamas is a tourism destination, number one in the Caribbean. In the short term, it will be great to welcome the world to the Relays; long term, my country is focused on sport tourism and with the IAAF World Relays, the Bahamas will be on show and the world will see what we are all about,” said Davis-Thompson

Mirko Jalava for the IAAF

Conférence de presse des Ambassadeurs, le 17 août: les Relais mondiaux de l'IAAF 2014

Cette conférence de presse a vu la participation du Secrétaire général de l'IAAF, M. Essar Gabriel, qui y a présenté une nouvelle compétition pour l'IAAF pour la saison 2014: les Relais mondiaux de l'IAAF, compétition qui se tiendra aux Bahamas en 2014 et 2015.

La nation hôte était représentée par son Ministre des Sports, de la Jeunesse et de la Culture, l'Honorable Daniel Johnson, le Président de la Fédération d'athlétisme des Bahamas (BAAA), Mike Sands, et Pauline Davis-Thompson, membre du Conseil de l'IAAF.

"Nous sommes ici pour parler d'une manifestation nouvelle et exaltante venant enrichir notre calendrier annuel de compétitions, a expliqué M. Gabriel. Les courses de relais offrent aux athlètes individuels l'occasion de former des équipes et de mettre en valeur leurs capacités sur toute une série de distances, du 100m aux distances plus longues.

"Ce sont des compétitions passionnantes, très prisées du public. Les Bahamas sont réputés pour leur engagement envers les courses de relais; Pauline en est le témoin idéal, et a énormément à dire sur le sujet. En outre, cerise sur le gâteau, l'édition 2014 sera une compétition qualificative pour les Championnats du Monde de l'IAAF de Pékin 2015, tandis que celle de 2015 sera qualificative pour les Jeux Olympiques de 2016."

Daniel Johnson s'est ensuite exprimé au nom des Bahamas: "Vous allez assister à une manifestation spectaculaire, une des meilleures de tous les temps, rassemblant l'élite mondiale de la course à pied.

"Nous célébrons le 40e anniversaire de notre indépendance et venons tout juste de construire un nouveau stade national nommé en l'honneur de Thomas A. Robinson [un sprinter qui a participé à quatre éditions successives des Jeux Olympiques], qui est un de nos héros nationaux; en outre, nous finalisons actuellement un nouveau district touristique et un complexe hôtelier, "Baha Mar", qui sera le plus spectaculaire des Caraïbes."

"Les Bahamas possèdent une histoire riche en matière d'athlétisme, un sport que nous adorons, et – plus que tout – nous vouons un véritable culte aux courses de relais," a ajouté Davis-Thompson, double championne olympique lors de Sydney 2000.

L'animatrice de la conférence de presse, la championne olympique du 100m haies en 2004, Joanna Hayes, s'est alors tournée vers Maurice Greene, le légendaire sprinter américain, pour lui demander: "Vous avez vous-même participé aux relais 4x100m lors de Jeux olympiques et de Championnats du Monde: est-ce que, à votre époque - désormais plutôt éloignée - vous auriez aimé avoir une telle compétition inscrite au calendrier?"

"Heureusement que vous avez utilisé le mot "plutôt"! répondit d'abord Greene dans un grand éclat de rire.

"Je pense que j'aurais certainement pris grand plaisir à une telle manifestation. Malheureusement je ne cours plus, mais peut-être pourrai-je y participer d'une autre manière."

La Russe Tatyana Lebedeva, championne olympique en 2004 et triple championne du monde, était également présente pour répondre aux questions des journalistes au sujet de ce nouveau rendez-vous de la Série Mondiale d'Athlétisme.

"Je dois dire que les relais sont également très populaires chez nous, a-t-elle déclaré. "Même si personnellement, en tant que spécialiste des sauts, je n'ai pas eu beaucoup d'occasions d'y participer. J'aimerais voir une compétition de sauts dans laquelle des équipes de femmes et d'hommes s'affronteraient, avec les résultats amalgamés pour déterminer le classement final. Je suis sûre que cela représenterait une opportunité promotionnelle extraordinaire.

"Les sprinters s'affrontent dans des compétitions individuelles et puis à nouveau dans les relais, tandis que pour les sauteurs, il n'existe pas d'équivalent pour développer un tel esprit d'équipe."

Un journaliste dans la salle demanda alors à Pauline Davis-Thompson: "Pauline, vous avez passé toute votre carrière de sportive à voyager dans le monde entier. Quel pourrait être, selon vous, l'effet sur l'athlétisme aux Bahamas d'une compétition mondiale de cette magnitude organisée dans votre pays?"

"Il ne fait aucun doute que cela aura un impact énorme. Il ne faut pas oublier que les Bahamas sont une destination touristique de tout premier plan - la première des Caraïbes. Sur le court terme, ce sera fabuleux d'accueillir le monde entier chez nous pour ces Relais; ensuite, à plus long terme, il faut savoir que mon pays est focalisé sur le tourisme sportif, et que ces Relais mondiaux de l'IAAF serviront de vitrine pour que nous puissions montrer à la planète entière ce dont nous sommes capables."

Mirko Jalava pour l'IAAF