06 APR 2008 General News

IAAF condemns bombing of marathon in Sri Lanka

IAAF Logo (c)IAAF Logo (c) © Copyright

READ ON for English and French language versions of this press release

- La traduction française suit le texte anglais  

The IAAF is saddened to receive the tragic news of the bomb blast today at the start of a marathon in Sri Lanka which among others killed a government minister, a former Olympian and a national coach.

On Sunday morning (6 April), scores of runners and onlookers gathered at the starting line of the marathon in Weliweriya, about 20 kilometres (12 miles) from the capital Colombo, as part of the national celebrations of the upcoming Sinhalese New Year.

Jeyaraj Fernandopulle, the Minister of Highways, approached the starting line with a flag he planned to wave to start the race when the bomb exploded.

The Minister died on the spot, along with 13 others including former Olympic marathoner K.A. Karunaratne and national athletics coach Lakshman de Alwis, in total more than 90 were wounded.

Karunaratne competed in the 1992 Olympic marathon and the 1993 World Championships. He won gold in the marathon and 10,000 metres at the 1991 South Asian Games, defending his marathon title in 1993.

IAAF President Lamine Diack condemned the attack:

“The IAAF utterly condemns this outrage. To target those innocently involved in a sporting event is reprehensible. Our thoughts and prayers go to the bereaved families.”

IAAF


L’IAAF condamne l’attentat à la bombe perpétré contre un marathon au Sri Lanka

L’IAAF a la tristesse d’apprendre qu’un attentat à la bombe perpétré aujourd’hui au Sri Lanka au départ d’un marathon a tué, entre autres victimes, un ministre, un ancien participant aux Jeux Olympiques et un entraîneur national.

Dimanche matin (6 avril), des dizaines de coureurs et de curieux s’étaient rassemblés sur la ligne de départ du marathon de Weliweriya, à environ 20 kilomètres de Colombo, la capitale du pays. Cette épreuve faisait partie des réjouissances organisées dans toute l’île pour fêter le Nouvel an cingalais tout proche.

C’est alors que le ministre des Transports Jeyaraj Fernandopulle s’approchait de la ligne de départ, un drapeau à la main pour libérer les coureurs, que la bombe a explosé.

Le ministre est décédé sur le coup, tout comme treize autres personnes dont K.A. Karunaratne, ancien marathonien olympique, et Lakshman de Alwis, entraîneur national d’athlétisme. Cet attentat a fait au total plus de quatre-vingt-dix blessés.

Karunaratne avait participé au marathon des Jeux de Barcelone en 1992 et à celui des Championnats du Monde de Stuttgart en 1993. Il avait également réalisé le doublé 10 000m et marathon aux Jeux d’Asie du Sud-Est de 1991 et conservé son titre sur les 42,195 km en 1993.

Lamine Diack, le président de l’IAAF, a condamné cette attaque.

"L’IAAF condamne avec force cette atrocité, a-t-il déclaré. Viser des innocents qui participent à une épreuve sportive est criminel. Toutes nos pensées et prières accompagnent les familles endeuillées."

IAAF

Show me all pages related to this article

Disciplines
Loading ...