06 JUL 2009 General News Rome

Le record de Carl Lewis est en danger à Rome

Dwight Phillips flies to 8.74m at the 2009 Prefontaine Classic (Kirby Lee)Dwight Phillips flies to 8.74m at the 2009 Prefontaine Classic (Kirby Lee) © Copyright

L’un des momemts forts du Golden Gala de Rome, troisième manche du circuit Golden League, sera à nul douter le concours de saut en longueur avec notamment un duel entre le champion Olympique en titre Irving Saladino du Panama et son prédécesseur l’Américain Dwight Phillips.

Saladino, 26 ans, était parvenu au plus haut niveau en 2006. Il avait ensuite intégré en mai 2007 le top 10 des meilleurs performeurs de tous les temps avec un saut à 8.72. Trois mois plus tard, il devenait champion du monde à Osaka devant Philips.
Cette année, le Panaméen a débuté sa saison à Hengelo par une victoire contre ce même Philips grâce à un saut mesuré à 8.56m.

Philips, déterminé comme jamais, avait vite repris le dessus sur son adversaire lors du meeting d’Eugene. L’Américain avait alors sauté 8.74, soit le 7ème meilleur saut de tous les temps, passant du même coup devant Saladino sur les tablettes mondiales.
Ce dernier avait pourtant réussi le deuxième meilleur saut de sa carrière avec 8.63 lors de cette compétition.

L’Américain a pour l’heure réussi une saison régulière avec un saut à 8.51 lors de sa rentrée à Baie Mahault le 1er mai. Il a ensuite remporté les sélections US avec 8.57m.
Philips est donc en forme.

Les victoires consécutives de Philips aux championnats du monde puis aux JO de 2004, ont remis le saut en longueur sur le devant de la scène et ont provoqué une sorte de renaissance de la discipline.

Godfrey Mokoena, médaille d’argent à Pékin, vient d’établir un nouveau record d’Afrique avec 8.50 dans un concours remporté par l’Australien Fabrice LaPierre grâce à un saut à 8.57m (vent trop favorable). Le jeune Australien a amélioré son record personnel lors de cette épreuve en sautant à 8.35m.

Salim Sdiri, détenteur du record de France avec 8.42, sera aussi dans le concours, ainsi que le médaillé de bronze à Pékin Ibrahim Camejo de Cuba (record personnel de 8.46m, 8.30m cette année). Il y aura enfin le Marocain Yahya Berrabah qui a sauté 8.38 à Rabat en May et l’Américain Brian Johnson, deuxième des sélections US.

Autant dire que le record du meeting de 8.67 établi voilà 22 ans par Carl Lewis est en réel danger.

Bob Ramsak pour l'IAAF