22 OCT 2011 General News Monte Carlo

Sharp decline in number of false starts - Daegu 2011

100m Final, Daegu 2011 - Bolt DQ (Getty Images)100m Final, Daegu 2011 - Bolt DQ (Getty Images) © Copyright

READ ON for English and French language version


- La traduction française suit le texte anglais


Monte Carlo - The number of false starts at the 2011 IAAF World Championships in Daegu, Korea (27 Aug to 4 Sep) declined dramatically when compared to the average for the three global championships that took place immediately before the introduction of the current False Start Rule (162.7).


The current False Start Rule - “Except in Combined Events, any athlete responsible for a False Start shall be disqualified” - was proposed to the delegates of the IAAF’s National Member Federations present at the 47th IAAF Congress, Berlin, Germany on 12 August 2009. It was proposed, for the benefit of athlete and spectator alike, in order to reduce the time taken to get races underway; a clear cut system which also reduced the possibility of gamesmanship by competitors.


Congress approved the rule change by 97 votes to 55, a clear decision which followed a detailed, knowledgeable and at sometimes impassioned discussion of the issue by all parties. The rule was in force from 1 January 2010.


Daegu 2011 was the first senior outdoor IAAF World Championships at which the new False Start Rule was applicable, and the debates of 2009 were reignited very publically on Sunday 28 August when at 20:43hrs the world’s fastest man and defending World champion Usain Bolt was disqualified from the 100m final for false starting.


Throughout the IAAF’s position has remained clear, that a sport’s credibility depends on its rules, and they must be applied consistently and fairly for ALL athletes. As President Diack reiterated to Reuters news agency in Daegu there was “no chance” of a change; “I work for this rule. I like very much this rule, I vote for having this rule”.


Furthermore, comparison between Daegu and the three previous global championships before the Rule was changed clearly shows it to be working. The average number of False Starts in the two IAAF World Championships (2007 and 2009), and the Olympic Games (2008) before the Rule changed was 28, while the total number of False Starts in Daegu 2011 was 10.


Go to 'Related Content' under the photo to the right of this text to download ‘Comparison of False Starts’pdf


---- ----


Une nette baisse dans le total de faux-départs - Daegu 2011


Monte-Carlo - Le total du nombre de faux-départs enregistrés lors des Championnats du Monde de l'IAAF 2011 de Daegu, en Corée (27 août au 4 septembre) représente une baisse très nette par rapport aux moyennes calculées pour les trois dernières compétitions du plus haut niveau mondial organisées avant l'introduction de la Règle actuelle sur les faux-départs (162.7).


La Règle des faux-départs actuelle - "À l'exception des courses des Épreuves combinées, tout athlète responsable d'un faux-départ sera disqualifié" - a d'abord été proposée aux délégués des Fédérations nationales membres de l'IAAF présents lors du 47e Congrès de l'IAAF de Berlin, en Allemagne, le 12 août 2009. Cette modification avait été proposée - pour le bénéfice tant des sportifs que des spectateurs - afin de réduire le temps requis pour qu'une course soit lancée; en outre, ce système bien défini réduit le risque de voir des compétiteurs peu scrupuleux tentant de s'adjuger un avantage de manière déloyale.


Le Congrès a entériné la modification de la Règle au terme d'un suffrage, avec 97 voix en faveur et 55 voix contre la modification, une décision nette, prise à la suite d'un débat détaillé, très bien renseigné et, par moments, passionné, entre toutes les parties présentes. La nouvelle Règle est entrée en vigueur au 1er janvier 2010.


Daegu 2011 était la première édition des Championnats du Monde de l'IAAF seniors lors de laquelle la nouvelle règle du faux-départ était en application, et les débats de 2009 sont revenus, de manière très publique cette fois, sur le devant de la scène suite à la disqualification, le dimanche 28 août à 20h43, d'Usain Bolt, l'homme le plus rapide au monde et champion du monde en titre de la discipline, après son faux-départ en finale du 100m.


La position de l'IAAF sur la question a toujours été très claire: pour elle la crédibilité d'un sport repose sur le respect de son règlement, et celui-ci s'applique à TOUS, de manière totalement uniforme. Comme le Président Diack l'a réitéré à l'agence de presse Reuters à Daegu, il n'existe "aucune possibilité" que cette règle puisse être révisée, car c'est une règle sur laquelle il a travaillé, qu'il apprécie et pour laquelle il a voté.


On ajoutera que les comparaisons établies entre Daegu et les trois compétitions majeures précédant la modification, démontrent clairement qu'elle est une réussite. Le nombre moyen de faux-départs lors des deux Championnats du Monde de l'IAAF de 2007 et de 2009 et des Jeux Olympiques de 2008 - avant l'introduction de la modification - était de 28 par compétition, tandis qu'à Daegu 2011 ce total était de dix.


Cliquer sur "Related Content" sous la photo à la droite de ce texte pour télécharger le PDF "Comparison of False Starts".


IAAF


Légende illustration: Finale du 100m, Daegu 2011 - Disqualification de Bolt (Getty Images)