10 JUL 2009 General News Rome, Italie

Stewart en 10.75, Gay en 9.77, le sprint est roi en Italie

Tyson Gay leads Asafa Powell and Daniel Bailey under 10 seconds in the 100m (Getty Images)Tyson Gay leads Asafa Powell and Daniel Bailey under 10 seconds in the 100m (Getty Images) © Copyright

Kerron Stewart a réalisé la meilleure performance de ces dix dernières années vendredi soir à Rome lors de la troisième manche du circuit Golden League en remportant le 100m en 10.75 alors que Tyson Gay a lui aussi dominé son élément en franchissant la ligne en 9.77.

Dans une épreuve Kerron Stewart continue sur sa lancée en Golden League avec une nouvelle victoire. Stewart, première en 10.75 a été la plus rapide devant la jeune Shelly-Ann Fraser (10.91) qui faisait ses grands débuts sur le circuit Golden League. Chandra Sturrup a pris la troisième place de la course en 10.99.
Stewart a réalisé une course parfaite franchissant la ligne dans un temps canon, le plus rapide de ces 10 dernières années.

« Je voulais tout donner dans cette course, » a expliqué Stewart dont le précedent record de 10.80 date des championnats de Jamaïque 2008. « J’ai probablement couru contre la plus forte opposition avant les mondiaux de Berlin. »

Chez les hommes, l’Américain Tyson Gay, double champion du monde en titre, a démontré à Rome pour son début de saison européenne qu’il pouvait menacer Usain Bolt. Lors du 100m de la troisième manche de la Golden League, Gay a couru en 9.77 (vent favorable de 0.4m/s), soit le meilleur temps de l’année. Asafa Powell a terminé deuxième en 9.88, devant l’un de ses compatriotes Yohann Blake, troisième en 9.96.
Gay égale le record des Etats-Unis qu’il détenait.

« Je me suis bien amélioré depuis mes dernières courses. Avant Berlin, je vais courir le 200m à Londres et puis ensuite sans doute Stockholm, » a expliqué Gay après course. « Bolt est battable. Je viens de signer la meilleure performance mondiale cela veut dire quelque chose. »

L’Ethiopien Kenenisa Bekele a une nouvelle fois prouvé qu’il restait le maître du 5000m. Il gagne l’épreuve en 12.56.23 améliorant du même coup la meilleure performance mondiale de la saison. Le détenteur du record du monde de la distance a devancé son adversaire kenyan, Matt Kiptoo, lui aussi sous les 13 minutes. Six coureurs sont d’ailleurs descendu sous les 13 minutes dans cette course.

Au saut à la perche la Russe Yelena Isinbayeva a remporté le concours avec 4.85m devant deux de ses compatriotes, Yuliva Golubchikova et Svetlana Feofanova. La détentrice du record du monde continue donc son chemin en route vers le jackpot.

Même chose sur le tour de piste. Sanya Richard est une nouvelle fois descendue sous les 50 secondes en gagnant la course en 49.46, presque une seconde plus vite que sa dauphine Shericka Williams. Richards, vainqueur à Oslo, a de fait préservé ses chances de gagner le jackpot. Richards a désormais couru 36 fois sous les 50 secondes égalant ainsi le record de Marita Koch.

Au javelot, le Norvégien Andreas Thorkildsen a ruiné les espoirs du Finlandais Tero Pitkamaki de prendre une part du jackpot. La victoire est effectivement revenue au double champion Olympique Thorkildsen. Ce dernier a réussi un jet à 87.46 pour s’adjuger le concours tandis que le Finlandais ne pouvait faire mieux que 83.68.

Le Cubain Dayron Robles continue sa saison invaincu sur les haies. Le détenteur du record du monde a couru en Italie en 13.17. Il a devancé aisément un trio d’athlètes américains, mené par Antwon Hicks, deuxième en 13.27. Dexter Faulk, vainqueur à Berlin est troisième de la course.

Chez les femmes, Dawn Harper a pris le devant en 12.55 sur les Jamaïcaines Dellores Ennis-London (12.67) et Brigitte Foster-Hylton (12.68).

Au concours du saut en longueur, avec un saut à 8.61m Dwight Philips a remporté une victoire aisée devant le Panaméen Irving Saladino (8.27m). Philips est auteur d’une saison remarquable pour son retour à la compétition. Fabrice Lapierre d’Australie termine troisième du concours.

La surprise du jour est venue du concours du saut en hauteur lorsque Antonietta Di Martino, détentrice du record d’Italie a battu la Croate Blanka Vlasic, qui était encore en course pour le jackpot avant la manche italienne. Di Martino a franchi 2m alors que Vlasic arrêtait son concours à 1.97m.

Les spectateurs ont presque eut droit à une deuxième victoire italienne sur le 800m avec Elisa Cusma, récente vainqueur des Jeux Méditerranéens. Cusma a bien failli créer l’exploit à Rome. L’Italienne s’est fait régler au sprint par l’Américaine Maggie Vessey qui gagne en 2.00.13, un centième devant Cusma. Janeth Jepkosgei ne termine qu’à la 6ème place.

Dans le 1500m, Asbel Kiprop, 20 ans, a dominé l’épreuve en courant en 3.31.20 soit le meilleur temps de sa carrière.

Comme prévu le 3000m steeple a été dominé par la Russe Gulnara Galkina, première sur la ligne en 9.11.58 loin devant ses adversaires.

La prochaine épreuve de Golden League aura lieu à Paris le 18 juillet. Quatre athlètes sont toujours en course pour le jackpot, Kerron Stewart, Kenenisa Bekele, Yelena Isinbayeva et Sanya Richards

Bob Ramsak pour l'IAAF