24 NOV 2012 Press Release Barcelona, Spain

Bolt and Felix are 2012 World Athletes of the Year

HSH Prince Albert of Monaco, Usain Bolt, Allyson Felix and IAAF President Lamine Diack at the 2012 Athlete of the Year Ceremony (Philippe Fitte)HSH Prince Albert of Monaco, Usain Bolt, Allyson Felix and IAAF President Lamine Diack at the 2012 Athlete of the Year Ceremony (Philippe Fitte) © Copyright

READ ON for English and French language version
- La traduction française suit le texte anglais

Usain Bolt (JAM) and Allyson Felix (USA) were today named the Male and Female World Athletes of the Year for 2012.

Bolt, who won the award for the fourth time, and Felix, a first-time winner, received their trophies and US$100,000 prize at the Athletes of the Year Awards Ceremony this afternoon in the Grand Ballroom of the Pullman Skipper Hotel, ahead of this evening’s IAAF Centenary Gala Show in the MNAC Museum.

The awards were hosted by International Athletic Foundation (IAF) Honorary President HSH Prince Albert II of Monaco and IAF & IAAF President Lamine Diack, who presented the trophies to the Female and Male winners respectively.

Usain Bolt, 26, the World Athlete of the Year in 2008, 2009 and 2011, successfully defended both his 100m and 200m titles at the Olympic Games in London, clocking 9.63 and 19.32 respectively, both the fastest times in the World this year. He concluded his Olympic appearance by anchoring a Jamaican quartet to a 36.84 World record in the 4x100m Relay. He won six out of seven competitions in the 100m, and three of four in the 200m.

"This means a lot to me as this was one of my hardest years," said Bolt. "My coach doesn't want us to discuss injuries, so I didn't talk about it, so this means a lot."

Allyson Felix, 27, following World 200m titles in 2005, 2007 and 2009, won the Olympic 200m title in London and was part of the gold medal-winning 4x100m and 4x400m Relay teams to become the first woman since 1988 to win three gold medals at a single Olympic Games. The victorious 4x100m Relay quartet in London clocked a 40.82 World record. Her 21.69 victory in the 200m at the U.S. Olympic Trials was the fastest in the world this year and made Felix the fourth fastest woman in history.

“It is pretty much one of the coolest awards I’ve ever received,” Felix said. “Winning it means you are at the top of your sport, which is something we all strive for. To finally reach the goal during the journey of a long career is very special.”

Other AWARDS

MALE PERFORMANCE OF THE YEAR
Presenter - Peter Snell
David Rudisha (KEN) – 1:40.91 800m World record at the Olympic Games in London.

FEMALE PERFORMANCE OF THE YEAR
Presenter - Ed Moses
USA Olympic 4x100m Relay – 40.82 World record at the Olympic Games in London.

In what will likely be remembered as one the finest performances ever at an Olympic Games, Rudisha broke his own World record with a stunning solo performance, clocking 1:40.91 in the London final. Running at the head of the field virtually from the outset, the 2010 Athlete of the Year broke his own 1:41.01 record set in Rieti, Italy two years earlier. In London’s he did so without a pacemaker in a display that London LOCOG President and IAAF Vice President Sebastian Coe, himself a former World 800m record holder, described as one of "supreme physical and mental confidence".

Speaking of the London final, Rudisha said, "I was confident that I was going to win, so I wanted to do something special. I was thinking maybe 1:41, but then I broke the World record."

“This was a very competitive year – Usain Bolt’s three gold medals, Mo Farah’s two gold medals. So I am very happy to win this award.”

Just a day after Rudisha's record-breaking heroics in London, the USA quartet of Tianna Madison, Allyson Felix, Bianca Knight and Carmelita Jeter clocked a jaw-dropping 40.82 performance in the 4x100m Relay final, to improve the previous mark by a massive 0.55 seconds, the biggest ever improvement on the World record in the history of the event. Their collective effort brought down what was then the third oldest women's World record which had been set by the Democratic Republic of Germany on 6 October 1985.

“I had no idea we had that category of nomination, I actually thought we were here just simply to support Allyson (Felix),” a delighted Knight said. “I’m definitely happy about the award. It is one of the biggest awards I’ve ever won. Here today it is definitely an honour to receive it.”

Speaking of the quartet’s historic shattering of the 41-second barrier, Knight added, “It hasn’t sunk in yet.”

"It was pretty close to being a perfect race!” Felix said.  “We trusted each other in getting the stick around and we just had fun. We’re still letting it all sink in and we still can’t believe the performance."

"I think that we belong together now, and with the World Championships coming up I hope we’ll compete together again. There’s a possibility that it might not be the same four, but what we did in London, we’ll never forget that."

IAAF INSPIRATIONAL AWARD
Presenter - Kip Keino
Aries Merritt (USA)

After producing a string of seven sub-13 second performances, which included a 12.92 run to capture Olympic gold in London, Merritt struck again at the Samsung Diamond League final in Brussels when he shattered the World record with a stunning 12.80 performance. The 27-year-old's run knocked a 0.07 second chunk from the previous mark set four years ago. Merritt, who raced to the World junior title in 2004, also won the 60m Hurdles at the World Indoor Championships in March.

"I think winning the Olympics was the most inspirational moment of my season,” said Merritt, “especially for my country as the USA hadn’t won the Olympic title in the 110m Hurdles for 16 years, so bringing it back to American soil was very inspirational to the future generation of hurdlers."

MALE RISING STAR AWARD
Presenter - Jan Zelezny
Keshorn Walcott (TRI)

FEMALE RISING STAR AWARD
Presenter - Marie-José Pérec
Antonique Strachan (BAH)

Walcott 19, produced one of the biggest upsets at the Olympic Games with his shock victory in the Javelin Throw. With a national record throw of 84.58m, he became only the second athlete to win both World Junior and Olympic titles in the same year.

“This has been a fantastic year,” said Walcott. “Back in January, my only target was winning at the World Juniors Championships. I thought I would win an Olympic medal one day, but not so soon. Sometimes it’s still hard to believe everything that has happened.”

Strachan, 19, became the first woman in six years to win the 100m/200m sprint double at the World Junior Championships.  Both her 11.20 and 22.53 performances were personal bests - the latter an Area Junior record - and she later reached the Olympic semi-finals.

“I’m stunned,” the teenager said. “I didn’t know anything about getting the Award. I thought I had been invited here to Barcelona to watch and be inspired. Allyson Felix said that she got the Female Rising Athlete of Year nine years ago, so I now have as my target to emulate here and come back to the gala in nine years’ time and be the Female World Athlete of the Year.”

WORLD JOURNALIST AWARD
Presenter - Sebastian Coe
Elias Makori (KEN)

Makori has covered athletics for 20 years, first for the East African Standard and since 1993 for the Nation Media Group, where he currently works as the Sports Editor for one of Africa's leading English language dailies, the Daily Nation. Choosing to devote much of his career to coverage of track and field, Makori has covered the full spectrum of IAAF World Championship events, the last two Olympic Games, and has worked for several of the world's leading marathons. Makori has served as an officer for several national, regional and continental professional organisations, and has been a member of the IAAF Press Commission since 2007. [Click here for CV.]

COACHING LIFETIME ACHIEVEMENT AWARD
Presenter - Sergey Bubka
Glen Mills (JAM)

Mills, 63, served as the Jamaican national coach from 1987 to 2009, having overseen athletes to 71 World championship and 33 Olympic medals. He currently oversees the Racers Track Club which includes World and Olympic champion and record holder Usain Bolt and 100m World champion Yohan Blake. Mills was named NACAC Coach of the Year in 2008. [Click here for CV.]

MALE MASTER ATHLETE OF THE YEAR
Presenter - Dahlan Al Hamad
Rob Lida (USA)

FEMALE MASTER ATHLETE OF THE YEAR
Presenter - Robert Hersh
Lynn Ventris (AUS)

Lida, M75, began his career at the University of Kansas in the 1950s, and hasn't stopped since. In 2012 he established five World Masters Best including the M 75 indoor 60m, 200m and 400m; and the m75 outdoor 100m and 200m. He is also a member of relays teams which currently hold four world records.

“This is incredible, not only to win this Award but to be here at the Centenary and rub shoulders with the stars of the past and present,” said Lida. “It’s a thrill to share a stage with the likes of Usain Bolt and Allyson Felix but also to meet many of the people who were my heroes in the 1960s when I was running at the University of Kansas like Peter Snell.”

Ventris, W55, set 11 World Masters Bests in 2012 and won two titles at the WMA Indoor Championships. Four of those records came in the 10Km Race Walk and two in the 3000m Race Walk on the track.

“I had a sneaking feeling I might be winning the Award as I won it last year and Barcelona is a long way from Australia,” Ventris said. “I’m very proud that the IAAF are honouring not just me but race walking.”

IAAF

***

Bolt et Felix désignés Athlètes de l'année 2012

Usain Bolt (JAM) et Allyson Felix (USA) ont été désignés aujourd'hui Athlètes masculin et féminin de l'année pour 2012.

Bolt, qui recevait ce trophée pour la quatrième fois, et Felix, pour qui c'était une première, ont reçu leurs trophées, ainsi qu'une prime de 100 000 dollars US, lors de la cérémonie de remise des trophées de l'Athlète de l'année, cet après-midi dans la grande salle de gala de l'Hôtel Pullman Skipper, avant le grand show du Gala du Centenaire de l'IAAF ce soir au Musée MNAC.

La cérémonie était organisée par la Fondation internationale d'athlétisme (FIA). Les trophées des lauréats féminin et masculin leur ont été remis par, respectivement, SAS Prince Albert II de Monaco, Président honoraire de la FIA, et Lamine Diack, Président de l'IAAF et de la FIA.

Usain Bolt, 26 ans, déjà Athlète de l'année en 2008, 2009 et 2011, a défendu avec succès ses titres olympiques sur 100m et 200m aux Jeux de Londres, avec des temps de 9"63 et 19"32, soit les temps les plus rapides de l'année sur ces distances. Il a ensuite clôturé ces Jeux en beauté en courant le quatrième relais du 4x100m pour emmener la sélection jamaïcaine vers le titre, avec un nouveau record du monde de 36"84. Il a remporté six compétitions sur sept sur 100m et trois sur quatre sur 200m.

"Ce trophée représente beaucoup, car cette année a été l'une de mes plus difficiles, a déclaré Bolt. Mon entraîneur ne veut pas que l'on évoque les problèmes de blessures, et ainsi je n'en ai jamais parlé, et ce trophée est d'autant plus significatif pour moi."

Allyson Felix, 27 ans, qui a remporté les titres mondiaux du 200m en 2005, 2007 et 2009, a été sacrée championne olympique de la discipline à Londres, et a également fait partie des sélections américaines qui ont gagné les médailles d'or du 4x100m et du 4x400m, devenant ainsi la première femme depuis 1988 à remporter trois médailles d'or lors d'une même édition des Jeux olympiques. Le quatuor victorieux du 4x100m à Londres a établi un record du monde de 40"82. En outre, sa victoire en 21"69 aux qualifications olympiques américaines, le 200m le plus rapide de l'année, fait de Felix la quatrième meilleure coureuse sur cette distance de tous les temps.

"Ce trophée est certainement parmi les plus marquants de ma carrière, a dit Felix. Il signifie que vous êtes au plus haut niveau possible dans votre sport, un objectif que nous briguons tous. L'atteindre finalement, au fil d'une longue carrière, est vraiment très spécial."

Les autres trophées

PERFORMANCE MASCULINE DE L'ANNÉE
Trophée remis par Peter Snell
David Rudisha (KEN) – Record du monde du 800m en 1'40"91 aux Jeux olympiques de Londres.

PERFORMANCE FÉMININE DE L'ANNÉE

Trophée remis par Ed Moses
L'équipe des USA du 4x100m – Record du monde de 40"82 aux Jeux olympiques de Londres.

Au terme de ce qui restera certainement dans les annales comme une des meilleures performances jamais réussies aux Jeux olympiques, David Rudisha a amélioré son propre record du monde avec une course en solo époustouflante qui l'a vu enregistrer un temps de 1'40"91 dans la finale du 800m de Londres. Après avoir pris la tête quasiment d'entrée, l'Athlète de l'année 2010 a battu le record qu'il avait établi cette année-là à Rieti, en Italie (1'41"01). Cette fois il a accompli l'exploit sans l'assistance de lièvres, au terme d'une course décrite par Sebastian Coe, Président du LOCOG de Londres et vice-président de l'IAAF, et lui-même ancien détenteur du record du monde du 800m, comme une démonstration de confiance physique et mentale totale.

En parlant de cette finale de Londres, Rudisha a dit: "J'étais confiant de pouvoir gagner, et je voulais donc réussir quelque chose de spécial. J'envisageais d'approcher 1'41, et puis, au final, j'ai établi un nouveau record du monde."

"Cette année la concurrence était rude, avec notamment les trois médailles d'or d'Usain Bolt et les deux de Mo Farah. Je suis donc ravi d'avoir remporté ce trophée.”

Dès le lendemain du record héroïque de Rudisha, le quatuor américain, composé de Tianna Madison, Allyson Felix, Bianca Knight et Carmelita Jeter, a enregistré un époustouflant 40"82 en finale du 4x100m féminin, améliorant ainsi le record du monde de 55 centièmes de seconde, soit la plus grande marge de progression du record du monde de l'histoire de l'épreuve. Leur effort collectif est venu à bout de ce qui était alors le troisième plus ancien record du monde féminin, établi par la République démocratique allemande le 6 octobre 1985.

"Je ne savais même pas que cette catégorie de nomination existait - je pensais que nous étions simplement présentes ici pour soutenir Allyson (Felix)," a déclaré Knight, totalement ravie de l'expérience. Je suis très heureuse que nous ayons reçu ce trophée, qui est un des plus importants de ma carrière. Je considère ce prix comme un véritable honneur.”

Knight a ajouté que descendre sous la barrière historique de 41 secondes était un exploit qu'elles n'avaient pas encore totalement été assimilé.

"Ce fut presque la course parfaite, a dit Felix. Nous avions confiance les unes dans les autres pour assurer une transmission fluide du témoin, et on a vraiment pris un plaisir immense à notre course. Nous en sommes encore à réaliser totalement ce que nous avons accompli….

"Je pense que nous sommes désormais liées à jamais, et avec les Mondiaux en ligne de mire, j'espère que nous allons à nouveau avoir l'occasion de nous aligner ensemble. Il est bien sûr possible que l'équipe ne soit plus composée des mêmes quatre coureuses, jamais nous n'oublierons ce que nous avons accompli à Londres."

PRIX DE L'INSPIRATION DE L'IAAF
Trophée remis par Kip Keino
Aries Merritt (USA)

Après une série de sept performances sous les treize secondes sur 110m haies, dont un chrono de 12"92 lors sa victoire olympique à Londres, Merritt a établi un nouveau record du monde lors de la finale de la Ligue de diamant Samsung à Bruxelles, avec une superbe performance de 12"80. Le coureur de 27 ans a ainsi battu de sept centièmes de seconde le record précédent, établi quatre ans auparavant. Merritt, champion du monde junior en 2004, a également remporté le titre mondial en salle sur 60m haies au mois de mars.

Il a déclaré: "Je pense que mon titre olympique a été le moment le plus inspirant de ma saison, spécialement pour mon pays. Les USA n'avaient plus remporté de titre sur 110m haies depuis 16 ans, et le fait de reconquérir ce titre et de l'avoir ramené aux États-Unis pourra inspirer la prochaine génération de hurdlers."

RÉVÉLATION MASCULINE DE L'ANNÉE
Trophée remis par Jan Zelezny
Keshorn Walcott (TRI)

RÉVÉLATION FÉMININE DE L'ANNÉE
Trophée remis par Marie-José Pérec
Antonique Strachan (BAH)

Walcott, 19 ans, a produit un des résultats les plus inattendus des Jeux olympiques, avec sa victoire au lancer de javelot masculin. Il est en effet devenu, grâce à son jet de 84,58m (un nouveau record national) seulement le second athlète à cumuler un titre de champion du monde junior et un titre olympique dans une même année.

"Cette année a été fantastique, a dit Walcott. Au mois de janvier, mon unique ambition était de remporter les Championnats du monde juniors. Je pensais bien que, éventuellement, je pourrais décrocher une médaille olympique, mais pas aussi rapidement. Parfois, il m'est difficile de réaliser tout ce qui est arrivé."

Strachan, 19 ans, est devenue la première femme en six ans à doubler le 100m/200m aux Mondiaux juniors. Ses deux chronos - 11"20 et 22"53 - étaient des records personnels, avec le temps sur 200m un nouveau record continental junior, et elle a également atteint la finale olympique à Londres.

"Je suis abasourdie, a dit la jeune femme. Je n'avais aucune idée qu'on allait me remettre quoi que ce soit. Je pensais avoir été invitée ici simplement pour assister au déroulement du week-end et pour être inspirée. Allyson Felix a expliqué qu'elle avait reçu ce trophée de Révélation de l'année voilà neuf ans, et mon objectif à présent est donc de marcher dans ses traces et de revenir au Gala dans neuf ans pour y être couronnée Athlète de l'année."

PRIX HONORANT L'ENSEMBLE D'UNE CARRIÈRE DE JOURNALISTE
Trophée remis par Sebastian Coe
Elias Makori (KEN)

Elias Makori écrit sur l'athlétisme depuis vingt ans. Après avoir débuté à la rédaction du journal East African Standard, il est passé en 1993 au groupe Nation Media, pour qui il travaille en tant que rédacteur des sports pour un des plus grands quotidiens anglophones, le Daily Nation. Ayant choisi de dévouer une grande partie de sa carrière à la couverture de l'athlétisme, Makori a travaillé sur l'ensemble des différents championnats du monde de l'IAAF, sur les deux dernières éditions des Jeux olympiques, et il a collaboré avec plusieurs des plus grands marathons mondiaux. Makori a également été engagé par plusieurs organisations professionnelles nationales, régionales et continentales, et il est membre de la Commission de presse de l'IAAF depuis 2007. [Cliquer ici pour accéder à son CV

PRIX HONORANT L'ENSEMBLE D'UNE CARRIÈRE D'ENTRAINEUR
Trophée remis par Sergey Bubka
Glen Mills (JAM)

Mills, 63 ans, a été entraîneur national pour la Jamaïque de 1987 à 2009, emmenant des athlètes à 71 championnats du monde et accumulant 33 médailles olympiques. Il s'occupe actuellement du Racers Track Club, auquel appartiennent entre autres le champion olympique et du monde et détenteur du record du monde, Usain Bolt, et le champion du monde du 100m, Yohan Blake. Mills a été élu Entraîneur de l'année 2008 par la NACAC. [Cliquer ici pour accéder à son CV]

ATHLÈTE MASTER DE L'ANNÉE MASCULIN
Trophée remis par Dahlan Al Hamad
Rob Lida (USA)

ATHLÈTE MASTER DE L'ANNÉE FÉMININE
Trophée remis par Robert Hersh
Lynn Ventris (AUS)

Lida, M75, a débuté sa carrière à l'Université de Kansas dans les années 50, et ne s'est jamais arrêté depuis lors. En 2012 il a établi cinq meilleures performances mondiales M75 en salle des masters masculins, dont le 60m, le 200m et le 400m, ainsi que les meilleures performances mondiales M75 en plein air du 100m et 200m. Il a également été membre des équipes de relais qui détiennent actuellement quatre records du monde.

"C'est une sensation incroyable, non seulement de gagner ce Prix, mais d'être présent ici au Centenaire, aux côtés de toutes ces stars du passé comme du présent, a dit Lida. Il est  exaltant de partager une scène avec des sportifs de l'acabit d'Usain Bolt et d'Allyson Felix, et de rencontrer tant de personnes que j'admirais dans les années 60, lorsque je représentais l'Université de Kansas, des stars telles que Peter Snell par exemple!"

Ventris, W55, a établi 11 meilleures performances mondiales des masters en 2012 et remporté deux titres aux Championnats du monde en salle WMA. Quatre de ces records ont été établis dans le 10km marche sur route et deux dans le 3000m marche sur piste.

"J'avais bien un pressentiment que j'allais peut-être recevoir ce trophée, parce que je l'ai gagné l'an dernier, et aussi parce que Barcelone est bien loin de l'Australie, a dit Ventris. Je suis très fière que l'IAAF, en plus de m'honorer personnellement, rend ainsi hommage à la discipline de la marche."

IAAF