12 JUN 2013 Press Release Moscow, Russia

Mike Powell returns to Moscow for another Master Class

Mike Powell gives a Master Class to Moscow kids ahead of the 2013 Moscow Challenge meeting (Moscow 2013 LOC)Mike Powell gives a Master Class to Moscow kids ahead of the 2013 Moscow Challenge meeting (Moscow 2013 LOC) © Copyright

- READ ON for English and French language versions of this story
- La traduction française suit le texte anglais

Mike Powell, the World record holder in the Long Jump and an IAAF Ambassador, never competed in the Russian capital during his career but visited Moscow in February 2009 to give a Master Class to the local kids and promised to come back again.

It took him just over four years to fulfil that promise but prior to the Moscow Challenge meeting on Tuesday (11) he was back inspiring and motivating a new generation of enthusiastic Russian teenagers before the IAAF World Challenge meeting got underway.

There were around 80 kids from Moscow and the surrounding region up to the age of 18. The Master Class started with drills to warm up and they actually got to jump in the sand that will have many pairs of famous feet landing in it during the 2013 IAAF World Championships, which will be held in the same stadium later this summer between 10-18 August.

In fact they were the first people to try out the runway and Long Jump pit of the Luzhniki Aena that has been renovated ahead of the World Championships.

Powell taught the kids three important elements about the Long Jump: the fast last two steps before the take off, the take off itself with the knee drive, and the opposite arm motion and  landing.

The famous jumper gave the youngsters several important tips on technique: to always look up, to keep the body upright with arms extended above the head during the take off and to land with the heels first.

After performing each jump phase separately, the most courageous kids tried to put all the elements of the puzzle together, running at full speed and jumping as far as they could. Each and every kid received a deserved round of applause from the famous and generous host.

After 40 minutes of running and jumping, the kids then lined up for Mike Powell’s autograph and pictures with the 1991 and 1993 World champion.

“I stepped on the track and it felt so fast and so amazing that I ended up actually jumping in the sand. I didn’t jump far, but I had so much fun,” confessed Powell after his Master Class.

His next visit to Moscow is already scheduled and he will be a guest at the World Championships, which will be staged between 10-18 August.

Before heading to the Luzhniki Arena, Powell took the time to speak to Russian media.

“The Long Jump is speed times height. One also needs courage as you need to run and take off without slowing down, and if you think of it nine metres is a three-storey building. This is a huge distance to fly and the sand in the pit is not that soft as it seems,” joked Powell, reflecting on his famous 8.95m leap at the 1991 World Championships in Tokyo.

When asked about who could beat his record, Powell didn’t have to think too hard.

“Usain Bolt. He is tall, he is super-fast and talented. I’ve already told him that, if I coached him, he could jump nine metres. But maybe just once! He could get injured as he’d probably jump over the pit,” joked the ever-amiable Powell.

Elena Dyachkova (Moscow 2013 LOC) for the IAAF

Mike Powell de retour à Moscou pour une nouvelle master class

Si Mike Powell, le détenteur du record du monde du saut en longueur, et un Ambassadeur de l'IAAF, n'a jamais concouru à Moscou au cours de sa carrière, il avait déjà visité la capitale russe en février 2009, à l'occasion d'une master class présentée aux jeunes Moscovites, promettant à l'époque qu'il reviendrait un jour.

Il lui a fallu un peu plus de quatre ans pour tenir cette promesse, mais il était de retour dans la capitale russe ce mardi (11) juste avant le Meeting du Challenge de l'IAAF de Moscou, afin d'inspirer et de motiver une nouvelle génération d'adolescents russes.

La master class a été dispensée à près de 80 jeunes de moins de dix-huit ans, habitant Moscou et la région. Après une série d'exercices d'échauffement, les jeunes ont pu s'élancer sur l'aire de prise d'élan qui sera foulée par les compétiteurs des Championnats du monde de l'IAAF 2013, qui se tiendront dans ce même stade entre le 10 et le 18 août cet été.

Ces jeunes étaient en fait les premiers à tester la piste de prise d'élan et l'aire de réception du stade Luzhniki, rénové en vue de ces Mondiaux.

Powell a enseigné aux enfants trois éléments majeurs attenant à la longueur: les deux foulées rapides juste avant l'impulsion, l'impulsion elle-même, accompagnée de la poussée du genou et du mouvement du bras opposé, et enfin la réception dans le sable.

Le célèbre champion a transmis plusieurs points importants concernant la technique de la longueur: garder le regard fixé devant soi, conserver le buste vertical, les bras à la verticale au moment du décollage, et enfin atterrir les talons en avant.

S'étant exercés à effectuer chaque phase du saut séparée, les plus courageux parmi les jeunes ont tenté de coordonner toutes les pièces du puzzle, courant à pleine vitesse pour s'élancer aussi loin que possible. Chaque enfant a été chaleureusement applaudi pour ses efforts par leur généreux hôte.

Après 40 minutes passées à courir et sauter, les jeunes se sont alignés pour un autographe et se faire prendre en photo aux côtés de celui qui fut champion du monde en 1991 et 1993.

"Quand j'ai mis le pied sur la piste et que j'ai senti à quel point elle semble rapide et superbe, j'ai fini par sauter moi-même. Je ne suis pas retombé bien loin, mais je me suis vraiment amusé," a déclaré Powell au terme de sa master class.

Sa prochaine visite à Moscou est déjà programmée, car il sera un des invités de marque des Championnats du monde.

Avant de se rendre au stade, Powell avait pris le temps de s'adresser aux journalistes russes.

"La longueur est le résultat de la vitesse multipliée par la hauteur. Elle demande du courage parce qu'il vous faut courir et vous élancer sans ralentir, et, si vous y réfléchissez, neuf mètres, cela représente tout de même l'équivalent d'un immeuble de trois étages. Vous planez sur une très longue distance, et le sable n'est pas aussi souple à l'atterrissage qu'on a tendance à le penser," a-t-il expliqué dans un large sourire lorsqu'il lui fut demandé de revenir sur son légendaire saut de 8,95m réussi aux Championnats du monde de Tokyo en 1991.

Quand un journaliste a demandé à Powell qui il voyait capable de battre son record, la réponse a fusé: "Usain Bolt! Il est grand, super-rapide et talentueux. Je lui ai déjà dit que, si je l'entraînais, il pourrait atteindre les neuf mètres. Mais sans doute il ne le ferait qu'une fois: le connaissant, il se blesserait probablement en atterrissant au-delà de la limite du sable...!"

Elena Dyachkova (COL de Moscou 2013) pour l'IAAF