17 DEC 2013 Press Release

Seminar leads to creation of new Anti-Doping Task Force in Russia

IAAF logo (IAAF.org)IAAF logo (IAAF.org) © Copyright

- Read on for English and French language versions of this story
- La traduction française suit le texte anglais

An Anti-Doping Seminar was organised by the All-Russia Athletics Federation (ARAF) at the Russian Research Institute of Physical Culture in Sport in Moscow on 13 December which was attended by representatives of ARAF, the Russian Ministry of Sport and the IAAF.

The purpose of the seminar was to objectively discuss the doping situation in Russia based upon IAAF statistics, the national and international programmes already implemented respectively by ARAF, the Russian Anti-Doping Agency (RUSADA) and the IAAF, and new proposals for further measures to be taken.

Underlying the Russian government’s commitment to the fight against doping in sport Deputy Minister of Sports Yury Nagornykh officially opened the seminar.

ARAF President Valentin Balakhnichev, who is IAAF Treasurer, Gabriel Dollé Director of the IAAF Medical and Anti-Doping Department, Natalia Zhelanova of the Sports Ministry and Dr Sergey Portugalov Chief of the ARAF Medical Commission, were among the principal speakers.

The outcome of the seminar which was targeted at coaches, athletes, team doctors, managers and officials was the creation of a joint Anti-Doping Task Force between the ARAF, IAAF and the Russian Ministry of Sport. Its mission is to put in place an Anti-Doping Action Plan with concrete measures to be taken and implemented in order to improve the Russian anti-doping programme within a one-year timeline.

An additional meeting was held in Moscow to discuss further cooperation and data sharing with RUSADA.

IAAF

*****

Création d'un nouveau groupe de travail antidopage en Russie suite à un séminaire sur le sujet

Un séminaire mondial antidopage a été organisé par la Fédération d'athlétisme russe (ARAF) dans le cadre de l'Institut de recherches russe de Culture physique appliquée au sport, le 13 décembre. Ce séminaire rassemblait des représentants de l'ARAF, du Ministère des sports russe et de l'IAAF.

L'enjeu de ce séminaire était d'examiner et de débattre de manière objective de la situation du dopage en Russie, sur la base des statistiques de l'IAAF, des programmes nationaux et internationaux déjà mis en place par l'ARAF, l'Agence russe antidopage (RUSADA) et l'IAAF. De nouvelles propositions ont également été mises en avant et examinées.

L'engagement du gouvernement russe dans la lutte contre le dopage était souligné par le fait que ce soit le député ministre des sports russes, Yury Nagornykh, qui ait procédé à l'inauguration officielle du séminaire.

Le Président de l'ARAF, Valentin Balakhnichev, qui est par ailleurs le Trésorier de l'IAAF, Gabriel Dollé, le directeur du Département Médical et antidopage de l'IAAF, Natalia Zhelanova du Ministère russe des sports et le docteur Sergey Portugalov, responsable de la Commission médicale de l'ARAF, figuraient au nombre des intervenants principaux.

Le séminaire, qui s'adressait aux entraîneurs, aux athlètes, aux médecins sportifs, cadres et officiels d'équipes, a débouché sur la création d'un groupe de travail antidopage qui sera cogéré par l'ARAF, l'IAAF et le Ministère russe des sports. Sa mission est l'application d'un plan d'action antidopage, avec des mesures concrètes devant être décidées et mises en place afin d'améliorer le programme russe antidopage dans un délai d'une année calendaire.

Une réunion supplémentaire s'est tenue à Moscou afin d'examiner plus avant comment coopérer davantage encore et d'étudier la possibilité d'un système de partage de données avec RUSADA.

IAAF