Ajee Wilson of the United States consoles Alysia Johnson Montano at the 2013 World Championships (Getty Images) © Copyright
Press Release

IAAF and CIFP to recognise moment of fair play from IAAF World Athletics Championships Doha 2019

 *** La version française ci-dessous/ French version below ***

The International Fair Play Committee (CIFP), in partnership with the IAAF, will look for moments that epitomise fair play during the IAAF World Athletics Championships Doha 2019 with a view to recognising one athlete or moment at the IAAF Athletics Awards 2019 later in the year.

The CIFP was established more than 50 years ago to promote the principles of fair play in sport - fair competition, respect, friendship, team spirit, equality and sport without doping. It honours those who respect the written and unwritten rules of sport, which include integrity, solidarity, tolerance, care, excellence and joy, and who set an example for others, on and off the field.

Since Willye White was first honoured with an International Fair Play Trophy in 1965, many other track and field athletes have been recognised for instances of fair play. At the IAAF World Championships alone, eight awards have been handed out since 2003.

Spanish high jumper Ruth Beitia was the latest recipient of an award. She was recognised for her efforts to console Alessia Trost of Italy after she failed to qualify for the high jump final at the IAAF World Championships London 2017. It was an emotional moment for Trost, whose mother and former coach had passed away earlier that year.

Two athletes were also recognised for their actions at the Rio 2016 Olympic Games. USA’s Abbey D’Agostino and New Zealand’s Nikki Hamblin were the protagonists in one of the most uplifting moments of the Games. After they were both tripped in their heat of the 5000m, they put aside their personal anguish to help one another to get back on their feet. Although clearly in pain from the incident, the pair completed the race.

At this year’s World Championships, a jury comprising members of the CIFP and IAAF will create a shortlist of five fair play moments from the championships. During the week following the championships, fans will be able to cast their votes for the shortlisted moment that they feel best exemplifies fair play. These votes will be combined with the votes from the jury to determine three finalists for the Fair Play Award. The winner will be revealed at the IAAF Athletics Awards in Monaco on 23 November.

Fans invited to vote for fair play moment

“Since the 2003 World Championships in Paris, CIFP and the IAAF have had a wonderful opportunity to award a special Fair Play prize for athletics,” said CIFP President JenĹ‘ Kamuti. “We are once again thrilled to partner with the IAAF to honour incredible acts of fair play during the World Championships, and to bring the spirit of sportsmanship to a new geography in Doha, Qatar.”

Speaking on behalf of the IAAF, President Sebastian Coe said, “I am absolutely delighted that the International Fair Play Committee in collaboration with the IAAF will once again honour a Fair Play Moment at the IAAF World Athletics Championships Doha 2019. Athletics is proud that several of our elite athletes have been past recipients of this award - most recently at the 2017 World Championships. This latest initiative demonstrates our profound commitment towards one of the core values of our sport: competing in the spirit of Fair Play.”

Jury members
Sunil Sabharwal (USA) Secretary General, CIFP
Kory Tarpenning (USA) Board Member, CIFP
Nawal El Moutawakel (MAR) IAAF Council Member
Valerie Adams (NZL) IAAF Athletes’ Commission
Adam Kszczot (POL) IAAF Athletes’ Commission
Ashton Eaton (USA) IAAF ambassador
Ximena Restrepo (CHI) member federation representative
Renaud Longuevre (FRA) coach
Jon Ridgeon (GBR) IAAF CEO

IAAF

 

L’IAAF et le CIFP ont décidé de célébrer le fair-play aux Championnats du monde d’athlétisme de l’IAAF Doha 2019

Pendant les Championnats du monde d’athlétisme de l’IAAF Doha 2019, le Comité international du fair-play (CIFP), en partenariat avec l’IAAF, sera à l’affût des moments qui incarnent le fair‑play en vue de célébrer un athlète ou un instant particulier lors des Trophées de l’Athlétisme à la fin de l’année 2019.

 

International Fair Play Committee (CIFP)International Fair Play Committee (CIFP) © Copyright

 

Le CIFP a été créé il y a plus de 50 ans pour promouvoir les principes du fair-play dans le sport : compétition équitable, respect, amitié, esprit d’équipe, égalité et absence de dopage. Il célèbre celles et ceux qui respectent les règles écrites et implicites du sport (parmi lesquelles l’intégrité, la solidarité, la tolérance, l’attention, l’excellence et la joie) et qui donnent l’exemple aux autres, sur le terrain de compétition et en dehors.

En 1965, Willye White a été la première à recevoir un prix international du fair-play. Depuis, de nombreux autres athlètes en athlétisme ont été célébrés pour leur fair-play. Depuis 2003, huit prix ont été décernés rien qu’aux Championnats du monde de l’IAAF.

Ruth Beitia, athlète espagnole spécialiste du saut en hauteur, a été la dernière récipiendaire d’un prix. Elle a été récompensée pour l’énergie qu’elle a déployée à consoler l’Italienne Alessia Trost après l’échec de cette dernière à se qualifier pour la finale du saut en hauteur aux Championnats du monde de l’IAAF Londres 2017. Ce fut un moment émouvant pour Trost, dont la mère et ancienne entraîneur était décédée plus tôt cette année-là.

 

Ruth Beitia consoles Alessia Trost at the IAAF World Championships London 2017 (IAAF)Ruth Beitia consoles Alessia Trost at the IAAF World Championships London 2017 (IAAF) © Copyright

 

Deux athlètes ont également été célébrées pour leurs actes aux Jeux olympiques de Rio 2016. L’Américaine Abbey D’Agostino et la Néo-Zélandaise Nikki Hamblin ont été les protagonistes de l’un des moments les plus inspirants de ces Jeux. Après avoir toutes les deux trébuché dans leur série du 5000m, elles ont su chacune faire abstraction de leur douleur pour s’aider mutuellement à se relever. Malgré une souffrance bien visible, les deux femmes ont réussi à terminer la course.

Les fans invités à élire leur moment de fair-play favori

Cette année, lors des Championnats du monde, un jury composé de membres du CIFP et de l’IAAF établira une liste restreinte de cinq moments de fair-play ayant eu lieu lors de ces Championnats. Au cours de la semaine qui suivra, les fans pourront voter pour le moment qui, selon eux, rend parfaitement hommage à l’esprit du sport. Ces votes seront associés aux votes du jury pour déterminer les trois finalistes du Prix du fair-play. Le nom du vainqueur sera dévoilé lors des Trophées de l’Athlétisme à Monaco le 23 novembre prochain.

« Depuis les Championnats du monde de 2003 à Paris, le CIFP et l’IAAF décernent un prix du fair-play en athlétisme », a déclaré JenĹ‘ Kamuti, Président du CIFP. « Nous sommes une fois de plus ravis de nous associer à l’IAAF pour célébrer des actes incroyables de fair-play pendant les Championnats du monde et pour promouvoir l’esprit sportif dans une nouvelle région, à Doha, au Qatar. S’exprimant au nom de l’IAAF, le Président Sebastian Coe a déclaré : « Je suis absolument ravi que le Comité international du fair-play, en collaboration avec l’IAAF, célèbre à nouveau un Moment de fair-play aux Championnats du monde d’athlétisme de l’IAAF Doha 2019. L’Athlétisme est fier que plusieurs de nos athlètes d’élite aient reçu ce prix. La dernière fois, c’était en 2017, aux Championnats du monde. Cette dernière initiative démontre notre profond engagement envers l’une des valeurs fondamentales de notre sport : concourir dans un esprit de fair-play. »

Membres du jury
Sunil Sabharwal (USA), Secrétaire général du CIFP
Kory Tarpenning (USA), Membre du Conseil d’administration du CIFP
Nawal El Moutawakel (MAR), Membre du Conseil de l’IAAF
Valerie Adams (NZL), Commission des athlètes de l’IAAF
Adam Kszczot (POL), Commission des athlètes de l’IAAF
Ashton Eaton (USA), Ambassadeur de l’IAAF
Ximena Restrepo (CHI), Représentante de fédération membre
Renaud Longuevre (FRA), Entraîneur
Jon Ridgeon (GBR), Directeur général de l’IAAF

IAAF