Members of the Kampala 2017 organising committee at the IAAF World Cross Country Championships, Guiyang 2015 (IAAF) © Copyright
Iaaf News Guiyang, China

Guiyang passes the baton to Kampala

Français

As the IAAF World Cross Country Championships, Guiyang 2015 drew to a close on Saturday (28), thoughts started to turn to the next edition of the championships in Kampala in 2017.

The Ugandan capital will host the global cross-country event in two years’ time, a decade after it was last staged in Africa.

It will be the first time an IAAF World Athletics Series event has been held in Uganda.

At the post-championships banquet at the Guiyang Eco Conference Centre, IAAF President Lamine Diack handed the IAAF flag to the Kampala 2017 local organising committee, marking their position as hosts of the next IAAF World Cross Country Championships.

The Ugandan delegation included Jennifer Musisi, executive director of the Kampala Capital City Authority; Charles Bakkabulindi, minister of education and sports and chairman of the LOC; and Dominik Otucet, president of Uganda Athletics and vice chairman of the LOC.

The event has already got the thumbs up from 2015 senior men's champion Geoffrey Kamworor, who hails from the Kenyan town of Eldoret, just 350 kilometres from the Ugandan capital.

"If I am healthy, I certainly want to defend my title two years time. It will be a great event to have these championships in East Africa again (after the 2007 championships were held in the Kenyan city of Mombasa)," said Kamworor.

"I hope we get many Kenyans coming to support us in 2017 as Uganda is our neighbour and almost like a brother," he added.

IAAF


Guiyang transmet le témoin à Kampala


A la clôture, samedi (28), des Championnats du monde de Cross de l'IAAF, l'attention a commencé à se focaliser sur la prochaine édition de la manifestation, à Kampala en 2017.

La capitale ougandaise va en effet accueillir ces championnats mondiaux dans deux ans, soit une décennie après leur dernière organisation sur le continent africain.

Il s'agira en outre de la première fois qu'une épreuve de la Série mondiale de l'athlétisme sera tenue en Ouganda.

Lors du banquet suivant les mondiaux de Guiyang, dans le Centre Eco Conference de la ville, le président de l'IAAF, Lamine Diack, a remis la bannière de l'IAAF aux représentants du Comité d'organisation local (COL) de Kampala 2017, symbolisant ainsi le passage de témoin entre les deux villes.

La délégation ougandaise était notamment composée de Jennifer Musisi, directrice déléguée de l'Administration de Kampala, de Charles Bakkabulindi, ministre de l'Education et des sports ougandais et président du COL, et de Dominik Otucet, président de la fédération d'athlétisme ougandaise et vice-président du COL.

La compétition bénéficie d'ores et déjà du soutien du champion du monde seniors 2015, Geoffrey Kamworor, originaire de la ville kenyane d'Eldoret, située à tout juste 350km de la capitale ougandaise.

"Si je suis en bonne forme à ce moment-là, je chercherai bien entendu à défendre mon titre dans deux ans. Ce sera fabuleux de voir les mondiaux renouer avec l'Afrique de l'Est, après l'édition 2007, dans la ville kenyane de Mombasa, a dit Kamworor.

"J'espère que beaucoup de Kenyans feront le déplacement pour nous soutenir en 2017, car l'Ouganda est notre voisin, et nous nous considérons pratiquement comme des frères."

IAAF