Paul Tergat at a launch of a tree-planting project in Kampala (Kampala 2017 LOC) © Copyright
General News Kampala, Uganda

Tergat launches legacy project during visit to Kampala

Français

Five-time world cross country champion Paul Tergat arrived in the Ugandan capital Kampala on Tuesday (28) to help launch and promote a series of projects ahead of the IAAF World Cross Country Championships Kampala 2017.

On Wednesday (1), the first full day of a busy two-day visit to Kampala, Tergat, an IAAF Ambassador for the championships, toured the course and facilities of the Kololo Independence Grounds, the venue for the 26 March event, launched an environmental legacy initiative, and also spent the afternoon with students at a regional community school.

Course and facilities tour

Tergat’s visit began with a tour of the host venue, an inspection that impressed the Kenyan distance running legend.

"This is very fine," Tergat said after a tour of the course with local organisers and dignitaries. "It is a good challenging course with so many obstacles that will give a great scene to the spectators and a great run to the athletes."

Tergat said the was also impressed with the level of preparations 25 days before the gun will sound the start of the first race.

“What is remaining is the few general things that are always completed in the last days. I am impressed with it. We are ready to go,” he said.

Legacy green project launched

While at the Kololo Independence Grounds, Tergat also helped launch the Kampala 2017 Greening project, one of the championships' legacy initiatives whose aim is to promote environmental sustainability both in the host country and elsewhere around the world.

“We are in a world that is fast developing and thus more forests and trees are being depleted,” Tergat said, speaking to students from 15 local schools who attended the project launch.

“What we would like to tell you is that planting a tree will help you keep the world greener and healthier.”

Tergat then helped distribute tree seedlings to the students, asking them to plant and nurture them.

"This is not a one-off," he told the students. "I will be coming back to Uganda to see how far this project is going during the World Cross Country championships. Its success depends on how we cater for the trees we have just got."

Juliet Namuddu, the Director of Kampala's Education and Social Services Directorate, said her office, in conjunction with other educational institutions, is hoping that local schools will plant more than 100,000 trees through the initiative to commemorate Uganda's hosting of the World Championships.

“We want a green Uganda that will be able to sustain our children in the future,” said Namuddu.

Inspiring students

Tergat also visited with students at the Nampunge Community School in Wakiso, a district about 40km west of Kampala, to share his experiences as an aspiring athlete, a champion and now, as an Ambassador for the sport.

"I was from Baringo and I used to run to school every day," Tergat said. "We did not have the luxuries you have these days but I used those conditions later to help me become a world champion.

"During my first win in Kenya, many did not believe in me because they did not know me when I beat some of the best in the world. I went on to conquer the world and it was this consistency that earned me respect."

Tergat emphasised that success in any undertaking shouldn't in exchange for losing one's humility.

“It costs nothing to keep your humility but it will define you,” he said.

“Always be humble and truthful and if you have the powers, look back and give a hand to the people who helped you grow up and those in need."

Bob Ramsak and Norman Katende (LOC) for the IAAF

 


Tergat lance un projet d’héritage durable lors d’un déplacement à Kampala

Paul Tergat, quintuple champion du monde de cross, est arrivé à Kampala, la capitale ougandaise, mardi (28) pour aider à lancer et promouvoir une série de projets en amont des Championnats du Monde de Cross-Country de l'IAAF, Kampala 2017.

Mercredi (1), première journée complète d'un déplacement de deux jours à Kampala très chargé, Tergat, Ambassadeur de l'IAAF pour les Mondiaux 2017, a visité le parcours et les installations des Kololo Independence Grounds, le lieu de l'épreuve du 26 mars, avant de lancer une initiative d'héritage environnemental, puis a passé une après-midi avec les étudiants d’une école communautaire régionale.

La visite du parcours et des installations

La visite de Tergat a débuté par un tour du site de la compétition, une inspection accomplie en compagnie des organisateurs locaux et de plusieurs personnalités, au terme de laquelle le légendaire coureur de fond kenyan s’est déclaré très impressionné.

« Tout ce que j’ai vu ici est du plus haut niveau, a déclaré Tergat, après avoir reconnu le parcours. Le tracé présente de nombreuses difficultés, avec toute une série d’obstacles, qui offriront à la fois un bon spectacle au public et une course superbe aux athlètes. »

Tergat a ajouté qu’il était très heureux du niveau de préparation et de l’avancée du projet, à 25 jours du départ de la première course.

« Il ne reste plus qu’à régler les derniers détails, ce qui se fait toujours quelques jours avant le début de la compétition. Je suis impressionné : nous sommes prêts pour le coup de pistolet du starter ! »

Lancement du Projet d’héritage vert

Tergat a mis à profit sa présence au Parc des Kololo Independence Grounds, pour assister au lancement du Projet vert de Kampala 2017, une des initiatives d’héritage des Championnats, dont l’objectif est de promouvoir la durabilité environnementale, tant dans le pays hôte qu’ailleurs sur la planète.

« Nous vivons dans un monde qui connaît un développement rapide, et cela signifie que de plus en plus de forêts et d’arbres disparaissent, a dit Tergat, en s’adressant à un auditoire composé d‘étudiants et d’élèves de quinze écoles locales, invités pour ce lancement.

« Ce que nous aimerions vous dire, c'est que planter un arbre vous aidera à garder le monde plus vert et plus sain. »

Tergat a ensuite participé à la distribution de jeunes plants d’arbres aux étudiants, en leur demandant de les planter et de s’en occuper.

« Il ne s’agit pas ici d’un projet sans lendemain, a-t-il souligné. Je serai de retour en Ouganda pour vérifier l’état d’avancement de ce projet à l’occasion des Championnats du Monde de Cross-Country. Le succès de ce projet repose sur le soin que nous allons prodiguer aux arbres que nous nous apprêtons à planter. »

Juliet Namuddu, directrice de la Direction de l'éducation et des services sociaux de Kampala, a déclaré que son bureau, en collaboration avec d'autres établissements d'enseignement, espère que les écoles locales planteront plus de 100 000 arbres grâce à cette initiative destinée à commémorer l'organisation des Championnats du Monde de Cross-Country en Ouganda.

« Nous voulons un Ouganda vert qui puisse soutenir nos enfants dans le futur », a déclaré Namuddu.

Inspirer les étudiants

Tergat a également rendu visite à des étudiants de l'école communautaire Nampunge à Wakiso, un district à quelque 40 km à l'ouest de Kampala, pour partager ses expériences en tant qu'espoir de l’athlétisme, puis de champion, et, maintenant, d’Ambassadeur de la discipline.

« J'étais de Baringo et je me rendais tous les jours à l’école en courant, a expliqué Tergat. Nous n'avions pas accès à tout le luxe que vous connaissez aujourd’hui, mais ce sont justement sur ces conditions difficiles que je me suis appuyé pour devenir par la suite champion du monde.

« Même après ma première victoire au Kenya, beaucoup de personnes ne croyaient pas en moi parce qu'ils ne me connaissaient pas, mais j'ai battu les meilleurs coureurs mondiaux. J'ai ensuite continué à conquérir le monde et c'est cette constance qui m'a valu le respect. »

Tergat a souligné que le succès, dans quelqu’entreprise que ce soit, ne devrait jamais amener une personne, en échange, à perdre son humilité.

« Conserver son humilité ne coûte rien, mais c’est ce qui va vous définir, a-t-il déclaré.

« Demeurez toujours humbles et sincères, et, si l’occasion se présente, examinez le chemin parcouru et tendez la main aux personnes qui vous ont aidé à grandir et à ceux qui sont dans le besoin. »

Bob Ramsak et Norman Katende (COL) pour l'IAAF