The IAAF's outreach stand at the IAAF World Youth Championships, Cali 2015 (IAAF) © Copyright
Iaaf News Cali, Colombia

IAAF outreach programme continues in Cali

Français

International travel, different food, foreign languages, world-class competitors, a new track, different climate. These are just some of the challenges that the young athletes attending the IAAF World Youth Championships, Cali 2015 may have been facing for the first time in their careers.

It is part and parcel of being an elite athlete on the international circuit, a future that all the athletes in Colombia over the past week no doubt aspire to.

And just like the travel, food and languages, for many athletes Cali was their first experience of doping control – another thing that comes as part of being an elite track and field athlete.

The focus for the IAAF at the event was primarily one of education and it was on hand with its traditional outreach stand. Competitors were able to see and hear from experts about what was involved in the doping control process, how to check their medications were safe, and most importantly, about the potential risks and dangers associated with the use of supplements.

IAAF Whereabouts Coordinator Ismael El Kosht underlined the importance of these education opportunities. “Although a number of our member federations have obviously educated their team members on their anti-doping obligations, there is an equally large number of athletes present here in Cali who are not fully aware of their rights and responsibilities,” he said.

“Now that they are competing internationally, it is crucial they are all able to take the right steps to ensure they play their part in creating a culture of clean competition in our sport.”

The IAAF also collected a number of doping control samples at the event. It was pleasing to see so many enthusiastic athletes visit our education stand on the first days, and then handle themselves in such a professional manner as they undertook the doping control process.

As the IAAF continues in its implementation of the athlete biological passport, collecting samples from athletes at World Youth competitions provides an excellent method of creating a baseline profile at the beginning of an athlete’s international career.

IAAF


Le programme Outreach de l'IAAF se poursuit à Cali

Des déplacements internationaux, une alimentation différente, des langues étrangères, des compétiteurs de niveau mondial, une piste inconnue, un climat différent… Il ne s'agit là que de quelques-uns des défis auxquels certains jeunes athlètes participant aux Championnats du monde Cadets de l'IAAF, Cali 2015, auront fait face pour la toute première fois.

Tous ces éléments sont autant de composants de la vie de tous les jours d'un athlète d'élite évoluant sur le circuit international, un avenir auquel aspire sans doute l'ensemble des athlètes présents en Colombie cette dernière semaine.

En outre, pour beaucoup de ces jeunes sportifs, Cali aura été leur première expérience de contrôles antidopage, autre occurrence fréquente dans la vie d'un athlète de haut niveau.

Le point focal pour l'IAAF lors de cette compétition était principalement une approche pédagogique. L'instance dirigeante mondiale était notamment présente à ce niveau au travers de son traditionnel stand Outreach. Les compétiteurs pouvaient rencontrer et échanger avec des experts au sujet de questions telles que les procédures des contrôles antidopage, comment vérifier que leurs médicaments soient sans risque et, le plus important, les risques et dangers potentiels associés à l'usage de suppléments.

Le coordinateur Whereabouts [le Programme localisation] de l'IAAF, Ismael El Kosht, a souligné l'importance de ces opportunités d'éducation, déclarant: "Même si un certain nombre de nos Fédérations membres ont clairement éduqué les membres de leurs équipes respectives quant à leurs obligations par rapport à la lutte antidopage, il existe également un grand nombre d'athlètes présents ici à Cali qui ne sont pas totalement conscients de leurs droits et responsabilités.

"A présent que ces athlètes participent à des compétitions internationales, il est crucial qu'ils soient à même de prendre les bonnes dispositions pour s'assurer qu'ils remplissent leur rôle dans la création d'une culture de compétition propre dans notre sport."

L'IAAF a également collecté un certain nombre d'échantillons de contrôle antidopage lors de la compétition. Ce fut un plaisir de voir autant d'athlètes enthousiastes passer sur notre stand pédagogique lors des premiers jours, et aussi adopter une attitude très professionnelle lors des processus de contrôles antidopage.

Alors que l'IAAF poursuit la mise en place du passeport biologique de l'athlète, la collecte d'échantillons auprès d'athlètes lors des Championnats du monde Cadets de l'IAAF est une excellente méthode de créer le profil de base d'un athlète au départ de sa carrière internationale.

IAAF