Medals for the IAAF World Championships London 2017 (LOC) © Copyright
Iaaf News London, UK

IAAF World Championships London 2017 medals unveiled

Français

Organisers today unveiled the official medals for the IAAF World Championships London 2017.

Lying within the shape of an athletics track, both sets of medals made public today, those for the IAAF World Championships and for the World Para Athletics Championships, are layered with symbols of every event for each schedule, an intricate design that bears resemblance to the inner workings of a watch.

With London the historical home of Greenwich Mean Time, the medals for the IAAF World Championships also feature iconic London landmarks that sit on the River Thames – Tower Bridge, the London Eye, the Shard and Big Ben – to give a strong sense of location.

The medals were designed by Birmingham-based Toye, Kenning & Spencer who asked themselves “What makes an athlete tick?” when creating the medals. Founded in 1685, Toye, Kenning & Spencer have a proud history, holding a royal warrant and being commissioned to manufacture the medal presented to serving personnel in celebration of the Queen’s Diamond Jubilee in 2012.

European and Commonwealth silver medallist Jazmin Sawyers, coach of Olympic champion Jessica Ennis-Hill, Toni Minichiello, and five-time Paralympic medallist Dan Greaves were all part of the creative panel that fed into the medal design process.

"I loved being part of the panel," Sawyers said. "It was something that I have never done before and such a unique experience to see what goes into making the medals for a World Championships. It is great that organisers wanted input from athletes and coaches.

"Long jump is all about getting your timing right," Sawyers added. "If you get your run up just right and hit the board at exactly the right time you can land a big jump. That is what I will be aiming to do this summer and I can’t wait to hopefully be a part of an amazing World Championships."

"The IAAF World Championships London 2017 is going to be a fantastic event and that organisers are recognising the coaches of medal-winning athletes with a medal for the first time too is a great progressive step," said Minichiello.

"A coach works very closely with athletes and it’s important to understand what makes them tick. It is great to see that element being applied to the medals. At a big event like a World Championships, mindset and good decision making at the right time makes the difference between being successful and not." 

"You don’t need too much motivation going into a home World Championships but being part of the panel and having helped to choose such great medal designs really does make you want to win one," said Greaves.

"I really like how my event, the discus, is represented along with all the other disciplines. As an athlete, a lot of hard work and time goes into winning medals and it is great to see that element of time reflected in the design."

The biggest sporting events in the world in 2017, the World Para Athletics Championships kick off the Summer of Athletics from 14-23 July with the IAAF World Championships following at the London Stadium from 4-13 August.

"We are very proud of the unique medal designs for both the World Para Athletics Championships and IAAF World Championships London 2017," said Niels de Vos, Championships Director. "It isn’t easy to demonstrate so much on a medal but Toye, Kenning & Spencer have done a fantastic job with a design that carries such a great message."

Hamish Ritchie, Account Manager at Toye, Kenning and Spencer, said: “For us as a company it was massive honour to be chosen to design the medals. It has been a while since we have worked on such a large scale international event like this and it is really nice to have that support.

"(Organisers) wanted something that was made in Britain entirely. We have the factory in Birmingham and the factory in Bedworth were the medal ribbons are manufactured. For us to be able to manufacture everything here, with our own manufacturing capabilities is fantastic."

IAAF World Championships London 2017 LOC for the IAAF

 


Les organisateurs ont dévoilé aujourd'hui les médailles officielles des Championnats du monde de l'IAAF, Londres 2017

Les deux types de médailles, celles des Championnats du Monde de l'IAAF, et celles des Championnats du Monde de Para-athlétisme, ont été dévoilés aujourd’hui. En forme de piste d’athlétisme, elles présentent des symboles représentant chacune des disciplines des deux programmes, pour former un motif complexe rappelant le mécanisme interne d’une montre.

Les médailles des Championnats du Monde de l’IAAF de Londres sont également un clin d’œil au fait que la capitale britannique est le berceau historique de l'heure moyenne de Greenwich (GMT), en représentant plusieurs lieux emblématiques situés sur la Tamise : Tower Bridge, le London Eye, le Shard et Big Ben. Cela renforce encore plus leur localisation.

Les médailles ont été conçues par Toye, Kenning & Spencer, une société spécialisée basée à Birmingham, dont les orfèvres se sont demandé, au moment de concevoir ces motifs, comment ils allaient représenter ce qui faisait avancer les athlètes. Fondée en 1685, la maison Toye, Kenning & Spencer jouit d’un passé prestigieux. Détentrice d’un mandat royal, elle a notamment été chargée de la fabrication des médailles remises au personnel au service de la famille royale à l’occasion du Jubilé de diamant de la Reine en 2012.

Jazmin Sawyers, médaillée d'argent aux Championnats d’Europe et aux Jeux du Commonwealth, Toni Minichiello, l'entraîneur de la championne olympique Jessica Ennis-Hill, et Dan Greaves, quintuple médaillé paralympique, ont fait partie du collège d’experts qui a participé au processus de conception des médailles.

« J'ai adoré faire partie de ce jury, a déclaré Jazmin Sawyers. C’était une expérience totalement nouvelle pour moi, et c’est vraiment une expérience unique que d’avoir l’opportunité d’assister au processus de réalisation des médailles pour des championnats du monde. C'est formidable que les organisateurs aient tenu à ce que des athlètes et des entraîneurs puissent faire entendre leurs idées.

« Le saut en longueur est avant tout une question de bon timing. Si votre prise d’élan est optimale et que vous arrivez sur la planche au moment idéal, vous pouvez vraiment réussir un saut superbe. C'est ce que je tenterai de faire cet été, et je me réjouis de participer, je l’espère, à une édition fabuleuse des championnats du monde de l’IAAF. »

« Les Championnats du Monde de l'IAAF de Londres 2017 vont être un événement fantastique et le fait que les organisateurs vont aussi honorer, pour la première fois, les entraîneurs des athlètes médaillés, avec des récompenses spécifiques, est une grande avancée », a déclaré Toni Minichiello.

« Un entraîneur travaille en étroite collaboration avec ses athlètes, et dans cette relation, il est important de comprendre ce qui motive et fait progresser les sportifs. C'est formidable que cette approche ait été adoptée au niveau de la conception des médailles. Lors d'un événement majeur comme les championnats du monde, l'état d’esprit et les bonnes décisions, prises au bon moment, font toute la différence entre le succès et l’échec. » 

« Même si la motivation n’est bien entendu jamais un problème lorsqu’on participe à des mondiaux devant son propre public, le fait d’avoir fait partie de dans ce collège, et d’avoir contribué au choix des magnifiques modèles de médailles retenus, vous donne encore plus envie d’en remporter une », a ajouté Dan Greaves.

« J'aime vraiment la manière dont ma propre discipline, le lancer de disque, est représentée parmi toutes les autres. En tant qu'athlètes, nous consacrons énormément de travail et de temps à notre carrière en vue de remporter des médailles, et il est formidable de voir cet élément temps reflété dans le design de celles-ci. »

Les Championnats du Monde de Para-athlétisme (du 14 au 23 juillet) et les Championnats du Monde de l'IAAF (du 4 au 13 août), plus grandes manifestations sportives mondiales de 2017, qui se déroulent au Stade de Londres, seront les pierres angulaires d’un magnifique été placé sous le signe de l’athlétisme.

« Nous sommes très fiers des modèles de médailles uniques conçus pour les Championnats du Monde de Para-athlétisme et les Championnats du Monde de l’IAAF, Londres 2017, a expliqué Niels de Vos, le directeur des championnats.

« Ce n’est pas chose aisée que de représenter autant d’éléments sur une médaille, mais la société Toye, Kenning & Spencer a accompli un travail fantastique, avec un design qui transmet un message très fort. »

Hamish Ritchie, chef de projet assigné par Toye, Kenning & Spencer, a déclaré : « Cela a été un honneur immense pour notre société d’avoir été choisie pour concevoir ces médailles. Cela faisait quelque temps que nous n’avions pas travaillé sur un événement international de grande envergure comme celui-ci, et nous sommes ravis de la confiance placée en nous.

« Les organisateurs tenaient à avoir un objet qui soit entièrement fabriqué en Grande-Bretagne. Nous possédons une usine à Birmingham, tandis que les rubans des médailles, eux, sont produits sur notre site de Bedworth. C’est formidable de pouvoir tout fabriquer ici, avec nos propres capacités de production. »

Le COL des Championnats du Monde de l’IAAF, Londres 2017, pour l’IAAF