Rico Freimuth in the decathlon javelin at the IAAF World Championships London 2017 (Getty Images) © Copyright
Iaaf News

Freimuth and Schäfer win 2017 IAAF Combined Events Challenge

Français

Germany’s Rico Freimuth and Carolin Schäfer topped the end-of-season standings in the 2017 IAAF Combined Events Challenge.

The scoring system takes each athlete’s three best marks from the series and combines the points into an overall score. Prize money is awarded to the top eight finishers at the end of the challenge. The athlete with the highest score wins US $30,000.

Final standings

Men
1 Rico Freimuth (GER) 25,592
2 Damian Warner (CAN) 25,152
3 Kai Kazmirek (GER) 24,986
4 Janek Oiglane (EST) 24,578
5 Oleksiy Kasyanov (UKR) 24,531

Women
1 Carolin Schäfer (GER) 20,199
2 Anouk Vetter (NED) 19,496
3 Yorgelis Rodriguez (CUB) 19,166
4 Xenia Krizsan (HUN) 19,028
5 Nadine Visser (NED) 18,908

The two Germans produced the most dominant challenge campaigns for more than a decade.

Since taking the world bronze medal in 2015, Freimuth had battled injuries and failed to complete a decathlon in 2016. But he showed a return to form at the Hypo-Meeting in Gotzis when finishing third with 8365, a mark he significantly improved one month later when he won in Ratingen with a PB of 8663. He ended his season by taking the silver medal at the IAAF World Championships London 2017 with a score of 8564,

Having won in 2014, Freimuth becomes just the fifth man in history to win the Combined Events Challenge more than once, following Erki Nool, Tomas Dvorak, Roman Sebrle and Andrei Krauchanka. Freimuth’s 25,592 is the highest winning score since Sebrle’s 2004 mark of 25,952. Meanwhile, his winning margin of 440 points is the biggest since 2002.

Illness meant that Olympic bronze medallist Damian Warner wasn’t at his best at the World Championships and the Canadian had to settle for fifth place in London. But, having won in Gotzis earlier in the year with 8591, he ended his season with a victory at the Decastar meeting in Talence, putting him in second place overall in the challenge standings.

Kai Kazmirek, last year’s challenge winner, was third this time. Estonia’s Janek Oiglane enjoyed a superb breakthrough season, culminating with a 8371 PB at the World Championships to finish fourth, a position he replicated in the overall challenge standings.

Schäfer’s season-long consistency in the heptathlon began with a 6836 lifetime best in Gotzis. She followed that with a 6667 victory in Ratingen before taking the silver medal at the World Championships with a score of 6696. Having also won the overall title in 2016, Schäfer becomes the first back-to-back winner since compatriot Jennifer Oeser in 2011.

Schäfer’s combined tally of 20,199 points is the highest winning score in the series since Carolina Kluft’s 2005 win, while her winning margin of 703 points is the biggest since 2006.

World bronze medallist Anouk Vetter of the Netherlands produced a 6363 victory in Talence to finish second overall in the challenge for the second year in a row. Cuba’s Yorgelis Rodriguez finished fourth at the World Championships and second in Talence, landing her with an overall third-place finish in the challenge.

IAAF

 


Freimuth et Schäfer remportent le Challenge des Epreuves combinées de l’IAAF 2017

Les Allemands Rico Freimuth et Carolin Schäfer ont terminé respectivement en tête des classements généraux finaux hommes et femmes du Challenge des Epreuves combinées de l’IAAF 2017.

Pour établir le classement, seuls les trois meilleurs résultats de chaque athlète dans la série étaient pris en compte, l’addition de ces points représentant leur score final. Des primes en argent ont été décernées aux trois premiers du classement général final, le lauréat recevant un chèque de 30 000 dollars US.

Classements généraux finaux

Hommes 
1 Rico Freimuth (GER) 25 592 points 
2 Damian Warner (CAN) 25 152 
3 Kai Kazmirek (GER) 24 986 
4 Janek Oiglane (EST) 24 578 
5 Oleksiy Kasyanov (UKR) 24 531

Femmes 
1 Carolin Schäfer (GER) 20 199 points 
2 Anouk Vetter (NED) 19 496 
3 Yorgelis Rodriguez (CUB) 19 166 
4 Xenia Krizsan (HUN) 19 028 
5 Nadine Visser (NED) 18 908

Les deux athlètes allemands ont exercé une domination sur le Challenge comme cela ne s’était pas produit depuis plus d’une décennie.

Depuis sa médaille de bronze des Mondiaux de 2015, Rico Freimuth avait été victime de blessures à répétition, et n’avait pu mener aucune compétition de décathlon à son terme tout au long de 2016. Il a marqué son retour en forme lors de l’Hypo-Meeting de Götzis, où il a terminé troisième avec 8 365 points, un score qu’il a amélioré de manière significative un mois plus tard, lors de sa victoire à Ratingen avec un RP de 8 663 points. Freimuth a clôturé sa saison avec un titre décroché aux Championnats du Monde de l’IAAF, Londres 2017, avec un total de 8 564 points.

Déjà vainqueur du Challenge en 2014, Freimuth devient le cinquième homme de l’histoire seulement à remporter le Challenge des Epreuves combinées plus d’une fois, rejoignant ainsi Erki Nool, Tomas Dvorak, Roman Sebrle et Andrei Krauchanka.

Les 25 592 points de Freimuth constituent le score gagnant le plus élevé depuis le total de 25 952 points réalisé par Sebrle en 2004. En outre, son avance sur son dauphin, 440 points, est la marge la plus importante depuis 2002.

Le médaillé de bronze olympique Damian Warner, malade, n’était pas au sommet de sa forme aux Championnats du Monde, où le Canadien a dû se satisfaire d’une cinquième place. Cependant, grâce à sa victoire à Götzis (avec 8 591 points), plus tôt dans la saison, et un ultime succès au Decastar de Talence, il a terminé second du classement général final du Challenge.

Kai Kazmirek, vainqueur du Challenge 2016, a terminé troisième cette année. L’Estonien Janek Oiglane a connu une saison lors de laquelle il a véritablement éclaté sur la scène mondiale, avec en point d’orgue un RP de 8 371 points réalisé lors des Championnats du Monde de l’IAAF, où il a fini quatrième, tout comme au classement général final du Challenge.

La régularité de Carolin Schäfer tout au long de la saison a commencé avec un nouveau record personnel de 6 836 points à l’heptathlon à Götzis. Elle a ensuite réussi 6 667 points lors de sa victoire à Ratingen, avant de gagner la médaille d’argent aux Mondiaux avec un total de 6 696 points. Déjà victorieuse du Challenge en 2016, Schäfer devient la première femme à gagner deux Challenges consécutifs depuis sa compatriote Jennifer Oeser en 2011.

Le total combiné de Schäfer (20 199 points) est le score total le plus élevé dans la série depuis la victoire de Carolina Kluft en 2005, et sa marge victorieuse de 703 points est la plus importante depuis 2006.

La médaillée de bronze mondiale Anouk Vetter, des Pays-Bas, a gagné à Talence avec un total de 6 363 points, pour terminer à la seconde place du Challenge pour la deuxième année consécutive. Enfin, la Cubaine Yorgelis Rodriguez a terminé quatrième aux Championnats du Monde de l’IAAF et deuxième à Talence, pour terminer troisième du classement général final.

IAAF

;