Students and coaches at the athletics camp in Haiti (NFP Foundation) © Copyright
Iaaf News Port-au-Prince, Haiti

Olympian Faustin-Parker sows the seeds for future athletics success in Haiti

Français

The Nadine Faustin-Parker Foundation, in partnership with the IAAF’s social responsibility programme Athletics for a Better World, organised a two-day athletics camp for students and a clinic for coaches in the Haitian capital of Port-au-Prince on 4-5 June.

The foundation is run by Nadine Faustin-Parker, a former sprint hurdler who represented Haiti at three editions of the Olympic Games.

It was the second initiative of its kind, following a similar event in April. On both occasions, more than 20 coaches participated in the athletics-specific education training and about 300 students between the ages of 8-18 took part in the athletics camp.

The students and coaches came from 12 different schools. T-shirts and backpacks were given to the students, while the majority of coaches received iPads so they can communicate via video with the foundation coaches to review practice sessions.

The first event in April focused on laying the foundations of athletics coaching in Haiti. Coaches were engaged in discussion and training, while children learned the basics of the technical skills required in athletics.

At the latest athletics camp, sprints and jumps were taught on the first day, followed by endurance and throws on the second day.

“I’m truly thankful that Athletics for a Better World has chosen to work with the NFP Foundation for such a great and very much needed cause,” said Faustin-Parker.

“Working with the Haitian youths and coaches has brought additional joy into my life. It’s always about helping our youths so their lights can shine and empowering others in hopes of creating an environment of success.”

IAAF


À Haïti, l'Olympienne Faustin-Parker crée des conditions propices pour le succès de l'athlétisme de demain


La Fondation Nadine Faustin-Parker, en partenariat avec le programme de Responsabilité sociale de l'IAAF, L'Athlétisme pour un monde meilleur (Athletics for a Better World), a organisé en parallèle un stage d'athlétisme de deux journées pour les jeunes et un séminaire à l'attention des entraîneurs dans la capitale haïtienne de Port-au-Prince, les 4 et 5 juin.

Cette fondation a été créée par Nadine Faustin-Parker, une ancienne spécialiste des haies hautes, qui a représenté Haïti à l'occasion de trois éditions des Jeux olympiques.

Il s'agissait là de la seconde initiative de cette sorte, après une manifestation similaire en avril. Lors chacune des deux occasions, plus de 20 entraîneurs ont participé à un séminaire focalisé sur l'athlétisme, et quelque 300 étudiants entre les âges de 8 et 18 ans ont pris part au stage d'athlétisme.

Les étudiants et entraîneurs étaient issus de douze écoles différentes. Des tee-shirts et des sacs à dos ont été distribués aux étudiants, tandis que la majorité des entraîneurs a reçu des iPads pour leur permettre de communiquer par voie de vidéoconférences avec les entraîneurs de la fondation pour passer en revue leurs séances d'entraînement.

La première manifestation en avril avait été centrée sur la mise en place des fondations de l'entraînement d'athlétisme à Haïti. Les entraîneurs ont pu échanger sur le sujet de la préparation, tandis que les techniques de base requises pour la pratique de l'athlétisme étaient enseignées aux plus jeunes.

Au cours de ce second stage, ce sont les sauts et les sprints qui ont été développés la première journée, suivis, la seconde journée, par l'endurance et les lancers.

"Je suis très reconnaissante de ce que l'Athlétisme pour un monde meilleur ait choisi de travailler avec la Fondation NFP pour une cause aussi importante et essentielle, a déclaré Faustin-Parker.

"Travailler avec les jeunes Haïtiens et leurs entraîneurs emplit ma vie d'une joie nouvelle. Il est essentiel d'aider les jeunes pour qu'ils puissent briller de mille feux, et aussi de permettre aux gens d'acquérir les connaissances requises pour montrer la voie aux autres, dans l'espoir de créer un environnement générateur de succès."

IAAF