The e-Sports World Championship (IeSF) © Copyright
Iaaf News Sochi, Russia

International e-Sports Federation partners with Athletics for a Better World

Français

Athletics for the Better World has today announced a partnership with the International e-Sports Federation (IeSF).

The IeSF will partner with Athletics for a Better World, the IAAF’s community investment programme, in a relationship that aims to change the lives of young people through sport.

Powered by the IAAF, Athletics for a Better World – whose ambassadors include Olympians Jackie Joyner-Kersee, Paula Radcliffe and Wilson Kipketer – will look to develop training plans and fitness programmes to help professional and recreational gamers alike perform at the highest levels. The IeSF will also benefit from the IAAF’s knowledge as a governing body with more than 100 years’ experience.

The IeSF offers Athletics for a Better World opportunities to engage more people through sport, in particular millennials around the globe who play and watch e-sports. The partnership also opens up new communications channels such as Twitch, the popular online videogame streaming service, which allows Athletics for a Better World to talk to a new audience of entertainment fans. 

Speaking at the announcement in Sochi, IAAF Deputy General Secretary and Communications Director Nick Davies said

“As the No.1 Olympic sport, we are always looking at new ways and new means of technology to help engage young people and encourage them to take up athletics,” said IAAF Deputy General Secretary and Commonuications Director Nick Davies, speaking at the announcement in Sochi.

“E-Sports is one of the fastest-growing sports in the world and we’re delighted to become the first governing body to partner with the IeSF. We look forward to a prosperous relationship and can’t wait to start working on new and exciting opportunities together.”

Athletics for a Better World and the IeSF are discussing plans for the future of their partnership, including live demonstration workshops with some of the world’s top professional gamers, as well as Olympic athletes who have all expressed a love of video games, such as Aries Merritt, Warren Weir and Christian Taylor.

Athletics for a Better World was launched by the IAAF in April 2014 as a new social responsibility programme that uses the universality of athletics to make a positive difference in the world. The IeSF was founded in 2008 to accommodate the growing popularity of e-sports worldwide. The organisation hosts the ‘IeSF e-Sports World Championship’ and other competitions, establishes competition standardisation and aims to grow its amount of members, which currently includes 43 nations.

IAAF


La Fédération internationale d'e-sports entre en partenariat avec l'Athlétisme pour un monde meilleur


L'Athlétisme pour un monde meilleur a annoncé aujourd'hui avoir conclu un partenariat avec la Fédération internationale d'e-sports (IeSF).

L'IeSF va ainsi travailler avec l'Athlétisme pour un monde meilleur, le programme d'investissement dans la communauté de l'IAAF, pour développer une relation qui vise à changer les vies des jeunes gens par le biais du sport.

L'Athlétisme pour un monde meilleur de l'IAAF – qui compte parmi ses ambassadeurs les athlètes olympiques Jackie Joyner-Kersee, Paula Radcliffe et Wilson Kipketer – va ainsi bâtir des programmes d'entraînement et de mise en forme pour aider les gamers professionnels et amateurs à atteindre leurs meilleurs niveaux de performance possibles. L'IeSF va également bénéficier des connaissances de l'IAAF, en sa capacité d'instance gouvernante avec plus de cent ans d'expérience.

L'IeSF offre à l'Athlétisme pour un monde meilleur des opportunités d'établir des liens avec davantage de personnes au travers du sport, en particulier les "enfants du millénaire" du monde entier qui jouent à, et suivent, les e-sports. Le partenariat ouvre également de nouveaux canaux de communication, tels que celui de Twitch, le service de streaming de jeux vidéo en ligne, qui va permettre à l'Athlétisme pour un monde meilleur de s'adresser à un nouveau public de fans de divertissements.

Lors de l'annonce de ce partenariat, faite à Sotchi, le secrétaire général-adjoint et directeur des communications de l'IAAF, Nick Davies, a déclaré:

"En tant que premier sport olympique, nous sommes perpétuellement en quête de nouvelles manières et de nouveaux moyens technologiques d'établir des rapports avec les jeunes et les encourager à se mettre à l'athlétisme."

“Les e-sports sont parmi les sports croissant le plus rapidement au monde, et nous sommes ravis d'être la première instance dirigeante à établir un partenariat avec l'IeSF. Nous nous réjouissons à la perspective d'une relation fonctionnant au bénéfice de chacune des parties, et nous allons travailler de concert sur de nouvelles opportunités exaltantes."

L'Athlétisme pour un monde meilleur et l'IeSF examinent différents plans relatifs à l'avenir de leur partenariat, notamment la mise en œuvre d'ateliers de démonstration organisés avec quelques-uns des meilleurs gamers professionnels et des athlètes olympiques eux-mêmes passionnés de jeux vidéo, comme Aries Merritt, Warren Weir et Christian Taylor, qui ont déjà exprimé leur intérêt pour le projet.

L'Athlétisme pour un monde meilleur, lancé par l'IAAF en avril 2014, est un nouveau programme de responsabilité sociale. Il s'appuie sur l'universalité de l'athlétisme pour apporter une différence positive dans le monde.

L'IeSF a été fondée en 2008 en réponse à la popularité croissante des e-sports au travers du monde. L'organisation organise les "Championnats du monde d'e-Sports de l'IeSF" ainsi que d'autres compétitions, impose des normes pour les compétitions, et vise à augmenter le nombre de ses membres, représentant actuellement 43 nations.

IAAF