The London Olympic Stadium (Getty Images) © Copyright
Iaaf News

Athletes in London will sample Rio's Olympic track surface

Français

Athletes at the IAAF Diamond League meeting in London on 22-23 July will be among the first to compete on the track surface being used for the Rio 2016 Olympic Games.

In May 2016 Mondo installed 17,000sqm of Mondotrack/WS (‘World Series’) at The Stadium, Queen Elizabeth Olympic Park for the main track and the warm-up track.

Mondotrack/WS is the latest version of Mondotrack, the surface of choice of the Beijing 2008 and London 2012 Olympic Games. It is also the same surface that athletes will compete on in Rio.

The 2-Phase Vulcanization wear layer is a three-dimensional network of deformable elements, with controlled composition and elasticity that provides a significant increase in the elastic response of the surface and ensures uniformity of dynamic response over the whole track. This feature minimises surface-induced posture adjustments and  reduces fatigue. It also guarantees greater control over stride length, which is essential to athletes who have to run a set number of steps in order to reach the correct take-off point.

Mondotrack/WS also has a modified 3D Omni-Directional Tessellation that guarantees 20% extra surface drainage, which provides an even greater grip in wet conditions. It also enhances slip-resistance and traction to the point where spikes on athletes' shoes do not have to penetrate the track surface in order to grip.

The surface also features Diamond Air-Cell Patented Technology with a bottom layer consisting of an elongated rhomboid-shaped geometric construction, providing the perfect combination of cushioning, energy storage and energy return.

Mondo for the IAAF

 


Les athlètes présents à Londres vont pouvoir tester la surface de la piste olympique de Rio

Les athlètes inscrits à la compétition de la Diamond League de l’IAAF de Londres les 22 et 23 juillet seront parmi les premiers à participer à une compétition tenue sur la même surface qui sera utilisée lors des Jeux Olympiques de Rio 2016.

En mai 2016, Mondo a installé 17 000m2 de sa surface Mondotrack/WS (“World Series”) dans le stade du Parc Olympique Queen Elizabeth, sur la piste principale et sur celle d’échauffement.

Le produit Mondotrack/WS est la version la plus récente de Mondotrack, la surface choisie pour les Jeux Olympiques de Pékin 2008 et de Londres 2012, qui sera également installée pour les Jeux de Rio.

La couche supérieure "2-Phase Vulcanization" consiste en un réseau tridimensionnel d’éléments déformables, possédant des propriétés de composition et d’élasticité contrôlés, et qui offre une augmentation significative au niveau de la réaction élastique de la surface et assure une réaction dynamique uniforme sur la totalité de la piste. Cette caractéristique minimise les ajustements de postures induites par la surface et réduit la fatigue. Elle garantit en outre un contrôle plus important par rapport à l’amplitude des foulées, un point essentiel pour les athlètes devant accomplir un nombre prédéterminé précis de foulées afin d’atteindre le point d’impulsion optimal.

Mondotrack/WS possède également une caractéristique "3D Omni-Directional Tessellation" modifiée qui garantit 20% de drainage supplémentaire de la surface, permettant des prises encore plus importantes dans des conditions humides. Elle améliore aussi les propriétés antidérapantes et permet de mieux accrocher la piste, les pointes des chaussures des athlètes n’ayant même pas besoin de pénétrer la surface pour offrir une bonne traction.

La surface est composée également de la Technologie brevetée "Diamond Air-Cell", avec une couche inférieure conçue avec une construction géométrique en forme de rhomboïde allongée, ce qui fournit la combinaison parfaite d’absorption des forces et de stockage et restitution d’énergie.

Mondo, pour l’IAAF

;