Eider Arevalo wins the 20km race walk at the IAAF World Championships London 2017 (Getty Images) © Copyright
Iaaf News Monaco

Arevalo and De Sena win 2017 IAAF Race Walking Challenge

Français

With the series having concluded at the IAAF World Championships London 2017, Colombia’s Eider Arevalo and Brazil’s Erica de Sena have been confirmed as the overall winners of the 2017 IAAF Race Walking Challenge.

The scoring system takes each athlete’s three best marks from the series with points being awarded to the top 10 finishers in category A and B races and the top six finishers in category C races. Prize money is awarded to the top eight finishers at the end of the challenge. The athlete with the highest score wins US $25,000.

Final standings

Men
1 Eider Arevalo (COL) 36
2 Caio Bonfim (BRA) 25
3 Andres Chocho (ECU) 25
4 Lebogang Shange (RSA) 20
5 Evan Dunfee (CAN) 19

Women
1 Erica de Sena (BRA) 34
2 Maria Guadalupe Gonzalez (MEX) 28
3 Ines Henriques (POR) 24
4 Ana Cabecinha (POR) 24
5 Kimberly Garcia (PER) 23

Arevalo’s 1:18:53 national record victory in the 20km race walk at the World Championships capped a season in which he went undefeated. The 24-year-old Colombian produced a perfect score of 36 points in the challenge standings – the highest score possible – after winning in London, Rio Maior and Ciudad Juarez. He also won at the Pan-American Cup in Lima.

Brazil’s world bronze medallist Caio Bonfim took second place in the challenge standings. Before finishing third in London, the 26-year-old was victorious in Taicang earlier in the year.

Andres Chocho finished third for the second year in succession. Although the Ecuadorian was disqualified from the 50km race walk in London, his runner-up finish over 50km in Monterrey and third-place finish in Ciudad Juarez helped boost his challenge tally.

De Sena missed out on a medal in London, finishing fourth in a South American record of 1:26:59, but the 32-year-old can find redemption in her Race Walking Challenge overall victory.

Following a runner-up finish in Ciudad Juarez, the Brazilian won in Monterrey and La Coruna, good enough for 34 points in total and a comfortably series win.

World and Olympic silver medallist Maria Guadalupe Gonzalez, last year’s challenge winner, tallied 28 points this year. Before taking the silver medal in London, she had notched up victories in Ciudad Juarez and Lima.

World 50km race walk champion Ines Henriques accrued the same number of points as Portuguese compatriot Ana Cabecinha but finished third on ‘countback’.

In both the men’s and women’s end-of-season standings, athletes from eight different nations featured in the top nine placings, showing the global reach of race walking. Four different continents were represented in the top six places in the men’s standings, while five different continents figured among the top eight places in the women’s competition.

IAAF

 


Arevalo et De Sena remportent le Challenge de Marche de l’IAAF 2017

Au terme de la Série, qui s’est conclue aux Championnats du Monde de l’IAAF, Londres 2017, le Colombien Eider Arevalo et la Brésilienne Erica de Sena ont été confirmés comme les lauréats du Challenge de Marche de l’IAAF 2017.

Le classement est élaboré en prenant en compte les trois meilleurs résultats de chaque athlète dans le cadre des compétitions de la Série, lors desquelles les dix premiers des courses de catégorie A et de catégorie B, et les six premiers de celles de catégorie C marquent des points. Des primes en argent sont décernées aux huit premiers des classements généraux Homme et Femme au terme du Challenge. Les deux lauréats remportent ainsi 25 000 dollars US.

Classements généraux finaux

Hommes 
1 Eider Arevalo (COL) 36 points 
2 Caio Bonfim (BRA) 25 
3 Andres Chocho (ECU) 25 
4 Lebogang Shange (RSA) 20 
5 Evan Dunfee (CAN) 19

Femmes 
1 Erica de Sena (BRA) 34 points 
2 Maria Guadalupe Gonzalez (MEX) 28 
3 Ines Henriques (POR) 24 
4 Ana Cabecinha (POR) 24 
5 Kimberly Garcia (PER) 23

La victoire sur 20 km d’Eider Arevalo aux Championnats du Monde, avec un nouveau record national colombien de 1 h 18 sec 53 à la clé est venue couronner une saison au cours de laquelle il est resté invaincu. Le Colombien, âgé de 24 ans, a totalisé un score parfait de 36 points dans le challenge – le maximum possible – grâce à ses victoires à Londres, Rio Maior et Ciudad Juarez. Il a également gagné la course de la Coupe panaméricaine qui se tenait à Lima.

Le médaillé de bronze mondial brésilien Caio Bonfim, 26 ans, a terminé second du classement général du Challenge, avec notamment une victoire, avant les Mondiaux de Londres, à Taicang.

La troisième place est revenue pour la seconde année consécutive à Andres Chocho. Bien que l’Équatorien ait été disqualifié lors du 50 km des Mondiaux de Londres, sa seconde place sur 50 km à Monterrey, puis sa troisième place à Ciudad Juarez ont contribué à le faire remonter au classement général du Challenge.

Si Erica De Sena a terminé au pied du podium à Londres avec tout de même un nouveau record sud-américain du 20 km de 1 h 26 sec 59, la Brésilienne de 32 ans a pu se consoler avec sa victoire dans le Challenge de Marche.

Après une seconde place à Ciudad Juarez, De Sena a gagné à Monterrey, puis à nouveau à La Corogne, cumulant au total 34 points, qui lui ont valu de terminer en tête du Challenge.

Maria Guadalupe Gonzalez, médaillée d’argent tant aux Mondiaux qu’aux Jeux Olympiques 2016, et lauréate du Challenge de l’an dernier, a atteint cette année un total de 28 points pour terminer deuxième du Challenge. Avant sa seconde place de Londres 2017, elle avait remporté les rendez-vous de Ciudad Juarez puis de Lima.

Ines Henriques, la championne du monde portugaise du 50 km, a accumulé le même nombre de points que sa compatriote Ana Cabecinha, mais a terminé devant celle-ci au nombre de places.

à la lecture des classements généraux hommes et femmes, on constate que des athlètes de huit nations différentes occupent les neuf premières places, illustrant de fait la portée mondiale de la marche.

En outre, quatre continents différents apparaissent dans les six premières places du classement masculin, tandis que chez les femmes, ce sont cinq continents qui sont représentés parmi les huit premières.

IAAF

;