Olympic and world 400m champion Christine Ohuruogu, IAAF Vice President Lamine Diack (r) and London Olympic organising head Sebastian Coe surveying construction progress at London's Olympic stadium (Getty Images) © Copyright
General News 16 May 2009 – London, UK

IAAF President Diack impressed by progress of London Olympic Stadium

READ ON for English and French language versions of this press release

- La traduction française suit le texte anglais 

London, UK - IAAF President Lamine Diack visited the offices of the organising committee of the London Olympic Games for the first time yesterday, and followed up with a visit to the Olympic Stadium site.

Speaking to media after the tour, he said: "When we were here in 2008, it was an empty piece of ground," Diack said. "It is very impressive to see the progress that has been made. Now I see that a fine stadium is going up. It will look fantastic during the Games."

President Diack’s visit was hosted by Lord Sebastian Coe, who is head of LOCOG and IAAF Vice-President, and he was also accompanied by Olympic, World and Commonwealth Champion Christine Ohuruogu, who lives in the vicinity of the new stadium in East London.

The 85,000-capacity venue, which will host athletics events and the opening and closing ceremonies in 2012, is to be converted after the games into a 25,000 seat arena to be used mainly for athletics, but may also serve other sports and entertainment events.

"Everything is clear now," said President Diack. "I am very happy with the way things are going. I see that London is keeping its promise that there will be a legacy of a stadium of 25,000 to be able to host national competitions and international competitions. A country with such an amazing tradition and culture for our sport deserves to have a top athletics venue. The stadium will not be a white elephant but a worthy addition to the sporting infrastructure in this country.“

President Diack said he envisions the stadium hosting one of the elite IAAF Diamond Series meetings and possibly future editions of the IAAF World Championships as there is a possibility for temporary seating to be added to raise the capacity for special events to 45,000.

Lord Coe said organizers were determined to leave a stadium that will serve future generations.

"It is important to have our legacy in place," he said. "We need a track-and-field legacy for this country."

IAAF


Lamine Diack "impressionné par les progrès accomplis au Stade olympique de Londres"


Londres, Royaume-Uni - Lamine Diack, le président de l'IAAF, a effectué hier sa première visite officielle au siège du Comité organisateur local des Jeux Olympiques de Londres (LOCOG), avant de se rendre sur le site du Stade olympique.

Lors d'une conférence de presse à l'issue de sa visite, le Président Diack a déclaré: "Lorsque nous étions ici en 2008, le site n'était encore qu'un immense terrain vague. Les progrès accomplis depuis lors sont fabuleux, et il est clair que nous aurons bientôt ici un stade merveilleux pour les Jeux."
Le Président Diack a été accueilli par Lord Sebastian Coe, directeur du LOCOG, et vice-président de l'IAAF, accompagné notamment de Christine Ohuruogu, championne olympique, du monde et du Commonwealth, qui habite dans les environs immédiats du nouveau stade, situé dans l'est de Londres.

Le stade, qui comportera 85 000 places assises, accueillera les épreuves d'athlétisme ainsi que les cérémonies d'ouverture et de clôture des Jeux Olympiques de 2012. Après les Jeux, le stade sera converti en une arène de 25 000 places, destinée principalement à l'organisation de compétitions d'athlétisme, mais qui pourra également être utilisé pour d'autres sports ou événements divers.

"Tout est parfaitement clair maintenant, a dit M. Diack. Je suis ravi des progrès accomplis. J'ai pu constater que Londres tient ses promesses, et qu'un stade d'athlétisme de 25 000 places sera laissé en héritage des Jeux afin de permettre l'organisation de compétitions nationales et internationales. Un pays qui possède une tradition et culture de notre sport aussi riches mérite un centre d'athlétisme de pointe. Je ne doute pas que ce stade, loin d'être un fardeau financier, sera un atout de taille dans l'infrastructure sportive de la nation."

Le Président Diack a ajouté qu'il voyait le stade accueillir une étape de la Série de la Diamond League ainsi, éventuellement, qu'une future édition des Championnats du Monde de l'IAAF; le stade est en effet modulable et il existe une solution permettant de porter sa capacité à 45 000 places pour des manifestations ponctuelles.

De son côté, Lord Coe a confirmé que les organisateurs sont déterminés à ce que le stade demeure au service des générations à venir.

Il a ainsi déclaré: "Il est crucial que nous laissions à ce pays un héritage tangible en matière d'athlétisme."

IAAF

Légende photo: (de g. à d) Christine Ohuruogu, championne olympique et du monde du 400m, Sebastian Coe, vice-président de l'IAAF et directeur du LOCOG, et le Président Diack, lors de leur visite sur le chantier du Stade olympique de Londres. (Getty Images)

;