All 16 Diamond Race winners from the IAAF Diamond League final in Brussels with IAAF President Sebastian Coe (Giancarlo Colombo) © Copyright
Press Release Monaco

$3.2 million prize money for finals of 2017 IAAF Diamond League

Français

In a major restructure, the IAAF Diamond League has adopted a championship-style model with the finalists competing for a prize pool of $3.2 million. 

From next season, athletes will earn points in the first 12 IAAF Diamond League meetings to qualify for two final meetings where $100,000 will be at stake in each of the 32 Diamond disciplines, including $50,000 for each winner. 

In previous seasons, athletes accumulated points throughout the IAAF Diamond League season with the overall winner of each of the 32 events being the athlete with the most points, irrespective of whether they won the final.

The season is now a race to reach the finals with the winners crowned as IAAF Diamond League champions. As in a championship, the performance of athletes in the final alone will determine who the champion will be and the prize money won.

The IAAF Diamond League finals will now offer a dramatic showdown between the world’s best athletes, a true climax to a four-month race across four continents. [Click here.]

Sebastian Coe, IAAF President and chairman of the Diamond League AG, commented: “After seven seasons which have established the IAAF Diamond League as our premier circuit, it is important to assess its impact and build for the future. These decisions are the first step to growing the attractiveness of the series.”

FINALS - prize money structure for each of the 32 events
1st $50,000
2nd $20,000
3rd $10,000
4th $6000
5th $5000
6th $4000
7th $3000
8th $2000

In the horizontal jumps and throwing events, there will be a return in 2017 to six attempts for all athletes. This follows last season’s experimental format where all athletes were given three attempts but with only the top four athletes being given three further attempts.

IDL

 


3,2 millions de dollars de prix pour les finales de la Diamond League de l'IAAF 2017

Dans le cadre d'une restructuration en profondeur, la Diamond League de l'IAAF a adopté un modèle basé sur un format championnat, avec une dotation globale de 3,2 millions de dollars pour les finales.

À compter de la saison prochaine, les athlètes marqueront des points lors des douze premières compétitions de la Diamond League qui leur permettront de se qualifier pour les deux compétitions finales, où 100 000 dollars seront en jeu pour chacune des 32 disciplines de diamant, dont 50 000 dollars pour chaque vainqueur. 

Au cours des saisons précédentes, les athlètes cumulaient des points tout au long de la saison de la Diamond League de l'IAAF, et le gagnant final de chacune des 32 épreuves était l'athlète ayant accumulé le plus de points, qu'il remporte ou non la finale.

La saison représente désormais une course aux finales, dont les vainqueurs seront sacrés champions de la Diamond League de l'IAAF. Tout comme dans un championnat, seule la performance des athlètes dans la finale déterminera les champions et le montant des prix gagnés.

Les finales de la Diamond League de l'IAAF offriront désormais des face-à-face dramatiques entre les meilleurs athlètes mondiaux, véritable apothéose d’une course d’une durée de quatre mois répartie sur quatre continents. [Cliquer ici]

Sebastian Coe, le président de l'IAAF et président de Diamond League AG, a commenté :

« Au terme de sept saisons qui ont hissé la Diamond League de l’IAAF au rang de circuit de premier plan, il est important d'évaluer son impact et de construire son avenir. Ces décisions sont une première étape pour accroître l'attractivité de ce circuit. »

Répartition des prix pour chacune des 32 épreuves des finales
1er USD 50 000 
2e USD 20 000 
3e USD 10 000 
4e USD 6000 
5e USD 5000 
6e USD 4000 
7e USD 3000 
8e USD 2000

Dans les sauts horizontaux et les épreuves de lancer, chaque concurrent aura droit à nouveau à six essais en 2017. La saison dernière, un format expérimental avait été introduit : chaque athlète bénéficiait de trois essais, et seuls les quatre meilleurs avaient droit à trois essais supplémentaires.

IDL

;