IAAF logo (IAAF) © Copyright
Press Release Monaco

Amendment IAAF Code of Ethics – Governance Review – World Athletics Gala

Français

In order to offer as much transparency as possible concerning the work of the IAAF Independent Ethics Board (IAAF Ethics Commission), IAAF President Sebastian Coe has successfully sought approval from the IAAF Council to make a significant amendment to the statutes of the IAAF Code of Ethics.

This amendment to Statute G of the IAAF Code of Ethics, which has been made with immediate effect, will at the very least allow the IAAF Independent Ethics Board to acknowledge the existence of proceedings currently before it and to comment on their current status without divulging details of the case.

IAAF Governance

Since the beginning of his mandate as president at the conclusion of the IAAF World Championships on 30 August, Sebastian Coe has had a team working on a proposal to establish an independent integrity unit to manage the IAAF’s Anti-doping and Integrity programmes. This work includes the framework and terms of reference for an independent Tribunal to hear all doping and integrity related violations committed by international level athletes and their support personnel.

In parallel, a review of the existing organisational design and internal reporting structures has been undertaken. Following on from this, an international firm of independent accountants are being engaged to undertake a thorough review of operational and financial controls with a view to identifying any weaknesses and to make recommendations for improvements to ensure that the IAAF operates an internal control environment that is best in class.

These proposals, together with a thorough review of the IAAF’s management structures and policies which have taken place over the last 10 weeks, will be presented for the approval of IAAF Council which meets for its traditional autumnal session on 26 and 27 November in Monaco.

“Central to my presidential manifesto was a commitment that in my first 100 days of office I would carry out a thorough review at IAAF HQ. This modernisation process is nearing conclusion,” commented Sebastian Coe. “The proposals will deliver the IAAF a template for best practise, as a member federation and athlete-focused organisation with the safeguards of robust constitution and corporate governances.”

World Athletics Gala

In coordination with the International Athletics Foundation (IAF), the IAAF has today cancelled this year’s IAF World Athletics Gala which was due to take place in Monaco on Saturday 28 November.

“Given the cloud that hangs over our association this is clearly not the time for the global athletics family to be gathering in celebration of our sport,” confirmed Sebastian Coe. “However we will rightly still honour the outstanding achievements of the sport’s athletes. Therefore the Athlete of the Year and other annual honours will still be awarded and will be promoted and announced on the internet and social media. The IAAF will seek a suitable occasion in the future for the presentation of these awards to be made to the winners.”

IAAF


Modifications aux règles et statuts de la Commission d’éthique de l’IAAF

L’annonce d’aujourd’hui fait suite à des changements apportées aux Règles de procédures et Statuts de la Commission d’éthique de l’IAAF qui ont été approuvés par le Conseil de l’IAAF dans le cadre de leur réunion de jeudi dernier (26)

Les modifications principales sont les suivantes:

- un accroissement dans le nombre de membres de la Commission et de Secrétaires légaux (de 7 à 9 membres et de 1 à 2 secrétaires);

- les investigations ne seront plus restreintes à des plaintes déposées par des membres de la Famille de l’IAAF: ainsi la Commission a désormais la liberté d’initier une investigation si des informations fiables lui arrive de toute autre source également, à condition que celle-ci présente un cas prima facie d’enfreinte sérieuse du Code;

- le processus disciplinaire régi par le Code pourra être allégé dans des situations appropriées, par exemple s’il n’existe aucun déni autour des faits;

- la Commission peut à présent imposer des suspensions provisoires bien plus tôt dans le processus, en attente de la conclusion d’une investigation ou d’une décision d’un panel de la Commission.

Ceci fait suite à une modification précédente datée du 6 novembre 2015, rédigée ainsi:

- les provisions de confidentialité ont été détendues afin de permettre à la Commission de coopérer avec l’IAAF et d’autres organisations et dévoiler l’existence de  procédures en cours et rendre public son point de vue si elle le juge approprié pour décharger les fonctions de la Commission ou pour protéger l’intégrité et la réputation du sport.

Gouvernance de l’IAAF

Depuis l’entame de son mandat de président à la conclusion des Championnats du Monde de l’IAAF le 30 août, Sebastian Coe a mis en place une équipe  travaillant à échafauder une unité indépendante pour gérer les programmes Antidopage et Intégrité de l’IAAF. Ce travail comprend le cadre et les termes de référence que peut suivre un tribunal indépendant pour entendre toutes les violations liées au dopage et à l’intégrité commises par des athlètes de niveau international et les personnes les encadrant.

En parallèle, une revue du cadre organisationnel et des structures de reporting internes a été entreprise. Dans la foulée de ceci, une firme internationale de comptables indépendants est en passe d’être recrutée pour entreprendre une revue complète des contrôles opérationnels et financiers dans l’objectif d’identifier toute faiblesse éventuelle et de faire des recommandations pour assurer que l’IAAF opère un environnement de contrôle interne qui soit de tout premier plan.

Ces propositions, en parallèle avec une revue complète des structures et politiques de gestion qui se sont déroulées lors de ces dix dernières semaines, seront soumises à l’approbation du Conseil de l’IAAF qui se réunit pour sa traditionnelle séance automnale les 26 et 27 novembre à Monaco.

“Un élément central à mon manifeste présidentiel était un engagement que mes premiers 100 jours de mon mandat me verraient dérouler un processus de revue complet au siège de l’IAAF. Ce processus de modernisation approche de sa conclusion, a déclaré Sebastian Coe. Ces propositions vont offrir à l’IAAF une matrice pour appliquer les meilleures pratiques pour garantir une organisation centrée sur les fédérations membres et les sportifs, avec les garanties d’une constitution et d’une gouvernance de l’entité des plus robustes.”

Gala de l’athlétisme mondial

En coordination avec la Fondation de l’athlétisme mondial (IAF), l’IAAF a annulé ce jour le Gala de l’athlétisme mondial de l’IAF de cette année, prévu à Monaco le samedi 28 novembre.

“Au vu du nuage sombre qui pend actuellement au-dessus de notre association, il est clair que maintenant n’est pas le moment pour réunir la Famille de l’athlétisme mondial en célébration de notre sport, a confirmé Sebastian Coe. Pour autant, nous allons à juste titre honorer les exploits fabuleux accomplis par les athlètes. Ainsi les Athlètes de l’année, tout comme les autres prix annuels, seront désignés et promus et annoncés en ligne et au travers des médias sociaux. L’IAAF identifiera une occasion convenable à l’avenir pour procéder à la présentation de ces prix aux lauréats.”

IAAF