202nd IAAF Council meeting (Philippe Fitte) © Copyright
Press Release Monaco

ARAF accepts full suspension – IAAF Council meeting, Monaco

Français

The full suspension of ARAF and the formation of an IAAF Integrity Unit were confirmed today at the 202nd IAAF Council Meeting in Monaco.

The meeting was chaired by IAAF President Sebastian Coe. Two members were absent: individual member Mikhail Butov (RUS) and African Area Association representative David Okeyo (KEN).

In his opening address, Sebastian Coe said: “We must work hard to restore trust and to show the real values and potential of athletics. We have a unique opportunity now to face the future with optimism. Let us make sure that we have the right people, in the right places and the right structure to take the sport to a better place.”

ARAF SUSPENSION

Council was informed that written confirmation had been received from ARAF accepting their full suspension without requesting a hearing as was their constitutional right.

ARAF confirmed they understood that Council would only accept their reinstatement as an IAAF Member Federation following the recommendation of the IAAF Inspection Team who will decide if the verification criteria have been fulfilled. ARAF also confirmed they will cooperate fully and actively with the team.

Council discussed the process which over the next three weeks will lead to a final set of criteria and the verification process. The plan is to present a detailed list of verification criteria to ARAF by the end of the year. 

REALLOCATION OF 2016 COMPETITIONS

Council agreed a process for the reallocation of the two IAAF World Athletics Series competitions - 2016 World Race Walking Team Championships (Cheboksary, RUS) and 2016 World Junior Championships (Kazan, RUS) - which have been removed from Russia due to ARAF’s suspension.

A number of countries have already expressed interest in staging these events. An accelerated bidding process will open next week with a decision in early January.

OTHER MATTERS

Council agreed to the formation of an Integrity Unit to keep athletics clean and to safeguard the integrity of the IAAF.

Reports were presented to Council from all the IAAF departments.

Sebastian Coe also briefed his colleagues about changes which have taken place in Monaco since he took office as president on 31 August.

The annual contract which provided a permanent serviced apartment in the five star Fairmont Hotel for the President’s use had been cancelled immediately on his taking office.

The IAAF President’s office ‘Villa Miraflores’ has also been closed and handed back to the Principality of Monaco. All IAAF staff personnel formerly based there have now transferred to the IAAF HQ Office on Quai Antoine.

DECLARATION OF INTERESTS

Sebastian Coe encouraged all his Council colleagues to complete their declarations of interest and, as he said he would do, announced the following changes to his registration of interests:

- He has stepped down from his ambassador role with Nike as the current noise level around this ambassadorial role was not good for the IAAF nor Nike.

- He is chairman of CSM, one of the world's largest sports marketing agencies operating in 19 countries. Although CSM's revenue from athletics is negligible, the company has agreed that it will not tender for, nor directly work for, the IAAF, nor any city in relation to their tender to the IAAF while he is President of the IAAF.

- He will step down as Chairman of the British Olympic Association at the conclusion of the Rio 2016 Olympic Games.

DETERMINED TO REPAIR FAILURES AND REBUILD TRUST

Commenting on behalf of the Council, new Council Member Stephanie Hightower said: “We know we need to rebuild trust with our fans and this will be a long journey.”

“But we also need to show our athletes that we are serious about supporting clean athletes and will not tolerate cheating at any level.”

“The whole system has failed the athletes. We need to better understand the triggers and flags that will enable us to identify problems early and fix them sooner.” 

“All my council colleagues are determined to repair the failures and rebuild trust amongst athletes and fans.”

IAAF


L’ARAF ACCEPTE LA SUSPENSION TOTALE – RÉUNION DU CONSEIL DE l’IAAF, MONACO

La suspension totale de l’ARAF et la formation d’une Unité d’Intégrité de l’IAAF ont été confirmées aujourd’hui lors de la 202ème Réunion du Conseil de l’IAAF à Monaco.

Le conseil a été présidé par le Président de l’IAAF, Sebastian Coe. Deux membres étaient absents : Mikhail Butov (RUS) et le représentant de l’Association de la Zone Afrique David Okeyo (KEN).

Dans son allocution d'ouverture, Sebastian Coe, a declaré : « Nous devons travailler dur pour rétablir la confiance et montrer les vraies valeurs et le potentiel de l'athlétisme. Nous disposons maintenant d’une occasion unique pour faire face à l'avenir avec optimisme. Assurons-nous d’avoir les bonnes personnes, aux bons endroits et la bonne structure pour mener le sport à un meilleur niveau. »

SUSPENSION DE L’ARAF

Le Conseil a été informé qu’une confirmation écrite avait été reçue par l’ARAF acceptant sa suspension totale sans faire appel

L’ARAF a confirmé avoir compris que le Conseil accepterait uniquement sa réintégration en tant que Fédération membre de l’IAAF en fonction de la recommandation de l’équipe d’inspection de l’IAAF qui décidera si les critères de vérification ont été remplis. L’ARAF a également confirmé qu’elle coopérera pleinement et activement avec l’équipe.

Le Conseil a également débattu du processus, qui, au cours des trois prochaines semaines, conduira à un ensemble final de critères et à la procédure de vérification. Le but est de présenter une liste détaillée des critères de vérification à l’ARAF d'ici la fin de l'année.

RÉAFFECTATION DES COMPÉTITIONS DE 2016

Le Conseil a convenu d’un processus pour la réaffectation des deux compétitions de la Série Mondiale de l’Athlétisme en 2016 – les Championnats du monde de Marche par équipes (Cheboksary, Russie) et les Championnats du monde Juniors (Kazan, RUS) - retirées à la Russie pour cause de suspension de l’ARAF.

Un certain nombre de pays ont déjà exprimé leur intérêt pour l’organisation de ces événements. Une procédure d’attribution accélérée s’ouvrira la semaine prochaine avec une décision attendue pour début janvier.

AUTRES SUJETS

Le Conseil a convenu de la formation d'une Unité d'Intégrité pour éradiquer le dopage du monde de l’Athlétisme et préserver l'intégrité de l'IAAF.

Des rapports ont été présentés au Conseil par tous les départements de l’IAAF.

Sebastian Coe a également informé ses homologues des changements qui ont eu lieu à Monaco depuis qu'il a pris ses fonctions de président le 31 août.

Le contrat annuel qui fournissait un appartement permanent dans l'Hôtel Fairmont (5 étoiles) et qui était utilisé par le président avait été annulé dès son entrée en fonction.

Le bureau du président de l'IAAF à la Villa Miraflores a également été fermé et restitué à la Principauté de Monaco. Tout le personnel de l'IAAF autrefois basé là-bas a maintenant été transféré au siège de l'IAAF, quai Antoine 1er.

DÉCLARATION D’INTÉRÊTS

Sebastian Coe a encouragé tous ses collègues du Conseil à lister leurs déclarations d’intérêts et, comme il l’avait dit, a annoncé les changements suivants :

- Il a démissionné de son rôle d’ambassadeur de Nike car la polémique actuelle autour de ce rôle était nuisible à l’IAAF et à Nike.

- Il est président de CSM, l'une des plus grandes agences de marketing sportives du monde opérant dans 19 pays. Bien que les revenus de CSM soient négligeables pour l’athlétisme, la société a convenu de ne faire aucun appels d’offre, ni de travailler directement pour l'IAAF, ni avec aucune ville dans le cadre d’un appel d’offre à l'IAAF, alors qu'il est président de l'IAAF.

- Il démissionnera de ses fonctions de président de l'Association olympique britannique à la fin des Jeux Olympiques de 2016 à Rio.

DÉTERMINÉ À RÉPARER LES DÉFAILLANCES ET À RÉTABLIR LA CONFIANCE

Au nom du Conseil, Stephanie Hightower nouveau membre du Conseil, a déclaré : « Nous savons que nous devons rétablir la confiance avec nos fans et ce sera un travail de longue haleine. »

« Mais nous devons également montrer à nos athlètes que nous prenons à cœur de soutenir les athlètes non dopés et que nous ne tolérerons aucune fraude à aucun niveau. »

« L’ensemble du système a fait défaut aux athlètes. Nous devons mieux comprendre les déclencheurs et les signaux qui nous permettront d'identifier les problèmes tôt et de les corriger en amont ».

« Tous mes collègues du Conseil sont déterminés à réparer les défaillances et à rétablir la confiance parmi les athlètes et les fans. »

IAAF