Brett Clothier, head of the Athletics Integrity Unit (IAAF) © Copyright
Press Release Monaco

Brett Clothier appointed as first Head of Athletics Integrity Unit

Français

The IAAF is pleased to announce the appointment of Brett Clothier as the first Head of the independent Athletics Integrity Unit (AIU).

Following the IAAF Council’s approval of a new Integrity Code of Conduct, IAAF President Sebastian Coe officially launched the AIU at the beginning of April, announcing David Howman as Chairperson of the AIU’s Board. His fellow Board Members, Abby Hoffman, Dr Andrew Pipe and Marc Peltier were approved by Council on 12 April.

The fifth and final member of the Board, Brett Clothier is one of Australia’s leading sport integrity professionals. He established and led the Australian Football League (AFL)’s Integrity Unit for more than eight years, positioning the AFL as one of the first organisations worldwide to monitor doping alongside match-fixing and other integrity issues. Prior to his role at the AFL, Clothier spent four years as legal counsel to the Integrity Services Department of Racing Victoria. 

Commenting on his appointment Brett Clothier said: “Athletics is one of the few genuinely global sports. Through the AIU it has an unparalleled opportunity to demonstrate leadership on integrity issues and to share those with other sports and federations. I am excited by the opportunity I have been given to lead the AIU in rebuilding athlete and fan confidence in how we manage threats to the sport. I look forward to working with athletes and all members of the athletics community.”

IAAF President Sebastian Coe commented: “The Athletics Integrity Unit sits at the epicenter of the IAAF’s integrity reforms and today’s announcement is the final brick in athletics’ robust wall of ethical defenses. The AIU Board’s appointment of Brett Clothier completes an impressive line-up of world renowned talent in the field of sport integrity who will be the guardians of athletics’ ethics. The unit, which has been built for athletes so that they have the necessary information and support to make the right choices in their careers, is about restoring trust in competition. Brett’s experience will be a huge asset to the AIU in safeguarding our sport’s ethical credibility and I wish him and his team the very best for their vital work.” 

The Chairperson of the AIU Board, David Howman, commented: “The AIU Board conducted a very thorough search process for its first Head, and we are delighted to have attracted someone of Brett’s caliber. His track record of establishing and driving forward the AFL Integrity Unit from scratch eight years ago speaks for itself, and means he is the ideal person to lead the AIU’s athlete-centred programs during this crucial period for our sport.”

Starting ahead of the IAAF World Championships in London, Clothier will be responsible for the operations of the Unit, and for overseeing the Unit’s core activities which include: testing; intelligence and investigations; compliance; case management and education. Current Interim Head of the AIU, Thomas Capdevielle, will resume his duties as Head of Testing and Deputy Head of the AIU.

The AIU is responsible for combatting any and all threats to the integrity of the sport. It has replaced the IAAF’s former anti-doping department, the responsibility for the management of all aspects of the anti-doping programme for international-level athletes and their athlete support personnel as well as for the management of all other integrity-related programmes operated in elite athletics. This includes bribery and corruption, betting, the manipulation of competition results, age manipulation and misconduct around transfers of allegiance. 

Disciplinary Tribunal

The IAAF is also pleased to announce the appointment of Britain’s Michael Beloff QC as the inaugural Chair of the Disciplinary Tribunal. He is joined by five other members Catherine O’Regan (RSA), Annabel Pennefather (SGP), Thomas Murray (USA), Tafsir Malick N’Diaye (SEN) and Lauri Tarasti (FIN), with more appointments expected in due course.

The newly formed and independent Disciplinary Tribunal takes on the functions of the IAAF Ethics Board in respect of any new ethical matters arising since the beginning of 2017. Under the Integrity Code of Conduct, the Tribunal will hear and decide all breaches and has the power to impose sanctions. All decisions will be able to be appealed by the Court of Arbitration for Sport.

IAAF

 


BRETT CLOTHIER, NOMMÉ PREMIER DIRECTEUR DE L’UNITÉ D’INTÉGRITÉ DE L’ATHLÉTISME

L’IAAF est ravie d’annoncer la nomination de Brett Clothier, premier directeur de l’Unité d’intégrité de l’athlétisme (UIA) indépendante.

À la suite de l’approbation par le Conseil de l’IAAF d’un nouveau Code de conduite d’intégrité, le président de l’IAAF Sebastian Coe a lancé officiellement l’UIA début avril, en annonçant la nomination de David Howman comme président du conseil d’administration de l’UIA. La nomination des autres membres du conseil d’administration, Abby Hoffman, Andrew Pipe et Marc Peltier a été entérinée par le Conseil le 12 avril.

Le cinquième et dernier membre du conseil d’administration, Brett Clothier, est l’un des spécialistes de pointe de l’intégrité sportive en Australie. Il a créé l’Unité d’intégrité de la Ligue de football australien (AFL) et l’a dirigée pendant plus de huit ans, plaçant l’AFL parmi les principales organisations dans le monde à surveiller le dopage, mais également les manipulations de matches et d’autres questions relatives à l’intégrité. Avant d’occuper ces fonctions à l’AFL, Brett Clothier a passé quatre ans comme conseiller juridique du département des services d’intégrité de Racing Victoria.

« L’athlétisme est l’un des rares sports réellement universel, a réagi Brett Clothier par rapport à sa nomination. À travers l’UIA, il dispose d’une opportunité hors pair de démontrer son leadership vis-à-vis des questions d’intégrité et de partager ces dernières avec d’autres sports et fédérations. Je suis ravi d’avoir eu l’opportunité de diriger l’UIA pour rebâtir la confiance des athlètes et des fans par rapport à la manière dont nous gérons les menaces qui guettent le sport. J’ai hâte de travailler avec les athlètes et tous les membres de la communauté de l’athlétisme. »

« L’Unité d’intégrité de l’athlétisme se situe à l’épicentre des réformes consacrées à l’intégrité de l’IAAF », a déclaré pour sa part Sebastian Coe, le président de l’IAAF, « et l’annonce d’aujourd’hui est la dernière brique du mur qui protège solidement l’éthique de l’athlétisme. La nomination de Brett Clothier au conseil d’administration de l’UIA complète une liste impressionnante d’experts réputés dans le monde entier dans le domaine de l’intégrité sportive, qui seront les gardiens de l’éthique de l’athlétisme. Cette unité, bâtie pour les athlètes, afin qu’ils bénéficient des informations et du soutien nécessaires pour effectuer les bons choix dans leur carrière, a pour but de restaurer la confiance envers la compétition. L’expérience de Brett sera un atout immense pour l’UIA dans sa mission de sauvegarde de la crédibilité éthique de notre sport, et je lui souhaite, à lui et à son équipe, de réussir dans cette tâche indispensable. »

De son côté, David Howman, président du conseil d’administration de l’UIA, a déclaré : « Le conseil d’administration de l’UIA a conduit un processus de recherche très minutieux afin de trouver son premier directeur et nous sommes ravis d’avoir attiré quelqu’un du calibre de Brett. Sa carte de visite, avec la création, il y a huit ans, et le développement de A à Z de l’Unité d’intégrité de l’AFL, en dit long sur ses compétences et signifie qu’il est la personne idéale pour diriger les programmes de l’UIA, centrés sur les athlètes, durant cette période cruciale pour le sport. »

À partir des Championnats du Monde de l’IAAF de Londres, Brett Clothier aura en charge le fonctionnement de l’Unité et la supervision de ses activités essentielles : contrôles, renseignements et enquêtes, conformité, gestion des dossiers et formation. Le directeur actuel par intérim de l’UIA, Thomas Capdevielle, reprendra ses fonctions de directeur du contrôle et de directeur adjoint de l’UIA.

L’UIA est chargée de combattre toutes les menaces à l’intégrité du sport. Elle a remplacé l’ancien département antidopage de l’IAAF. Elle a la responsabilité de la gestion de tous les aspects du programme antidopage concernant les athlètes de niveau international et leur personnel d’encadrement, ainsi que de la gestion de tous les autres programmes relatifs à l’intégrité qui sont en vigueur au sein de l’athlétisme d’élite. Cela comprend la subordination et la corruption, les paris, la manipulation des résultats de compétitions, la manipulation de l’âge et les comportements frauduleux en matière de transferts de nationalité.

TRIBUNAL DISCIPLINAIRE

L’IAAF est également ravie d’annoncer la nomination du Britannique Michael Beloff, qui est le premier président du tribunal disciplinaire. Il sera accompagné de cinq autres membres, Catherine O’Regan (RSA), Annabel Pennefather (SGP), Thomas Murray (USA), Tafsir Malick N’Diaye (SEN) et Lauri Tarasti (FIN), alors que d’autres nominations devraient intervenir en temps voulu.

Le tribunal disciplinaire indépendant récemment constitué poursuit les fonctions du Conseil d’éthique de l’IAAF, pour ce qui concerne toute nouvelle question éthique soulevée depuis le début de l’année 2017. Conformément au Code de conduite d’intégrité, le tribunal entendra et prendra une décision par rapport à tout manquement, avec le pouvoir d’imposer des sanctions. Toutes ses décisions seront susceptibles d’appel auprès du Tribunal arbitral du sport.

IAAF