IAAF logo (IAAF) © Copyright
Press Release Monaco

IAAF response to Ethics Board decision concerning three IAAF employees

Français

The independent IAAF Ethics Board at the conclusion of the disciplinary investigative process has today delivered its decision concerning three IAAF employees – click here.

IAAF statement

Following a full and thorough investigation by the IAAF Ethics Board into three IAAF employees, the IAAF has taken the following actions with respect to Nick Davies, Jane Boulter-Davies and Pierre-Yves Garnier. 

All three have received sanctions by the Ethics Board with Pierre-Yves Garnier (3 months) and Jane Boulter-Davies (6 months) having served their suspensions. The sanction imposed on Nick Davies is that he does not return to his role or any other role at the IAAF. He is, however, able to continue to work in athletics in other roles within other organisations.

Taking into consideration these sanctions, Pierre-Yves Garnier and Jane Boulter-Davies will be returning to the IAAF tomorrow. Pierre-Yves returns in his existing role as Medical & Scientific Senior Manager, while Jane returns as Special Project Manager in the Competitions Department on a six month probation with the aim of full reinstatement if probation conditions are met. Nick will not be returning to the IAAF.

Commenting on the decision, IAAF CEO Olivier Gers said: “We thank the Ethics Board, in particular Sir Anthony Hooper, for the detailed investigation and would like to acknowledge the Ethics Board’s findings that none of the individuals had any case to answer with regards to corruption and all three were commended on their efforts to ensure cheats in the sport were properly identified and brought to justice.”

 

 


Réaction de l’IAAF suite à la décision de la Commission d’éthique concernant trois employés de l’IAAF

À la suite de la conclusion du processus d’investigation disciplinaire concernant trois employés de l’IAAF, la Commission d’éthique indépendante de l’IAAF a livré aujourd’hui ses décisions : cliquez ici.

Déclaration de l’IAAF

Faisant suite à l’investigation complète et exhaustive menée par la Commission d’éthique indépendante de l’IAAF portant sur trois employés de l’IAAF, l’IAAF a pris les actions suivantes concernant Nick Davies, Jane Boulter-Davies et Pierre-Yves Garnier.

Tous trois ont été sanctionnés par la Commission d’éthique, Pierre-Yves Garnier (3 mois) et Jane Boulter-Davies (6 mois) ayant déjà purgé leur suspension respective. La sanction infligée à Nick Davies est qu’il ne sera pas autorisé à retrouver ni sa fonction ni toute autre fonction au sein de l’IAAF. Il est toutefois autorisé à continuer à travailler dans le milieu de l’athlétisme pour le compte d’organisations tierces.

Prenant ces sanctions en compte, Pierre-Yves Garnier et Jane Boulter-Davies réintégreront l’IAAF demain. Pierre-Yves retrouve son poste de responsable du département Médical et scientifique, tandis que Jane revient en tant que manager de projets spéciaux dans le département Compétitions avec une période probatoire de six mois dans la perspective d’une réintégration totale si la période probatoire est satisfaisante. Nick ne réintégrera pas l’IAAF.

Le directeur-général de l’IAAF, Olivier Gers a déclaré : « Nous remercions la Commission d’éthique, et en particulier Sir Anthony Hooper, pour son investigation minutieuse et tenons à souligner les conclusions de la Commission d’éthique aux termes desquelles aucune de ces personnes n’a été impliquée de quelque manière que ce soit dans des affaires de corruption, et tous trois ont été salués pour les efforts qu’ils ont déployés pour s’assurer que les tricheurs en athlétisme soient correctement identifiés et traduits en justice. »

;