IAAF logo (IAAF) © Copyright
Press Release Monaco

Exceptional eligibility guidelines for international competition

Français

The IAAF has today published a set of guidelines for athletes seeking exceptional eligibility for international competition under competition rule 22.1A.

The guidelines come following last week’s IAAF Council Meeting, where it was decided that the Russian Athletics Federation (RusAF) had not met the verification criteria to be reinstated as an IAAF Member Federation.

A rule amendment was also passed which means that if there are any individual athletes who can clearly and convincingly show that they are not tainted by the Russian system because they have been outside the country and subject to other effective anti-doping systems, then they should be able to apply for permission to compete in international competitions, not for Russia but as a neutral athlete.

IAAF President Sebastian Coe said: "Both the Taskforce and the Doping Review Board have worked extremely hard to get to where we are today, just days away from the European Championships. We know there are some Russian athletes considering applying to compete in international competitions under this new rule so it is important they are all clear about the criteria under which their application will be reviewed.”

IAAF

 


Lignes directrices concernant l’éligibilité exceptionnelle pour les compétitions internationales

L’IAAF a publié aujourd’hui des lignes directrices pour l’éligibilité exceptionnelle d’athlètes pour les compétitions internationales selon la Règle de Compétition 22.1A.

Ces lignes de conduite font suite à la réunion du Conseil de l’IAAF de la semaine dernière, à l’occasion de laquelle il a été décidé que la fédération russe d’athlétisme (RusAF) n’avait pas rempli les critères de vérification exigés pour être réintégrée au statut de Fédération membre de l’IAAF.

Une modification au règlement a également été approuvée stipulant que s'il existe des athlètes individuels pouvant démontrer de manière claire et convaincante qu'ils ne sont pas entachés par le système russe parce qu'ils ont été en dehors du pays, et sujets à d'autres systèmes d'antidopage efficients, dont des contrôles antidopage efficaces, il leur est possible de demander l’autorisation de concourir aux épreuves internationales, non pas pour la Russie, mais sous une bannière neutre.

Le président de l’IAAF, Sebastian Coe, a dit: "Tant le Groupe de travail que le Comité de surveillance antidopage ont travaillé extrêmement dur pour arriver au point où nous en sommes aujourd’hui, à quelques jours à peine des Championnats d’Europe. Nous savons qu’il y a un certain nombre d’athlètes russes envisageant de demander une autorisation de s’aligner dans les compétitions internationales par le biais de cette nouvelle Règle, et il est donc important que tous aient une compréhension totale des critères selon lesquels leur demande sera prise en considération.”

IAAF