Marathon runners in action (Getty Images) © Copyright
Press Release Nairobi, Kenya

IAAF joins race to beat global air pollution crisis

Today, UN Environment and the IAAF have announced a new partnership to address the issue of air quality which is leading to 7 million deaths across the world. The partnership will be supported by the Climate and Clean Air Coalition (CCAC) who will be working to create an air quality monitoring network that will eventually link almost 1,000 athletics tracks around the world.

The five-year partnership was announced coinciding with the conclusion of the World Health Assembly in Geneva. Nearly 91% of the world’s population breathes air that does not meet World Health Organization air quality guideline levels.

“Getting the world of athletics taking action on air quality is a massive breakthrough for action on this issue. Everyone loses if the air is dirty. But this plan to get 1000 monitors on tracks, support from greats such as Seb Coe and Haile Gebrselassie, I am sure we can begin to clean the skies across the world,” said Erik Solheim, Executive Director, UN Environment.

Commenting on the partnership, IAAF President Sebastian Coe said: “We are delighted to join forces with UN Environment to raise awareness and collect data that will enable our athletes and communities around the world to help tackle this silent killer. We hope that governments, community leaders and the public take a greater interest in what affects every breath they take.”

By engaging a community of professional athletes, local and national governments, community leaders and a growing number of people worldwide who choose to run as their main form of exercise, the IAAF pledges to not only raise awareness about air pollution, but to contribute key data in the battle to combat it as well.

The key objectives of the partnership between IAAF, UN Environment and CCAC are:

Create an air quality monitoring network by collecting data from all IAAF certified tracks around the world – approximately 1,000 – within five years.

Work with international NGOs and partners to create a real time air quality database with global coverage.

Create a major city network of air quality monitors that can help runners choose the best times to run in their cities

Work with local and national governments to better understand the effects of air quality on the quality of life in communities.

Study the correlation of air quality on the performance of athletes (with the IAAF Health and Science Department)

Lead and join global campaigns for cleaner air

Expanding their commitment beyond the issue of air pollution, the IAAF further pledged to introduce measures to reduce plastics at future IAAF events and encourage IAAF member federations and permit meetings to follow suit. An estimated 360 million tonnes of plastics will be produced this year, with the figure expected to grow to 619 million tonnes per year by 2030.

With an informal network of more than half a billion runners around the world, no other sport has the same global reach as athletics to create awareness on the health impacts of air pollution. It is estimated that 6% of the world’s population of 7.6 billion run regularly, a figure expected to rise to more than 10% in the next few years.

Earlier this month, the IAAF announced its support for UN Environment’s BreatheLife campaign. Marathon legends Paula Radcliffe and Haile Gebrselassie stepped up as the first IAAF Ambassadors for the initiative. To learn more about air quality in your city, visit breathelife2030.org.

 

Notes for editors

A message from IAAF Ambassador Paula Radcliffe on air quality:


About UN Environment:

UN Environment is the leading global voice on the environment. It provides leadership and encourages partnership in caring for the environment by inspiring, informing, and enabling nations and peoples to improve their quality of life without compromising that of future generations. UN Environment works with governments, the private sector, civil society and with other UN entities and international organisations across the world. More information: www.unenvironment.org


About the Climate and Clean Air Coalition

The Climate and Clean Air Coalition is a voluntary partnership of governments, intergovernmental organisations, businesses, scientific institutions and civil society organisations committed to improving air quality and protecting the climate through actions to reduce short-lived climate pollutants. More information: www.ccacoalition.org

 


 

L’athlétisme rejoint la lutte contre la crise mondiale de la pollution de l’air

ONU Environnement et l’Association Internationale des Fédérations d’Athlétisme (IAAF) ont annoncé aujourd’hui un nouveau partenariat pour s’attaquer au problème de la qualité de l’air, responsable de la mort de 7 millions de personnes dans le monde. Ce partenariat sera soutenu par la Coalition pour le climat et l’air pur (CCAP), qui travaillera à la création d’un réseau de surveillance de la qualité de l’air qui à terme, reliera près de 1 000 pistes d’athlétisme du monde entier.

Le partenariat de cinq ans a été annoncé en même temps que s’achevait l’Assemblée mondiale de la Santé à Genève. Près de 91 % de la population mondiale respire un air qui n’est pas conforme aux lignes directrices de l’Organisation mondiale de la santé sur la qualité de l’air.

« Faire en sorte que le monde de l’athlétisme agisse sur la qualité de l’air est une énorme avancée pour résoudre ce problème. Tout le monde est perdant si l’air est malsain. Mais avec ce plan, dont l’objectif est de mettre en place 1 000 dispositifs de surveillance sur les pistes, et le soutien de grands noms tels que Seb Coe et Haile Gebrselassie, je suis sûr que nous pouvons commencer à assainir le ciel sur toute la planète », a déclaré Erik Solheim, directeur exécutif d’ONU Environnement.

De son côté, le Président de l’IAAF Sebastian Coe n’a pas caché sa satisfaction : « Nous sommes ravis d’unir nos forces à celles d’ONU Environnement pour sensibiliser et recueillir des données qui permettront à nos athlètes et aux populations du monde entier de s’attaquer à ce tueur silencieux, a-t-il commenté. Nous espérons que les gouvernements, les leaders des communautés et le grand public s’intéresseront davantage à ce qui affecte chacune de nos respirations. »

En impliquant un certain nombre d’athlètes professionnels, des collectivités locales et des gouvernements, des leaders de communautés et un nombre croissant de personnes dans le monde entier qui ont choisi la course comme principale forme d’exercice, l’IAAF s’engage non seulement à sensibiliser le grand public à la pollution de l’air, mais aussi à fournir des données clés pour la combattre.

Les principaux objectifs de ce partenariat entre l’IAAF, ONU Environnement et la CCAP sont les suivants :

Créer un réseau de surveillance de la qualité de l’air en recueillant des données sur toutes les pistes homologuées par l’IAAF dans le monde - environ 1 000 - dans un délai de cinq ans.

Collaborer avec des ONG et des partenaires internationaux pour créer une base de données sur la qualité de l’air en temps réel dans le monde entier.

Créer un réseau de surveillance de la qualité de l’air dans les grandes villes de nature à aider les coureurs à choisir les meilleurs moments pour courir dans leur ville.

Collaborer avec les collectivités locales et les gouvernements pour mieux comprendre les effets de la qualité de l’air sur la qualité de vie des populations.

Étudier la corrélation existant entre la qualité de l’air et la performance des athlètes (avec le département de l’IAAF Santé et sciences).

Mener ou encore rejoindre des campagnes mondiales pour assainir l’air.

En étendant son engagement au-delà de la question de la pollution de l’air, l’IAAF s’est également engagée à introduire des mesures visant à réduire les plastiques lors des futurs événements de l’IAAF et à encourager les fédérations membres de l’IAAF et les meetings d’athlétisme à lui emboîter le pas.

Avec un réseau officieux de plus d’un demi-milliard de coureurs dans le monde, aucun autre sport n’a la portée mondiale de l’athlétisme pour sensibiliser les gens aux effets de la pollution de l’air sur la santé. On estime que 6 % des 7,6 milliards d’habitants de la planète courent régulièrement, un chiffre qui devrait grimper à plus de 10 % au cours des prochaines années.

Plus tôt ce mois-ci, l’IAAF a annoncé son soutien à la campagne BreatheLife d’ONU Environnement. Paula Radcliffe et Haile Gebrselassie, légendes du marathon, ont été les premiers ambassadeurs de l’IAAF vis-à-vis de cette initiative. Pour en savoir plus sur la qualité de l’air dans votre ville, visitez breathelife2030.org

 

Note des éditeurs

Message de Paula Radcliffe, ambassadrice de l’IAAF, sur la qualité de l’air :


À propos de l’Association Internationale des Fédérations d’Athlétisme

L’Association Internationale des Fédérations d’Athlétisme est l’organe international qui gouverne l’athlétisme. Depuis 1912, l’IAAF s’efforce de répondre au besoin d’une autorité de gouvernance mondiale, d’un programme de compétition, d’équipements techniques standardisés et d’une liste de records du monde officiels.

Pour en savoir plus : www.iaaf.org


À propos d’ONU Environnement

ONU Environnement est la principale organisation mondiale dédiée à la protection de l’environnement. Elle assure le leadership et encourage les partenariats pour assurer la protection de l’environnement en incitant, en informant et en permettant aux nations et aux peuples d’améliorer leur qualité de vie sans compromettre celle des générations futures. ONU Environnement collabore avec les gouvernements, le secteur privé, la société civile et d’autres entités des Nations Unies et organisations internationales à travers le monde.

Pour en savoir plus : www.unenvironment.org/fr


À propos de la Coalition pour le climat et l’air pur

La Coalition pour le climat et l’air pur (CCAP) est un partenariat volontaire entre des gouvernements, des organisations intergouvernementales, des entreprises, des institutions scientifiques et des organisations issues de la société civile. Ils se sont engagés à améliorer la qualité de l’air et à protéger le climat par l’intermédiaire d’initiatives destinées à réduire les polluants climatiques à courte durée de vie.

Pour en savoir plus : www.ccacoalition.org


Pour toute demande de renseignements, les médias peuvent s’adresser à :

Keith Weller, responsable du service de presse d’ONU Environnement. keith.weller[at]un.org