IAAF Chief Executive Officer Olivier Gers and IAAF President Sebastian Coe at the IAAF Special Congress in Monaco (Philippe Fitte / IAAF) © Copyright
Press Release Monaco

Overwhelming vote for IAAF reform delivered by membership

Français

The IAAF Special Congress delivered a 95% vote in favour of a resolution for constitutional reform which will be delivered in two stages, 1 January 2017 and 1 January 2019, issuing in a new era of transparent and accountable sports administration.

In his opening address, IAAF President Sebastian Coe had urged the 197 national member federations who were represented in the Congress room to back the governance structure reforms which were the basis for the constitutional reform.

“We must protect our sport,” said Coe. “We must put in place the structures that will keep our sport and athletes safe on and off the field of play, in and out of the stadium. It is bad enough that any of this happened once BUT it cannot happen a second time. Not on our watch and not on anyone else’s watch. We have to step up and ensure the walls are never too high again and that checks and balances are in place and working.”

---

The vote

Voting cards distributed: 197
Valid votes: 192
Special majority: 127
YES: 182
NO: 10

Resolution

That the constitution of the IAAF currently in force be amended by revoking it in full and replacing it with the following constitutions:

a. The constitution circulated on 2 September 2016 entitled “2017 Constitution”, which shall take effect on 1 January 2017; and,

b. The constitution circulated on 25 November 2016 entitled revised proposed “2019 Constitution”, which shall take effect from 1 January 2019, and replace the 2017 Constitution with effect from that date, except to the extent specified in the revised proposed 2019 Constitution.

---

Sebastian Coe outlined clearly to members what the resolution meant: “The proposals in front of you today incorporate the changes that you have articulated to me through this process. I have listened carefully and clearly. I always knew my most challenging task would be to balance the views and competing claims of an association made up of six continents and 214 Member Federations. And yes I know that not everything you have in front of you today has universal approval. But the fundamental principles of these reforms I believe have broad support.”

IAAF

 


Les membres de l'IAAF votent massivement en faveur des réformes de l'IAAF

Le Congrès de l'IAAF s'est prononcé à 95 % en faveur d'une résolution pour une réforme des statuts qui entrera en vigueur en deux temps, le 1er janvier 2017, puis le 1er janvier 2019, introduisant une ère nouvelle d'administration sportive transparente et responsable.

Dans son allocution d'ouverture, le président de l'IAAF Sebastian Coe avait exhorté les 197 fédérations nationales membres représentées dans l'auditorium du Congrès à soutenir les réformes de la structure de gouvernance formant la base de la réforme constitutionnelle.

« Nous devons protéger notre sport, a dit Sebastian Coe. Il nous faut mettre en place les structures qui permettront à notre sport et à nos athlètes d'être en sécurité sur les pistes, stades et lieux de compétition, et en dehors. Il est bien entendu terrible que tout ceci ait pu arriver une première fois, MAIS il est inacceptable que cela puisse se reproduire. Ni sous notre gouvernance, ni sous celle de qui que ce soit d'autre. Nous devons monter au créneau et nous assurer que les remparts ne soient plus jamais trop élevés, et que les mécanismes de contrôle soient en place et fonctionnent."

---

Le vote

Bulletins de vote distribués : 197 
Bulletins valides : 192 
Majorité qualifiée : 127 
OUI : 182 
NON : 10

Résolution

Que les statuts de l'IAAF actuellement en vigueur soit amendés en étant intégralement révoqués et remplacés par les statuts suivants :

a. Les statuts diffusés le 2 septembre 2016 intitulés "Statuts 2017", qui prendront effet le 1er janvier 2017 ; et,

b. Les statuts diffusés le 25 novembre 2016 intitulés proposition révisée de "Statuts 2019", qui entreront en vigueur le 1er janvier 2019 et qui remplaceront les Statuts 2017 à compter de cette date, exception faite des éléments spécifiés dans la proposition révisée des Statuts 2019.

---

Sebastian Coe a donné un aperçu clair de ce que signifie la résolution : « Les propositions qui sont devant vous aujourd'hui intègrent les changements que vous m'avez signifiés au travers de ce processus. J'ai écouté de manière attentive et claire. J'ai toujours su que ma tâche la plus ardue serait d'équilibrer les points de vue et demandes parfois en contradiction les unes avec les autres d'une association rassemblant six continents et 214 Fédérations membres. Bien entendu, je suis conscient que tout ce que vous avez sous les yeux aujourd'hui ne rencontre pas l’unanimité. Mais je demeure persuadé que les principes fondamentaux de ces réformes bénéficient d'un soutien massif. »

IAAF