16 NOV 2013 Iaaf News Monaco

2013 World Athletes of the Year – President Lamine Diack’s speech

Lamine Diack at the 2013 World Athletes of the Year press conference (Philippe Fitte)Lamine Diack at the 2013 World Athletes of the Year press conference (Philippe Fitte) © Copyright

- READ ON for English and French language versions of this story
- La traduction française suit le texte anglais

“I am delighted to be here with you as we celebrate the best athletes of the year, look back on a great year and honour the new class of the IAAF Hall of Fame.

"We had an extremely successful World Championships in Moscow, but we also had the World Cross Country Championships in Bydgoszcz, the World Youth Championships in Donetsk, as well as the other meetings and competitions with world-class athletes.

"My personal highlight was the great IAAF World Championships in Moscow with 2000 athletes from 203 nations, a record for this event.

"In Moscow 18 countries won gold medals, 38 countries took medals and 60 placed athletes in the top eight, thus proving once again that athletics is the most universal of all sports and has a unique role to play.

"Nearly half a million people attended the competition sessions in Moscow. Aside from football, no other Olympic sport can attract that number of spectators to a stadium for its world championships.

"Now we can now look forward to editions of World Championships in two other world-class capital cities – Beijing in 2015 and London in 2017.

"We have also been active in our fight against the cheats to ensure the credibility of the sport.

"We will not stint in our war against doping, and the IAAF has strongly urged WADA to return to a four-year sanction for athletes who commit a serious doping offence.

"Yet we must not be complacent about our place in the world of sports.

"We need to adapt our competition programmes to reflect the increasing diversity of the sport and entertainment world.

"Attracting and retaining the young as both participants and spectators is essential if athletics and the whole Olympic movement are to keep their appeal.

"To assure that the IAAF possesses the structures and resources to achieve that central goal, in 2013 the IAAF Council agreed on a new strategic initiative called the IAAF Strategic Plan to closely scrutinise every aspect of the IAAF’s organisation and management until 2016.

"I am also determined to make the IAAF’s relationship with the IOC a key priority so as to underline and enhance the IAAF’s role in the Olympic movement and the continuing contribution of athletics to the success of the summer Games.

"We must also consolidate commercial stability by looking for significant new sponsorship deals not only for IAAF but for the IAAF Areas to allow them to become increasingly self-sufficient.

"We will make a considerable investment in new media and our website to improve the appeal of athletics to young fans around the world.

"In terms of our competition ‘product’, we will continually review competition structures and harmonise national, Area and international calendars, gathering the key players under the IAAF umbrella for decision making.

"We will also continue to promote fair play and ethics, not only in the fight against doping, but against illegal betting and other threats to the integrity of sport and we are finalising a new social responsibility programme for athletics so we can help to build a better world.

"I am confident that with an approach based on teamwork and best practice, the IAAF will be more than ready for the challenges ahead

"Thank you to all the athletes who have made this sport great and thank you for your attention."

IAAF

******

Athlètes de l'Année 2013 - l'allocution du Président Lamine Diack

"Je suis ravi de me trouver ici parmi vous afin, qu'ensemble, nous puissions célébrer les meilleurs athlètes de l'année, mais aussi contempler l'année merveilleuse que nous venons de vivre et honorer la nouvelle classe du Temple de la renommée de l'IAAF.

En plus de nos Championnats du monde de Moscou, couronnés de l'immense succès que l'on sait, nous avons pris plaisir aux Championnats du monde de Cross à Bydgoszcz, aux Championnats du monde Cadets à Donetsk, ainsi qu'à nombre d'autres compétitions et manifestations rassemblant des athlètes de tout premier plan mondial.

Personnellement, ce sont les superbes Championnats du monde de l'IAAF de Moscou, avec la présence de 2000 athlètes représentant 203 nations, un record pour cette compétition, qui resteront parmi mes souvenirs les plus forts pour 2013.

À Moscou, 18 pays ont remporté des médailles d'or, 38 pays sont montés sur le podium, et 60 pays ont placé leurs athlètes parmi les huit premiers de leur épreuve, prouvant une fois encore que l'athlétisme est le plus universel des sports et a un rôle unique à jouer.

Près d'un demi-million de personnes ont assisté aux compétitions à Moscou. Hormis le football, aucun autre sport olympique ne peut prétendre attirer autant de spectateurs dans un stade pour ses championnats du monde.

Nous pouvons dès à présent anticiper avec délectation l'organisation d'éditions de nos championnats du monde dans deux autres capitales mondiales majeures - Pékin en 2015, puis Londres en 2017.

Nous avons également continué à être très actifs dans notre lutte contre les tricheurs, afin d'assurer la crédibilité de notre sport.

Nous ne faiblirons pas dans la lutte que nous menons contre le dopage, et l'IAAF est intervenue de manière appuyée auprès de l'AMA pour qu'elle revienne à des sanctions de quatre années à l'encontre des athlètes coupables d'une infraction sérieuse au Règlement antidopage.

Pour autant, nous ne pouvons nous permettre de verser dans la complaisance concernant la place que nous occupons dans le monde sportif.

Il nous faut adapter nos programmes de compétition afin de refléter la diversité sans cesse croissante des univers du sport et du divertissement.

Il est essentiel que nous attirions les jeunes à notre sport, et les conservions, et ce tant comme participants que comme spectateurs, pour que l'athlétisme, et le Mouvement olympique dans son ensemble, conservent l'attrait qui est le leur.

Afin d'assurer que l'IAAF possède les structures et ressources pour atteindre cet objectif central, le Conseil de l'IAAF s'est mis d'accord, en 2013, sur une nouvelle initiative stratégique appelée le Plan stratégique de l'IAAF; celui-ci vise à étudier, entre maintenant et 2016, d'au plus près chaque aspect de l'organisation et de la gestion de l'IAAF.

Je suis également déterminé à faire de la relation de l'IAAF avec le CIO une priorité-clé afin de souligner et mettre en exergue le rôle de l'IAAF au sein du Mouvement olympique, ainsi que la contribution continue de l'athlétisme au succès des Jeux d'été.

Il nous faut aussi consolider notre stabilité commerciale, en identifiant et finalisant de nouveaux accords de sponsoring, et ce non seulement pour l'IAAF mais également pour les Régions de l'IAAF afin de leur permettre de gagner graduellement en autonomie.

Nous comptons investir de manière considérable dans les nouveaux médias et dans notre site internet afin d'améliorer l'attrait de l'athlétisme auprès de la jeunesse du monde entier.

En ce qui concerne notre "produit" - nos compétitions - nous allons revoir en permanence les structures des compétitions et veiller à harmoniser les programmes nationaux, régionaux et internationaux, notamment en rassemblant l'ensemble des interlocuteurs-clés sous la houlette centrale de l'IAAF afin de mettre au point les solutions les plus pertinentes.

Nous allons également poursuivre nos efforts de promotion du fair-play et de l'éthique, non seulement dans le domaine de l'antidopage, mais également dans le but de lutter contre les paris illégaux et toute autre menace à l'intégrité du sport. En outre, nous mettons actuellement les touches finales à un nouveau programme de responsabilité sociale pour l'athlétisme afin que nous puissions contribuer à la construction d'un monde meilleur.

Je suis confiant qu'avec une approche basée sur le travail d'équipe et les meilleures pratiques, l'IAAF sera plus que parée pour les défis qui nous attendent.

Je remercie encore tous les athlètes qui ont rendu ce sport aussi extraordinaire et merci à vous pour votre attention."

IAAF