Japhet Kipyegon Korir leads the senior men's race at the 2013 IAAF World Cross Country Championships, Bydgoszcz, Poland on Sunday 24 March (Getty Images) © Copyright
Iaaf News Monaco

IAAF World Cross Country Championships, Guiyang 2015 – 100 days to go

Français

The countdown starts in earnest to the IAAF World Cross Country Championships, Guiyang 2015 as Thursday (18) marked just 100 days to go until China stages the world’s premier cross-country competition for the first time.

It will be only the third time that the championships have been staged in Asia, following on from 2005 in Fukuoka (JPN) and 2009 in Amman (JOR), since they were inaugurated back in 1972.

With the deadline for preliminary entries still more than a month away, it would be premature to speculate on the numbers of the runners and IAAF member federations that will be represented in Guiyang.

However, two well-known names have already expressed a keen interest in being on the start line of the races on 28 March.

The Kenyan pair of Japhet Korir and Emily Chebet, who were the winners of the senior races in 2013 at the last edition of the championships, when they were held in the Polish city of Bydgoszcz, have both said in recent weeks that they intend to defend their titles and that the championships are their main target in the coming months.

Almost inevitably, the distance-running powerhouses of Kenya and Ethiopia are expected to dominate proceedings once again in Guiyang.

Eritrea’s Zersenay Tadese and the Netherlands’ Lornah Kiplagat, both in 2007, were the last individual senior winners from anywhere other than the two East African countries while Tanzania’s Andrew Sambu and Finland’s Annemari Sandell, who triumphed in 1991 and 1995 respectively, were the last junior winners to fracture the duopoly.

It is also more than a decade since any team other than Kenya and Ethiopia won one of the team contests but the US senior men’s team won the silver medals last year in Bydgoszcz and showed that there are still plenty of places on the podium available for inspired and talented challengers to the leading contenders from the Rift Valley.

Once again, as it has been since 2007, there will be four races over what has now become the established distances at the championships: junior women - 6km, junior men - 8km, senior women - 8km, senior men – 12km. Team contests will be on the basis of ‘up to six to run, four to score’.

Prize money will be given to the first six individuals and teams in the senior races, with US$30,000 going to the first man and woman home and US$20,000 to be spread among the winning teams.

Phil Minshull for the IAAF


Les Championnats du monde de Cross, Guiyang 2015: Jour J-100


Le compte à rebours final en vue des Championnats du monde de Cross de l'IAAF, Guiyang 2015, est véritablement lancé à présent. Ce jeudi (18) marquait en effet 100 jours exactement avant que la Chine n'accueille pour la première fois la compétition mondiale la plus importante de cette discipline.

Ce ne sera en outre que la troisième fois, depuis sa création en 1972, que la manifestation se tiendra en Asie, après les éditions de 2005 (à Fukuoka, au Japon) et de 2009 (à Amman, en Jordanie).

A plus d'un mois de la date limite pour les préinscriptions, il serait prématuré de spéculer quant au nombre de coureurs et de Fédérations membres de l'IAAF qui pourraient être présents à Guiyang.

Deux personnalités bien connues ont cependant d'ores et déjà fait savoir qu'elles comptent bien s'aligner au départ des courses le 28 mars. Les Kenyans Japhet Korir et Emily Chebet, champions des courses seniors hommes et femmes en 2013, lors de la dernière édition de la compétition, dans la ville polonaise de Bydgoszcz, ont ainsi tous deux déclaré ces dernières semaines qu'ils veulent défendre leurs titres, et que c'est même là leur objectif principal ces prochains mois.

De manière quasi inévitable, on s'attend à voir les mastodontes de la course de fond que sont le Kenya et l'Ethiopie dominer les courses de Guiyang.

Il faut en effet remonter à 2007, avec l'Erythréen Zersenay Tadese et la Néerlandaise Lornah Kiplagat, pour trouver dans le palmarès des Mondiaux des vainqueurs seniors représentant des nations différentes des deux pays d'Afrique de l'est. Au niveau des juniors, c'est le Tanzanien Andrew Sambu (en 1991) et la Finlandaise Annemari Sandell (en 1995) qui ont, les derniers, réussi à déloger l'Ethiopie et le Kenya de la plus haute marche du podium.

Cela fait également plus d'une décennie qu'une nation autre que l'Ethiopie ou le Kenya a remporté un titre par équipes, même si l'équipe senior masculine des USA a pris l'argent à Bydgoszcz, démontrant ainsi qu'il y a toujours de la place parmi l'élite pour des challengers inspirés et talentueux, décidés à en découdre avec les meilleurs spécialistes de la Vallée du Rift.

Une fois encore, comme cela est le cas depuis 2007, il y aura quatre courses sur les distances désormais établies comme celles des championnats: femmes juniors - 6km, hommes juniors - 8km, femmes seniors - 8km, hommes seniors – 12km. Les compétitions par équipes se fondent sur la base de "un maximum de six coureurs, dont quatre marquent des points".

Des primes sont distribuées aux premiers six des classements individuels et par équipes chez les seniors, avec 30 000 dollars US revenant aux champions du monde homme et femme, et 20 000 dollars US répartis parmi les équipes gagnantes.

Phil Minshull pour l'IAAF