The start of the men's 100m at the Jamaica International Invitational in Kingston (Getty Images) © Copyright
Iaaf News Kingston, Jamaica

IAAF pleased with anti-doping progress in Jamaica

Français

Senior staff from the IAAF medical and anti-doping department have concluded a productive two-day visit to Jamaica.

Meetings were held with both the Jamaica Anti-Doping Commission (JADCO) and the Jamaica Athletics Administrative Association (JAAA) to gauge the progress made in the region towards sustained and effective anti-doping programmes and enhance the coordination between Jamaican anti-doping authorities and the IAAF going forward.

Following both meetings, the IAAF is pleased to note the professional manner in which the authorities are addressing these issues and the common will to maintain a privileged partnership in the protection of clean athletics.

Meeting firstly with JADCO executive director Carey Brown and his team, the IAAF were afforded the opportunity to see first-hand the new structure and resources put in place by JADCO, with assistance from the Canadian Centre for Ethics in Sport (CCES), as well as to discuss plans moving forward in a crucial World Championships year.

The IAAF also took the opportunity to share details of its own anti-doping programme along with clear expectations for the type of programme required in a country of Jamaica’s sporting ability. The IAAF was impressed to see the results of a serious staffing re-structure, a programme now in compliance with the WADA Code, and committed staff which includes a core group of experienced doping control officers.

Approximately 500 doping controls have been conducted on Jamaican athletes by the IAAF and JADCO since January 2014.

IAAF staff also met with JAAA president Warren Blake to discuss the Jamaican athletics system, and the JAAA’s role in promoting and protecting clean sport.

The IAAF / JAAA relationship remains positive and the meetings allowed both parties to discuss the important obligations placed on the JAAA by the WADA Code, and how they are best able to respond and fulfil these commitments.

On the same day, the IAAF joined together with both JADCO and the JAAA to present a combined information session for elite athletes and senior support personnel. JADCO presenters focused on the athlete and support personnel obligations under the 2015 Code, while the IAAF spoke at length regarding the risk around nutritional supplements. Most pleasing to all parties involved was the high level of robust and honest discussion between attendees on both matters.

Finally, IAAF delegates were afforded the opportunity to see the JADCO team in action as they performed their duties as part of the Jamaica International Invitational meeting. Again, the IAAF were impressed with the professionalism of the staff and witnessed sample collection which was completely in line with the international standards.

Due to their significant international success on the track, and previous lack of adequate domestic doping control (which required significant supplementation by the IAAF out-of-competition testing programme), Jamaica has remained a country of high interest to the IAAF, and one where a positive working relationship and quality doping control programme is of utmost importance.

After seeing positive progress during this trip, the IAAF is keen to continue to build on the recent success by assisting JADCO and JAAA in their implementation of a robust anti-doping programme in Jamaica.

IAAF


L'IAAF se déclare très heureuse des progrès accomplis en Jamaïque au niveau de sa politique de l'antidopage


Des représentants seniors de la division Médical et antidopage de l'IAAF viennent de conclure une visite productive de deux jours en Jamaïque.

Des réunions se sont tenues entre l'IAAF et la Commission antidopage jamaïcaine (JADCO) et entre l'IAAF et l'Association d'administration de l'athlétisme jamaïcain (JAAA) afin d'évaluer les progrès accomplis dans la région en ce qui concerne la mise en place de programmes antidopage durables et efficaces, et une amélioration de la coordination entre les autorités jamaïcaines antidopage et l'IAAF.

À la suite de chacune des deux réunions, les représentants de l'IAAF ont exprimé leur satisfaction quant à la manière professionnelle dont les autorités concernées travaillent à résoudre les problèmes existants, et la volonté partagée par les deux parties de maintenir un partenariat privilégié en matière de protection d'un athlétisme propre.

La délégation de l'IAAF a d'abord rencontré le directeur délégué de la JADCO, Carey Brown, et son équipe. Cette réunion a été l'occasion de visiter la nouvelle structure et les ressources mobilisées par la JADCO, assistée par le Centre canadien de l'éthique sportive (CCES), ainsi que d'engager les projets d'avenir en place pour cette année si cruciale, avec les championnats du monde imminents.

La délégation de l'IAAF a également saisi l'occasion pour partager des détails concernant son propre programme antidopage, et a tracé des lignes directrices claires concernant le type de programme requis dans un pays possédant les capacités sportives de la Jamaïque. Les représentants de l'IAAF ont été impressionnés par les résultats de la restructuration en profondeur menée, tant au niveau du personnel que du programme désormais en place, qui est en ligne avec le Code de l'AMA. Ils ont également commenté sur le niveau d'engagement du personnel, constitué notamment d'un groupe central d'officiers de contrôle antidopage expérimentés.

Quelque 500 tests antidopage ont été administrés sur des athlètes jamaïcains par l'IAAF et la JADCO depuis janvier 2014.

La délégation de l'IAAF a également rencontré le président de la JAAA, Warren Blake, pour aborder le système d'athlétisme jamaïcain, ainsi le rôle que joue la JAAA dans la promotion et la protection d'un sport propre.

La relation IAAF / JAAA demeure positive, et les réunions ont permis aux deux parties de débattre des obligations importantes placées sur la JAAA par le Code de l'AMA, et comment l'Association peut au mieux répondre à, et tenir, ses engagements.

Plus tard dans la même journée, l'IAAF a tenu une réunion conjointe avec la JADCO et la JAAA pour une séance d'informations sur les obligations des athlètes et des cadres telles qu'imposées par le Code de l'AMA 2015. L'IAAF s'est également longuement exprimée sur les risques liés aux compléments alimentaires. L'aspect le plus positif retenu par toutes les parties impliquées a été le côté franc et honnête de discussions sur ces deux sujets.

Finalement, les délégués de l'IAAF ont eu l'opportunité de voir l'équipe de la JADCO en action lors de la compétition Jamaica International. Là encore, l'IAAF a été impressionnée par le professionnalisme des employés, et elle a pu assister à des collectes d'échantillons, toutes accomplies totalement en adéquation avec les normes internationales.

En raison de ses nombreux succès d'envergure sur les pistes internationales, et l'absence précédente de contrôles antidopage adéquats (situation qui exigeait que l'IAAF conduise un grand nombre de contrôles hors compétition), la Jamaïque a toujours représenté un grand intérêt aux yeux de l'IAAF, et elle est une nation dans laquelle une relation de travail positive et un programme de contrôles antidopage de qualité sont de toute première importance.

Après avoir constaté des progrès positifs au cours de cette visite, l'IAAF est déterminée à bâtir sur ce succès récent en assistant la JADCO et la JAAA dans leur mise en œuvre d'un programme antidopage robuste en Jamaïque.

IAAF