IAAF President Sebastian Coe (Getty Images) © Copyright
Iaaf News Monaco

Today’s frequently asked questions – 24 Nov 2015

Français

In our continued effort to be as transparent as possible and to ensure that the public have the same access to the information that the IAAF provides the media, we now share the latest set of 'frequently asked questions' and our answers.

Further to the set of questions and answers we published on Sunday related to enquiries by The Sunday Times (UK) concerning IAAF Council’s vote in April 2015 to award Eugene the 2021 IAAF World Championships, yesterday the BBC (UK) asked IAAF President Sebastian Coe the following questions:


QU: Did you lobby the IAAF and/or Lamine Diack on behalf of Eugene 2021? If so, given your role with Nike and Nike’s close association with Eugene and Tracktown USA, what would you say to those who would consider this to be a conflict of interest? 

AN:  No, I did not lobby anyone on behalf of the Eugene 2021 bid.  After their narrow defeat for the 2019 World Championships I encouraged them to re-enter another bidding cycle as they had a strong bid. My views on all the bids for the 2019 IAAF World Championships (including Eugene) are a matter of record as I was Chair of the Evaluation Commission for those bids. All my interests were, and continue to be, fully declared to the IAAF Ethics Committee and listed at the House of Lords.


QU: Did you ever discuss the Eugene 2021 bid with any Nike employee, official or executives? If so, with whom, and when?

AN: Not unless I was asked if Eugene should rebid, to which I would have replied ‘yes’ given how close they came to winning and the strength of their bid. My views are all a matter of public record as the media covered this extensively at the time.


QU: Did you tell any Nike employee, official or executives in January 2015, that you were in favour of the IAAF World Championships coming to Eugene in 2021? If so, given your position at IAAF, what would you say to those who would consider this advance statement of support to be a conflict of interest?

AN: I have long believed we should have a World Championship for Athletics in the USA given the strength and size of this market, and have had discussions with USA Track & Field, the USOC (United States Olympic Committee), and cities and states in the USA many times. It is up to those organisations to put forward the proposal of a city, not me.


QU: The BBC has been told by Swedish Athletics that it was assured by you personally, as well as by Lamine Diack, that the 2021 games would only be awarded after a bidding process. Did you say this? If so, how do you then explain what happened?

AN: I would have done as that was my view right up to the council meeting in Beijing when President Diack told the Council of 25 people there were political and financial considerations in terms of the way the funding package came together for Eugene that may not be present again and we should award 2021 to Eugene.

The overwhelming majority of IAAF Council members, from all parts of the globe, (the vote was 23-2) decided to take the world track and field championships into a market where we have never been before. The situation was unusual but not unprecedented. A bid process did not take place when Osaka was awarded the 2007 World Championships. The process for bidding is already being reviewed as part of a wide range of reforms currently being prepared.


QU: The BBC understands that a significant amount of public money, via UK Sport was made available to you to help fund your presidential campaign. In light of the events at IAAF, which some say stands accused of being “worse than Fifa,”do you believe this was good value for money for the UK tax payer? If so, why?

AN: I am very grateful for UK Sport’s assistance. It was offered to me, and to others, as part of UK Sport’s role to promote the UK’s sporting interests internationally by assisting with the appointment of individuals into key international roles. Two thirds of the campaign was privately funded.


QU: UK Sport has confirmed that it provided £63k worth of funding to pay for Lord Coe’s PR team at Vero. Can you confirm how Lord Coe funded the rest of the campaign (e.g. travel and expenses)?

AN: Two thirds of the campaign was privately funded.

---

Subsequent to answering the BBC's questions the IAAF has this afternoon been sent an email from the BBC, which can be downloaded as a pdf from the right-hand-side of this page.

In response to the contents of that email the IAAF has sent the BBC the following comment:

"Much has been written about the unusual but not unprecedented way in which Eugene was awarded the 2021 World Championships.  Seb believed, along with many other council members, that the usual process would be followed and encouraged Eugene to enter the bidding cycling for 2021 which would be decided in November 2016.  He sought clarity from President Diack when asked by Gothenburg about the 2021 bidding process and received assurances that no decision would be made at the April Council meeting so he continued to encourage Gothenburg and Eugene to both put themselves forward for the 2021 bidding cycle."

IAAF


Les questions fréquemment posées aujourd’hui – 24 novembre 2015

Afin d’être aussi transparents que possible et de garantir au grand public le même accès aux informations que nous fournissons aux médias, l’IAAF va désormais partager les questions qu’on nous pose fréquemment, accompagnées de nos réponses.

Suite à la série de questions et de réponses que nous avons publiées dimanche à propos des investigations du Sunday Times (GBR) sur le vote du Conseil de l’IAAF d’avril 2015 destiné à attribuer à Eugene les Championnats du Monde de l’IAAF 2021, la BBC (GBR) a posé hier les questions suivantes à Sebastian Coe, le président de l’IAAF :

Q : Avez-vous fait du lobbying auprès de l’IAAF et/ou de Lamine Diack au nom d’Eugene 2021 ? Si c’est le cas, étant donné votre rôle avec Nike, et l’association étroite de Nike avec Eugene et Tracktown USA, que diriez-vous à ceux qui considéreraient cela comme un conflit d’intérêt ?

R : Non, je n’ai fait de lobbying auprès de personne au nom de la candidature d’Eugene 2021. Après leur courte défaite pour les Championnats du Monde 2019, je les ai encouragés à se placer dans un autre cycle de candidature dans la mesure où leur dossier était très solide. Mes opinions sur toutes les candidatures pour les Championnats du Monde de 2019 (dont celle d’Eugene) sont bien connues, puisque je présidais la commission d’évaluation de ces candidatures. Tous mes intérêts personnels étaient, et continuent à être, entièrement déclarés à la commission d’éthique de l’IAAF et sont consignés à la Chambre des Lords.


Q : Avez-vous jamais évoqué la candidature d’Eugene 2021 avec un salarié, un dirigeant ou un cadre de chez Nike ? Si c’est le cas, avec qui, et quand ?

R : Sauf si on m’avait demandé si Eugene devait faire à nouveau acte de candidature, auquel cas j’aurais répondu « oui », étant donné qu’ils avaient été à deux doigts de l’emporter et que leur dossier était très conséquent. Mes opinions sont toutes de notoriété publique puisque cela a fait l’objet d’une importante couverture médiatique à l’époque.


Q : Avez-vous dit en janvier 2015 à un quelconque employé, dirigeant ou cadre de Nike que vous étiez favorable à la venue des Championnats du Monde de l’IAAF à Eugene en 2021 ? Si c’est le cas, étant donné votre fonction à l’IAAF, que diriez-vous à ceux qui considéreraient cette déclaration anticipée de soutien comme un conflit d’intérêts ?

R : J’étais convaincu depuis longtemps que nous devrions organiser des Championnats du Monde d’Athlétisme aux États-Unis, étant donné la force et la taille de ce marché et j’en ai discuté de nombreuses fois avec USA Track & Field (la Fédération américaine d’athlétisme), l’USOC (le Comité National Olympique américain), et des villes et des États des États-Unis. C’est à ces organisations qu’il revient de proposer la candidature d’une ville, pas à moi.


Q : La BBC a appris par la Fédération suédoise d’athlétisme que vous aviez assuré personnellement, tout comme Lamine Diack, que la compétition de 2021 serait attribuée uniquement après un processus de candidature. L’avez-vous dit ? Si c’est le cas, comment expliquez-vous alors ce qui s’est passé ?

R : Je l’aurais fait puisque c’était ma façon de voir les choses jusqu’à la réunion du Conseil à Pékin, où le Président Diack a indiqué aux 25 personnes présentes que le dispositif de financement de la candidature d’Eugene présentait des considérations politiques et financières qui ne se représenteraient peut-être pas et que nous devrions attribuer 2021 à Eugene.

Les membres du Conseil de l’IAAF, issus de toutes les régions du globe, ont décidé à une écrasante majorité (23 voix pour, 2 contre) d’emmener les championnats du monde d’athlétisme sur un marché où nous n’étions jamais allés auparavant. La situation était inhabituelle, mais pas inédite. Il n’y avait pas eu non plus de processus de candidature lorsque les Championnats du Monde 2007 ont été attribués à Osaka. Le processus de candidature est déjà en train d’être réexaminé dans le cadre d’une large série de réformes actuellement en préparation.


Q : La BBC pense savoir qu’un montant important d’argent public vous a été alloué via UK Sport dans le cadre du financement de votre campagne présidentielle. À la lumière des événements qui secouent l’IAAF, que certains accusent d’être « pire que la FIFA », croyez-vous que c’était une bonne manière d’utiliser l’argent du contribuable britannique ? Si oui, pourquoi ?

R : Je suis vraiment reconnaissant à UK Sport pour son aide. On me l’a proposé, et à d’autres, dans le cadre du rôle de UK Sport pour promouvoir les intérêts sportifs britanniques au niveau international, en contribuant à la nomination de personnes à des fonctions internationales majeures. Les deux tiers de la campagne ont été financés par des fonds privés.


Q : UK Sport a confirmé qu’il avait assuré un financement à hauteur de 63 000 GBP pour payer l’équipe de RP de Lord Coe chez Vero. Pouvez-vous confirmer comment Lord Coe a financé le reste de la campagne (par exemple les déplacements et les frais) ?

R : Les deux tiers de la campagne ont été financés par des fonds privés.

---

Après avoir répondu aux questions de la BBC, l’IAAF a reçu cet après-midi un e-mail de la BBC qu’il est possible de télécharger, au format pdf, sur le côté droit de cette page.

En réponse au contenu de cet e-mail, l’IAAF a envoyé le commentaire suivant à la BBC :

« Beaucoup de choses ont été écrites à propos de la manière inhabituelle mais pas inédite avec laquelle Eugene a reçu l’attribution des Championnats du Monde 2021. Seb était persuadé, tout comme beaucoup d’autres membres du Conseil, que le processus habituel serait suivi et a encouragé Eugene à entrer dans le cycle de candidature pour 2021 dont le résultat allait être décidé en novembre 2016. Il a demandé une clarification au Président Diack lorsque Göteborg lui a demandé des explications sur le processus de candidature pour 2021 et a reçu l’assurance qu’aucune décision ne serait prise lors de la réunion du Conseil d’avril. Il a donc continué à encourager Göteborg et Eugene à se porter candidates pour le cycle de 2021. »

IAAF